Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


"Félicitations à Emmanuel Macron, il lui revient de faire grandir l'espérance."

Au lendemain de l'élection d'Emannuel Macron à la présidence de la République, le ched fe dil de l'opposition siocialiste du Conseil Régional des Pays de la Loire s'exprime : "Félicitations à Emmanuel Macron, il lui revient de faire grandir l'espérance (...) Le seul avenir possible pour le Parti Socialiste est d'assumer - enfin - son identité réformiste, et d'accepter de nouveau de participer aux responsabilités du pouvoir." Son communiqué



"Les socialistes doivent s'engager pour ancrer à gauche la future majorité présidentielle.
Emmanuel Macron a été élu avec une large majorité mais une trop faible participation et un grand nombre de bulletins blancs. Il a évité le pire à notre pays, son élection peut faire naître une espérance, mais il lui revient de transformer un vote de résistance contre le Front national en adhésion à une démarche de rassemblement qui reste à parachever.
La France a besoin d'action et de réformes. Seule une majorité parlementaire, diverse et pluraliste, autour du Président élu, permettra d'agir dans la clarté et de proposer un chemin d'avenir pour la France. Une cohabitation, quelle qu'en soit la nature, ferait courir à notre pays un grave danger de confusion et d'impuissance.

J'ai soutenu Benoît Hamon au premier tour de cette élection; j'ai donc des divergences, parfois importantes, avec le projet d'Emmanuel Macron. Mais mon attitude sera dictée par deux principes: le respect du suffrage universel, il est le Président élu, et l'intérêt de notre pays.
Se réfugier a priori et au nom de nos divergences dans l'opposition n'est pas une option envisageable. Les socialistes doivent se placer dans la perspective de participer à une majorité parlementaire autour du Président de la République tout en restant fidèles à leur histoire et à leurs valeurs, c'est leur responsabilité.

Cette majorité ne peut se limiter à un seul parti, fragile et balbutiant, qui serait "En marche !". Pour ancrer à gauche le mandat d'Emmanuel Macron, pour mobiliser l'expérience des socialistes à la tête de l'État et dans les collectivités locales, nous avons besoin d'un groupe parlementaire socialiste fort qui sera à même de négocier un accord de législature autour du Président de la République pour les cinq années qui viennent.

Le seul avenir possible pour le Parti Socialiste est d'assumer - enfin - son identité réformiste, et d'accepter de nouveau de participer aux responsabilités du pouvoir. La fuite en avant dans la radicalité mène à l'échec et à la marginalisation politique du PS, la preuve en a été faite. Plus que jamais, la France a besoin d'une grande formation politique de gauche, réformiste, ouverte sur la société et ancrée dans les territoires, renouvelée et créative, qui sache reconstruire un projet pour le monde d'aujourd'hui et de demain. Cette force politique est à inventer dans la clarté, cela demandera beaucoup de remises en cause, de courage, et ne pourra aboutir sans dialogue et sans partenariats."


Article du 10 mai 2017 I Catégorie : Politique

 


5 commentaires :

08/05/2017 17:12:29 Commentaire de Superdeg

Ah les cireurs de pompes...


10/05/2017 07:00:06 Commentaire de Paul Hémique

Cela s'appelle " Bouffer son chapeau "


10/05/2017 07:52:45 Commentaire de daniel

Toujours été des charognards les socialos .et en plus donneur de conseil et d'ordre ,mais en matiere d ethique comme le vieu voleur qu'il vénére mimit.pitoyable.De socialiste a vert a macron ,le principal est que la gamelle soit pleine.marchand lelievre baba et bien d autres.


10/05/2017 18:12:52 Commentaire de citoyenne

la gauche au pouvoir , on a déjà donné !!! et Macron est peut-être le marteau qui enfoncera le clou !!!


11/05/2017 15:33:33 Commentaire de tchernobill

On se raccroche où l'on peut. Quand on est jeune, même socialiste, il faut reconnaître les réalités et savoir analyser honnêtement sa défaite; Le socialisme de papa c'est fini.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI