Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Investissement routier 2017 du département : "insuffisant" pour l'opposition de gauche

Nous nous sommes fait l'écho des investissements routiers du département pour 2017, via un communiqué du département qui annonçait "26 millions d'euros injectés pour moderniser les routes", comme à Allonnes et Saumur (notre article d'hier). En réponse à cela, l'opposition de gauche, c'est bien insuffisant. Le communiqué.



"La presse fait l’écho aujourd’hui des investissements routiers du département pour 2017.
Loin des qualificatifs employés, le principe de réalité implique un rapport précis à la réalité : l’augmentation annoncée par Christian Gillet n’est qu’apparente et à relativiser, car nous sommes plutôt en légère baisse par rapport à 2016 en totalisant dépenses et recettes de fonctionnement et d'investissement. Pour les constructions neuves, c’est en réalité une baisse de 10 % pour 2017, même chose pour l’entretien voirie en fonctionnement : -15 % a été voté début février. Il est également à comparer au budget 2014 qui était supérieur de près de 30% !!!
Comment, dès lors, sous-titré en page 2 d'un journal local, comme nous l’avons lu « le Conseil départemental ne lésine pas sur la rénovation de son réseau routier » ?
En février, notre groupe a proposé un amendement budgétaire entièrement financé pour augmenter les crédits aux routes : + 1,5 M€ en investissement, + 200 800 € pour le fonctionnement. Pour nous, la qualité et la compétitivité de nos infrastructures routières sont les conditions de notre développement. Or, nous sommes le département des Pays-de-la-Loire qui a obtenu le moins de soutien, puisqu’il est proportionné au volume investi.
La vérité est en fait toute autre : le département priorise les seuls investissements co-financés par la Région et… notre réseau secondaires se dégrade, quant à lui, année après année. En définitive, les habitants devront donc subir une nouvelle fois le manque d’anticipation de la majorité départementale.
Et puis : pourquoi cette communication tardive sur un budget voté il y a maintenant plus de 3 mois, au moment même où nous attendons des réponses en matière de protection de l’enfance, sur la loi vieillissement … qui sont au coeur de l’actualité départementale ?
Plus que jamais, le Département doit faire des choix plus forts, plus nets, pour assurer le coeur de ses missions."

Article du 14 mai 2017 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI