Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



La revue « Saumur » nominée par Cap'Com au Prix de la presse territoriale 2017

La Ville de Saumur a appris la nomination de sa Revue au Prix de la presse territoriale 2017 de Cap'Com, le réseau de la communication publique et territoriale. « À Saumur, la publication territoriale se garde comme le bon vin ! », souligne Cap'Com. Depuis 2 ans, la Ville de Saumur édite en effet une revue annuelle dédiée au patrimoine, qui « privilégie la qualité des textes et de l’iconographie », ajoute Cap'Com. Un magazine conçu et rédigé en mode participatif et collaboratif par des agents, des élus et des citoyens bénévoles, et qui « se collectionne et s’offre comme un livre ». Dans tous les cas, le pari du papier a semblé plaire à Cap'Com. La revue « Saumur » a été nominée dans la catégorie « projets éditoriaux »...



Après une journée de débats et d'analyses, le jury professionnel du 19ème Prix de la presse territoriale, qui s'est réuni à Bordeaux, a départagé les 120 dossiers de candidature pour distinguer les meilleures publications de l'année. Elles sont désormais en lice pour décrocher l'un des prix de catégorie ou, pour l'un d'entre eux, le Grand Prix de la presse territoriale 2017.

La revue « Saumur » nominée dans la catégorie « projets éditoriaux »

Le grand jury sera présidé par François Gaulon, dessinateur de presse et ancien directeur artistique. Le palmarès sera dévoilé le jeudi 22 juin prochain à Paris, à l'occasion des Rencontres nationales de la presse territoriale. Les 4 autres nominés du Prix de la presse territoriale 2017, dans la catégorie « projets éditoriaux », sont la Mission La Duchère-Lyon pour « Ville en vue », Plaine Commune pour « En commun », la Ville de Clermont-Ferrand pour « Petit demain » et la Ville d'Argenteuil pour « L'Argenteuillais ». Les autres catégories du Prix de la presse territoriale sont : « Conceptions graphiques », « Dispositifs médias », « Publications internes » et « Petits Poucets ».

Le pari du papier a semblé plaire à Cap'Com

Dans son article « La revue de Saumur : une publication territoriale à collectionner », Cap'Com explique l'une des raisons pour lesquelles la revue « Saumur » a été sélectionnée : « À contre-pied du tout numérique et des formats courts, la revue « Saumur », nominée cette année au prix de la presse territoriale dans la catégorie projet éditoriaux, s’inscrit dans une des tendances actuelles de la presse territoriale : redonner au papier ses lettres de noblesse. Cette publication annuelle de 44 pages, éditée uniquement en version papier, est pensée comme un objet que l'on collectionne. Elle privilégie la qualité des contenus (des textes longs et variés et une iconographie soignée) et du support (papier de qualité, couverture « soft touch », dos carré collé cousu, vernis) et est mise à disposition gratuitement dans différents points de distribution (Office de Tourisme, Château, Mairie, et chez les partenaires de la revue). Pour inciter les gens à décrocher des « écrans » et venir chercher le magazine, la ville relaie la sortie de chaque numéro sur son blog et ses réseaux sociaux ».

Une invitation à redécouvrir le territoire autrement

Cap'Com : « À côté de son magazine municipal au contenu plus classique (informations pratiques, tribune politique), cette revue, revendiquant une neutralité politique malgré la présence de l’édito du Maire, a pour objectif de mettre en valeur l’histoire et le patrimoine du territoire inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Les sujets sont ciblés autour de 4 « piliers » du rayonnement de Saumur : le cheval, la Loire, le vin (et la gastronomie), et le patrimoine historique. Il invite les habitants à redécouvrir le territoire et renforce son image avec des textes qualitatifs, riches et variés rédigés par les agents, les élus et des citoyens qui contribuent bénévolement ».

Le fruit d’un travail interne et participatif

Créée en 2015, la revue « Saumur » est en effet le résultat d’une « démarche participative initiée par Jean-Luc Lhémanne, élu en charge de la communication », indique Cap'Com. Et Sylvie Guérin, assistante au service communication de raconter : « Il souhaitait éditer une publication consacrée au patrimoine et a parlé de son projet avec des personnes de l’extérieur, notamment avec l’historien Guy Gauthier. De fil en aiguille nous avons mis en place un comité de rédaction composé d’agents, d’élus et d’habitants bénévoles ». Conçu et mis en page en interne, chaque numéro mobilise, en plus des citoyens contributeurs bénévoles, 2 équivalents temps plein (ETP) sur 3 semaines environ par an (assistante du service communication et graphiste notamment). L’impression des 5 000 exemplaires (10 000 pour le n° 2 sorti à l’occasion du passage du Tour de France à Saumur) est financée par le biais de la publicité de partenaires privilégiés mettant en valeur des produits locaux (valeur de 6 500 euros).

Des textes et une iconographie de qualité, riches et diversifiés

« Les textes et images de chaque numéro sont particulièrement soignés, riches et diversifiés », commente Cap'Com. Et d'ajouter, concernant l’iconographie : « Elle prend une place importante dans le support avec plusieurs photographies pleines pages, réalisées en interne ou fournies gracieusement par la société Pixim, partenaire technique, dont celle de la couverture de chaque numéro, et des dessins originaux dans un carnet de voyage de quatre pages consacré au patrimoine Saumurois. Des illustrations créées par le dessinateur « Fortu », également graphiste et responsable du service communication de la Ville de Saumur, qui invitent le lecteur à découvrir la Ville différemment, à flâner dans chaque rue à la découverte de surprises, et à lever les yeux pour découvrir un patrimoine bien souvent méconnu. La variété des rédacteurs, qui bénéficie d’une liberté de ton, permet l’expression de la diversité du territoire et assoit la qualité des articles : l’histoire du Château de Saumur contée par un conférencier de renom, le Cadre Noir de Saumur et les chevaux célèbres dévoilés dans un article signé d’un ancien écuyer du Cadre Noir, etc... ».

« Participation et enthousiasme », souligne Cap'Com

La démarche participative de cette revue contribue aussi à « développer une vraie dynamique et à renforcer le sentiment d’appartenance ». À chaque lancement d’un nouveau numéro, une conférence de presse, associant le comité de rédaction, est organisée. La ville projette également de faire intervenir les contributeurs à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine pour animer des conférences (ouvertes à tous) sur les différents thèmes évoqués dans ses revues. L’initiative de la Ville de Saumur inspire également la communauté d’agglomération Saumur Val de Loire, qui souhaite réaliser une revue similaire à l’échelle communautaire afin de faire découvrir le patrimoine des 49 communes de Saumur Val de Loire). En attendant, la ville prépare actuellement le numéro 4. « À chaque numéro, je n’ai aucun mal à constituer un comité de rédaction », confie Sylvie Guérin. « Je sais qu’il y a toujours un enthousiasme à monter une nouvelle revue ». Et Cap'Com de conclure : « Un enthousiasme partagé par les lecteurs. Certains habitants attendent impatiemment la sortie du numéro suivant de la revue « Saumur » pour la collectionner. Faire d’une publication territoriale, un objet de collection, à Saumur, c’est un pari réussi ! ».

Nota Bene : Pour en savoir plus sur cette nomination, rendez-vous sur le site Cap'Com en cliquant ici.


Article du 24 mai 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :

25/05/2017 19:23:56 Commentaire de Rendons à César...

Bravo à l'équipe de la communication de la Mairie de Saumur pour ce beau travail ! Bravo à leur ancien directeur pourtant limogé et surtout bravo à Messieurs Charles Henri JAMIN et Jean-Paul HUGO qui étaient à l'origine de l'idée de cette revue, idée que Mr Lhemann a juste reprise...


29/05/2017 10:33:10 Commentaire de François

+1 avec le commentaire précédent. Effectivement, dommage pour ce directeur de la com très talentueux poussé vers la sortie. Ma seule remarque négative c'est que ce magazine, superbe au demeurant, ne respecte pas les règles des marchés publics et fasse toujours travailler les mêmes entreprises. Saumur possède suffisamment d'entreprises pour faire tourner les différents prestataires Saumurois, qui pourraient également y contribuer.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI