Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Antenne Free à Saumur : Des « pratiques douteuses » signalées au tribunal de Nantes

Dans la série « feuilletons qui agitent Saumur », l'épisode « antenne-relais de Free » est soumis à de nombreuses critiques... Depuis le début de l'année 2017, le projet d'installation de cet émetteur de 31 mètres de haut sème en effet la discorde dans la commune déléguée de Saint-Lambert-des-Levées (relire notre premier article). Après avoir pointé des irrégularités (relire), le collectif d'opposition souhaite désormais informer la population de « pratiques douteuses » autour de cette implantation. « Une première action s’engage auprès du tribunal administratif de Nantes » ajoute d'ailleurs le collectif.



En cette fin de mois de mai 2017, l’Association du Quartier des Maraîchers, le collectif d'opposition, a souhaité informer la population des « dessous peu glorieux du dossier de l’antenne-relais rue Moïse Ossant ». Il y a 1 mois, ce collectif d'environ 300 personnes avait déjà demandé « solennellement et publiquement » au Maire de Saumur de « procéder au retrait de l'autorisation administrative d'implantation » de cette antenne-relais Free, en se basant sur quelques « irrégularités » (relire notre article).

Le Maire de Saumur au milieu de l'affaire

Dans son nouveau communiqué, l’Association du Quartier des Maraîchers énumère 3 « pratiques douteuses »... Selon le collectif d'opposition, « M. Gauthier, propriétaire du terrain, a « oublié » qu’il avait déjà donné le terrain en location. Il n’en dispose donc pas ». Et d'ajouter : « Pour le récupérer, il devient plus qu’insistant auprès du locataire, qu’il veut obliger à signer un avenant au bail. Rendez-vous est pris le mercredi 7 juin prochain chez un notaire Saumurois. Qu’en est-il du réel consentement du locataire ? ». Selon les dires du collectif, la deuxième « pratique douteuse » concernerait le Maire de Saumur, Jean-Michel Marchand : « Malgré un recours juridiquement justifié (absence de permis de construire), le Maire a refusé de retirer son arrêté. Pourquoi ? Préfère-t-il un conflit avec les habitants plutôt qu’avec Free ? Ou alors, a-t-il choisi de ménager Mr Gauthier ? Y a-t-il un lien d’intérêt entre eux ? (Au-delà de la mise à disposition de salles pour un candidat aux législatives par exemple) ». L’Association précise également que « la 2ème antenne Free qui fait polémique, boulevard Delessert, ne remplace pas celle de la rue Moïse Ossant et qu’elle est également implantée sur un terrain appartenant à M. Gauthier ». Le collectif explique enfin que « le Maire écrit qu’il a proposé à Free un autre terrain (ndlr : voir ci-dessous). L’Association fera tout pour que l’antenne soit installée sur cet autre terrain ».

De nouveaux éléments dans cette histoire, révélés par Free

Avant d'envoyer ce communiqué, l'association du quartier des Maraîchers a collecté de nouvelles informations après un appel téléphonique avec Free. Selon les dires du porte-parole du collectif, « cela faisait 3 ans que Free tentait de contacter la Ville de Saumur pour discuter de ce projet. Ils ont même envoyé 3 recommandés à Jean-Michel Marchand ». Autre élément, toujours selon l'association : « Le jour où la Ville de Saumur a accepté la demande de Free, c'est le jour où notre collectif s'est manifesté ». Enfin, troisième et dernier élément, concernant le terrain privé indiqué plus haut : « Free avait déjà demandé d'installer son antenne-relais sur un terrain privé, situé dans la Zone Écoparc. Mais Free avait déjà essuyé un refus du propriétaire, avant même que Jean-Michel Marchand ne soumette cet autre terrain ». Le collectif ne voit donc pas pourquoi le propriétaire accepterait la demande du Maire de Saumur, alors qu'il avait déjà dit non à Free auparavant. Et de conclure : « En ces temps de moralisation de la vie publique, ne serait-il pas bon que ces « arrangements entre amis » cessent ? ». Dans tous les cas, le collectif, qui rappelle que « plus de 300 personnes » soutiennent son action, « envisage donc tous les recours contre le propriétaire, le locataire, le Maire et Free ». D'ailleurs, « une première action s’engage auprès du tribunal administratif de Nantes ».

Nota Bene : Nous n'avons encore pas pu joindre le Maire de Saumur, Jean-Michel Marchand...


Article du 30 mai 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :

30/05/2017 19:39:50 Commentaire de saumurois

sa sens l'enveloppe crafte ........mmmmuuummmmm


30/05/2017 21:30:40 Commentaire de Tassin

JMM aux abonnés absents et ne répondant pas à des courriers recommandés, bizarre! D'autant plus qu'il habite ST Lambert, et que la rue moîse ossant est quand même le fief de maraîchers pas vraiment gènés aux entournures, donc normalement ses potes... En plus, on a MR GAUTHIER modeste propriétaire de la moitié de SAUMUR qui fait partie de l'intrigue! Mon pauvre JMM, ta retraite dorée à ST Lambert risque de n'être pas de tout repos...


31/05/2017 07:35:02 Commentaire de ?

Il ne capte peut etre pas !!


31/05/2017 09:01:33 Commentaire de Lolo de Pocé

JMM il a Free mais a pas tout compris...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI