Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu pour vous dans la presse régionale en bref. Ce qui n'était pas dans le kiosque mais peut vous intéresser. Revue de presse de la semaine.



Des projets d'embauche en hausse

Selon une enquête menée par Pôle emploi, les intentions de recrutement bondissent de 18,5% dans le département, cette année. Les métiers des services, de l'agriculture et de l'agroalimentaire représentent près de 8 projets d'embauche sur 10 dans le Maine-et-Loire. Certains métiers sont en tension et il est difficile de trouver du personnel pour les métiers de la construction, les métiers de l'industrie et compliquer de trouver des bouchers, des aides à domicile ou aides ménagères, des conducteurs routiers, des commerciaux, des cuisiniers et employés de cuisine ou des agents d'entretien.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 22/05/2017

Trois entreprises face aux difficultés de recrutement

XPO Logistics, entreprise de transports de marchandises, en Maine-et-Loire a des difficultés à recruter. Elle s'est donc tournée vers des personnes en reconversion pour compléter ses équipes. Une trentaine de candidats ont suivi 600 heures de formation pour rejoindre le groupe. Charles Do Marcolino, à la tête de cinq magasins La Mie Câline, dans le département, doit faire face à un turn-over très important dans ses boutiques qui l'oblige à être en permanence en quête de nouveaux salariés. Le parc végétal Terra Botanica est également en recherche constante d'employés de restauration, très difficiles à recruter et à retenir.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 22/05/2017

Léger recul d'activité au MIN d'Angers

La Sominval, qui gère le Marché d'intérêt national (MIN) d'Angers, affichait fin 2016 un taux de remplissage de 87 % avec 74 entreprises employant 471 personnes (+ 4 %). Ces sociétés ont réalisé un chiffre d'affaires de 144,1 millions d'euros, en baisse de 4 % sur un an, pour un ensemble de 187 110 tonnes de produits commercialisées, également en diminution de 9 %. Les 21 entreprises alimentaires ont vu leur chiffre d'affaires progresser de 10 %, à 82,8 M€.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 22/05/2017

Le tourisme en version douce

Les professionnels du tourisme croient au " slow tourisme ", une tendance qui consiste à prendre le temps pour profiter pendant ses vacances. Selon Gilles Groussard, adjoint à la ville d'Angers, en charge du tourisme, l'Anjou est identifié comme une destination incarnant le " slow tourisme ". Le territoire essaie d'attirer les visiteurs qui aspirent à cet art de vivre à la française. L'objectif est de renforcer l'image de la douceur angevine.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 24/05/2017

Saumur. « La Belle endormie, c'est fini ! »

Le tourisme saumurois quitte la forme associative. L'Office de Tourisme du Saumurois va se dissoudre pour laisser la place, le 1er juillet, à la Société publique locale (SPL), Saumur Val de Loire Tourisme. La nouvelle SPL aura les contours de la nouvelle grande agglomération Saumur Val de Loire. Le Saumurois, le Gennois, le Longuéen et le Douessin y développeront ensemble un avenir touristique commun. L'objectif est de valoriser plus et mieux les richesses et les animations du Grand Saumurois.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 24/05/2017

Les VRP de choc de la Région des Pays de la Loire

Yannine Vega, Médéric Demouchy et Tanguy Boneu sont les nouveaux « envoyés spéciaux » de la Région des Pays de la Loire. Début juin, ils décolleront pour Chicago, Hong Kong et Abidjan afin de détecter des opportunités à l'export pour les entreprises, attirer les investisseurs étrangers en vantant les atouts économiques de la région en Amérique du Nord, en Asie et en Afrique de l'Ouest. La Région est la première de France à expérimenter ce dispositif imaginé par Business France. Ils s'appuieront notamment sur CCI International. Un budget de 350 000 euros par an leur est consacré.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 23/05/2017

Les Ponts-de-Cé. Il rêve d'impression 3D pour tous

Edwin Robertson veut révolutionner nos modes de production et de consommation en démocratisant l'impression 3D, pour la rendre accessible aux entreprises et aux particuliers. Avec sa société Exprezis, il surfe sur un secteur mondial en croissance de plus de 30 % par an. L'entreprise emploie 3 CDI et 4 stagiaires, et compte recruter un commercial. L'équipe réalise des pièces en plastique sur mesure pour des industriels locaux et des objets promotionnels pour de nombreuses PME. Pour répondre aux demandes qui affluent, l'entreprise est à la recherche d'investisseurs pour acheter de nouvelles machines. Exprezis a réalisé 200 000 euros de chiffre d'affaires en 2016, en hausse de 30 % sur un an.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 23/05/2017

Montreuil-Bellay. « Personne à vous proposer »

25 % des artisans et commerçants peinent à trouver de bons profils ou simplement des candidats lorsqu'ils recrutent. Les professionnels de Montreuil-Bellay ne font pas exception. En quête de personnel qualifié, le fournil du Château par exemple recherche un boulanger ou un pâtissier, le salon de coiffure Innova'tif, une coiffeuse à temps partiel, et le garage Val du Thouet, un nouveau mécanicien. Tous espèrent depuis des mois de nouvelles recrues.
Source : COURRIER DE L'OUEST , 23/05/2017

Le tourisme en version douce

Les professionnels du tourisme croient au " slow tourisme ", une tendance qui consiste à prendre le temps pour profiter pendant ses vacances. Selon Gilles Groussard, adjoint à la ville d'Angers, en charge du tourisme, l'Anjou est identifié comme une destination incarnant le " slow tourisme ". Le territoire essaie d'attirer les visiteurs qui aspirent à cet art de vivre à la française. L'objectif est de renforcer l'image de la douceur angevine.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 24/05/2017

Saumur. « La Belle endormie, c'est fini ! »

Le tourisme saumurois quitte la forme associative. L'Office de Tourisme du Saumurois va se dissoudre pour laisser la place, le 1er juillet, à la Société publique locale (SPL), Saumur Val de Loire Tourisme. La nouvelle SPL aura les contours de la nouvelle grande agglomération Saumur Val de Loire. Le Saumurois, le Gennois, le Longuéen et le Douessin y développeront ensemble un avenir touristique commun. L'objectif est de valoriser plus et mieux les richesses et les animations du Grand Saumurois.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 24/05/2017

Les VRP de choc de la Région des Pays de la Loire

Yannine Vega, Médéric Demouchy et Tanguy Boneu sont les nouveaux « envoyés spéciaux » de la Région des Pays de la Loire. Début juin, ils décolleront pour Chicago, Hong Kong et Abidjan afin de détecter des opportunités à l'export pour les entreprises, attirer les investisseurs étrangers en vantant les atouts économiques de la région en Amérique du Nord, en Asie et en Afrique de l'Ouest. La Région est la première de France à expérimenter ce dispositif imaginé par Business France. Ils s'appuieront notamment sur CCI International. Un budget de 350 000 euros par an leur est consacré.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 23/05/2017

Les Ponts-de-Cé. Il rêve d'impression 3D pour tous

Edwin Robertson veut révolutionner nos modes de production et de consommation en démocratisant l'impression 3D, pour la rendre accessible aux entreprises et aux particuliers. Avec sa société Exprezis, il surfe sur un secteur mondial en croissance de plus de 30 % par an. L'entreprise emploie 3 CDI et 4 stagiaires, et compte recruter un commercial. L'équipe réalise des pièces en plastique sur mesure pour des industriels locaux et des objets promotionnels pour de nombreuses PME. Pour répondre aux demandes qui affluent, l'entreprise est à la recherche d'investisseurs pour acheter de nouvelles machines. Exprezis a réalisé 200 000 euros de chiffre d'affaires en 2016, en hausse de 30 % sur un an.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 23/05/2017

Montreuil-Bellay. « Personne à vous proposer »

25 % des artisans et commerçants peinent à trouver de bons profils ou simplement des candidats lorsqu'ils recrutent. Les professionnels de Montreuil-Bellay ne font pas exception. En quête de personnel qualifié, le fournil du Château par exemple recherche un boulanger ou un pâtissier, le salon de coiffure Innova'tif, une coiffeuse à temps partiel, et le garage Val du Thouet, un nouveau mécanicien. Tous espèrent depuis des mois de nouvelles recrues.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 23/05/2017


Article du 27 mai 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI