Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur : Le geste citoyen des résidents de la pension de famille Delessert

L’association des résidents de la pension de famille « Delessert » vient d’être dissoute alors que sa comptabilité présentait un solde positif. Les résidents ont unanimement décidé de verser cet argent au CCAS (Centre Communal d'Action Sociale) de la Ville de Saumur et rappellent leur intention d’être acteurs dans la vie de la cité.


La réception en Mairie (en haut), Adoma Saumur (en bas)


Après une visite guidée de la mairie par Astrid Lelièvre, vice-présidente du CCAS, la dizaine de résidents qui s’était déplacée pour l’occasion a été reçue dans la Salle des Mariages. C’est avec beaucoup de fierté et de reconnaissance qu’ils ont remis au président du CCAS, Jean-Michel Marchand, un chèque de 113 euros. « Il n’y a pas de somme modique aux gestes citoyens », a affirmé Jean-Michel Marchand, qui a vivement remercié les personnes présentes.

« La solidarité, c’est chacun qui donne »

L’association a été créée il y 3 ans par les résidents à l’occasion du Marché de Noël de Saumur et n’était plus active depuis. C’est unanimement, lors de la dernière assemblée générale, qu’a été prise la décision de reverser ce pécule au CCAS, dont ils reçoivent régulièrement de l’aide. Pour les résidents, « la solidarité, c’est chacun qui donne ». Ce geste traduit significativement l’envie des résidents de participer à la vie de la cité, « bien que l’association soit dissoute, nous souhaitons continuer à participer à la vie locale », souligne Éric Cochet, responsable de la pension de famille. « Les actes de citoyenneté permettent à chacun de trouver sa place dans la vie de la ville », ont conclu les élus en appréciant leur ferveur.

ADOMA : l’insertion par le logement

Présentes dans la France entière, les solutions de logements d’Adoma sont adaptées à tous celles et ceux (salariés ou sans emploi, personnes seules ou familles) qui traversent des difficultés économiques et d’insertion et ne trouvent pas à se loger dans le parc immobilier traditionnel. Les pensions de famille, comme celle inaugurée en 2012 au n°153 du boulevard Benjamin Delessert à Saumur, sont des résidences sociales de petite taille qui accueillent et accompagnent, sans limitation de durée, des personnes en situation de grande exclusion et d’isolement. Il s’agit de résidences sociales spécifiques qui proposent un cadre de vie adapté et un accompagnement social ou médico-social renforcé pour personnes isolées et désacralisées. En savoir plus sur www.adoma.fr.


Article du 05 mai 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI