Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



17 mai : Ciné-débat "Homo et alors ?!?" à Saumur

Dans le cadre de la Pride d'Angers du 20 mai et pour la journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie, Tagayda, l'association LGBT saumuroise, s'associe avec Quazar, centre LGBT d'Angers, et propose un ciné-débat sur les droits des homosexuels en Europe le mercredi 17 mai à 19h30 à l'Espace Jean Rostand à Saumur dans la Grande Salle. Ce ciné-débat sera précédé d'un apéritif avec la diffusion du documentaire "Homo et alors ?!?". (événement gratuit)


Affiche du ciné-débat


"Homophobe, l’Europe ? Certes, il y a un monde entre les très modernes Pays-Bas, premier Etat à reconnaître le mariage des couples de même sexe en 2001, et les pays de l’ex-URSS, très conservateurs. Mais, que ce soit à l’Est ou à l’Ouest, la situation décrite par le documentaire Homo et alors ?!? est loin d’être joyeuse. A l’approche de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, le 17 mai, ce 52 minutes esquisse le portrait de l’homosexualité sur le Vieux Continent à travers une série de rencontres. Il y a Sacha, un ado allemand qui redoute de faire son coming out auprès de sa famille (à raison, celui-ci se passera mal). Ausma, une professeure de musique lituanienne, licenciée à cause de son orientation sexuelle. A Budapest, des homos manifestent protégés par des grilles : seul moyen pour que la Gay Pride se déroule sans agression. Résultat, «on défile comme dans un zoo», se désole un militant. En France, Brahim a tenté à plusieurs reprises de mettre fin à ses jours après une agression, tandis que Wilfred et Olivier reviennent sur l’attaque extrêmement violente dont ils ont été victimes en 2013.
A l’époque, la photo du visage tuméfié de Wilfred fait le tour des réseaux sociaux, puis de la presse.

Egalité des droits

«A Paris, je pensais que ce n’était pas possible», raconte Olivier. «On est choqués par l’agression même, mais aussi de se dire que ça existe encore.» Entre deux portraits, Peter Gerhardt, toujours très didactique, fait le point, chiffres à l’appui : dans l’Union européenne, seulement 47% des homos osent se tenir la main dans la rue (39% en France). Le réalisateur, ouvertement gay, va également questionner les opposants à l’égalité des droits. Comme ce député lituanien, Petras Grazulis, chef du groupe parlementaire du parti Ordre et Justice, qui a tenté de désinfecter la place où passait la Baltic Pride. Car l’homosexualité, «c’est comme la nécrophilie, c’est un péché».

Infos pratiques : Mercredi 17 mai à 19h30 à l'Espace Jean Rostand à Saumur dans la Grande Salle. Ciné-débat sera précédé d'un apéritif avec la diffusion du documentaire "Homo et alors ?!?".- Gratuit


Article du 15 mai 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

16/05/2017 18:33:26 Commentaire de "On est choqué(s)..."

Marre de ces journées mondiales pour un oui et pour un non.On ne me fera pas croire que tout cela n'est pas du prosélytisme.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI