Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur : Les universités interarmes 2017 à nouveau du 29 mai au 2 juin

Se former, s’entrainer, commander. Codirigées par le commandement des écoles du combat interarmes (COM ECIA) et le commandement des centres de préparation des forces (CCPF), Comme en 2016 (relire notre article), les universités interarmes (UIA) se dérouleront du 29 mai au 2 juin aux Ecoles Militaires de Saumur.



Nécessitant l’investissement de toutes les écoles de spécialité pour une conception efficace et réaliste, cette action d’ensemble s’inscrit dans la continuité des UIA précédentes. Elle permettra en effet d’optimiser ce moment fort de la formation des futurs chefs de corps (CDC) et chefs de bureau opération instruction (CBOI) grâce à une organisation éprouvée et améliorée.

500 militaires à Saumur durant 6 jours

Cette semaine réunira en tout 500 militaires (100 stagiaires et 400 entraînés) de toutes les fonctions opérationnelles de l’armée de Terre et de tous les organismes de formation : commandants de brigade avec leurs chefs d’état-major, futurs CDC, futurs CBOI, futurs commandants d’unité (CDU) et CDU en titre, cadres du centre de doctrine et de l’enseignement du commandement, du commandement de l’aviation légère de l’armée de Terre, officiers des écoles d’armes, divisions études et prospectives, directeurs généraux de la formation…
La mise en situation de ces acteurs dans une chaîne de commandement cohérente, allant du niveau de la division à celui de la compagnie, répond à un enjeu essentiel de cohésion hiérarchique et opérationnelle.

Double avantage

Cette action de formation présente en outre le double avantage de :
permettre une mise à jour des acquis en matière de doctrine et de procédures au profit des stagiaires formés et du personnel entraîné ;
perfectionner la pratique des fondamentaux de la tactique au travers d’un exercice de planification et de conduite d’une manœuvre s’appuyant sur l’emploi complet de la numérisation et une utilisation optimale de la simulation.
Au-delà de l’intégration réaliste de toutes les fonctions opérationnelles dans une manœuvre combinée, les universités se veulent être un forum d’échange et de réflexions sur les perspectives du combat interarmes (IA) comme de sa préparation.


Article du 27 mai 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


9 commentaires :

27/05/2017 23:54:24 Commentaire de Sentenza

Article très intéressant s'il en fût! Je peux comprendre le besoin de communiquer de "la grande muette", c'est dans l'air du temps "armée-nation"; enfin c'était... Par les temps qui courent, c'est un peu comme si les forces de l'ordre nous dévoilaient les plans antiterroristes! Comme quoi la com est une affaire de professionnels...


29/05/2017 13:56:09 Commentaire de bigeard

Il faut bien que jeunesse se passe ,et si jouer a la guerre leurs procures du bien etre voir une petite érection,grand bien leurs fassent.


29/05/2017 21:54:42 Commentaire de Major

La courtoisie n'empêche pas la libre expression, le modérateur du kiosque nous rappelle que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes. Néanmoins les commentaires ci dessus sont des critiques et de la grossièreté . Pour "bigeard". Si vous n'aimez pas les militaires ne prenez pas un tel pseudo, rassurez-vous le mien n'en ai pas un , c'est Mon grade, je suis réserviste opérationnel et je participe à cet exercice qui n'est pas un jeu comme vous le dites, tous les chefs de corps qui assurent et assureront demain les missions de défense , sur notre territoire et au delà des frontières sont à Saumur, L'enjeu est opérationnel !!! mais je ne pense pas que vous en compreniez la définition au regard de vos propos, je ne sais pas quel âge vous avez pour être insultant mais rassurez -vous les militaires n'ont pas besoin de vous pour avoir des érections. Quand à la communication dont vous parlez dans le premier commentaire , je ne vois pas ce qui dérange de citer cet évènement dans le kiosque, la défense à Saumur et sa garnison représente plus de 20 millions de masse salariale et à sa place dans la communication de ses activités .Silencieux, efficaces et jamais en grève malgré les contraintes et impératifs tendus parfois . (les militaires ne comptent pas en jours le temps passé loin de la famille mais en mois cher Monsieur ) Respect pour nos militaires et leurs familles qui se passeront de vos commentaires et laissez nous nous entrainer . Respectueusement Major (r)


30/05/2017 08:59:32 Commentaire de f.duhamel

Que ferions nous sans ce monsieur Major ,qui a l'air d'avoir le boulard.Attention au soleil mon petit monsieur ,que ferai la france sans vous.


30/05/2017 11:54:23 Commentaire de alain jacquemet

MAJOR reserviste ,ce qui veu dire que Mr étaient un sous officier adjudant -chef certainement frustré de ne jamais avoir été officier.Afficher un grade comme pseudo est tout autant marrant que bigeard ,célebre militaire .


30/05/2017 13:01:49 Commentaire de Pitoyable

Ce manque régulier de respect envers nos militaires est pitoyable. Et à l'usurpateur d'identité, cela confirme très bien que -n'est pas Bigeard qui veut-.!


31/05/2017 07:40:45 Commentaire de duport g

Mais bien sur que les gens aiment et respectent nos militaires ,mais je pense que ce qu'ils n'aiment pas ce sont les majors reservistes un poil pompeus.


31/05/2017 19:11:19 Commentaire de tchernobill

Après tout, ils s'instruisent pour vaincre...normalement. Mais heureusement pour le moment cette institution est condamnée à s'instruire sur de nouvelles technologies passionnantes. Je me permettrais toutefois de lui donner un conseil; ne pas oublier de jeter un coup d'oeil prolongé sur le passé et d'éviter la surestimation traditionnelle.de ses capacités.


02/06/2017 16:31:37 Commentaire de Citoyen

Major. Ne perdez pas votre temps à dialoguer avec des sourds... Ils font de la peine.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI