Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Tourisme en Anjou : des professionnels satisfaits du bon début de saison

Le comité départemental de Tourisme suit la fréquentation touristique de l'Anjou mois par mois. Pour elle, la saison qui démarre plutôt bien, surtout pour les sites de visite, les campings et les offices de tourisme. Ce bon départ se fait avec les visiteurs français. La clientèle internationale est en baisse. Le volume de réservations pour l’été est jugé stable pour près d’un professionnel sur deux, ceux-ci s’attendant à de nombreuses réservations de dernière minute.


Photo J.Damase pour Anjou Tourisme


La saison touristique semble globalement bien démarrer en Anjou en ce début d’année 2017.Les 219 professionnels qui ont répondu à l'enquête d'Anjou Tourisme, jugent ce début d'année supérieur à celle de la saison précédente pour 37 % d’entre eux, 32 % la considérant équivalente et 31 % la qualifiant en diminution. Les bonnes conditions météorologiques printanières ainsi qu’un calendrier de vacances d’avril, avec un weekend de Pâques bien situé cette année, expliquent notamment la présence des clientèles en Anjou et cette bonne activité touristique. Un bémol néanmoins : la clientèle étrangère semble poursuivre son érosion vers notre destination, mais aussi en Pays de la Loire et probablement au-delà. Le Brexit conjugué à la baisse de la Livre sterling produit indéniablement chez les Britanniques des velléités de venue en France et à l’étranger, non suivies d’effets. Il n’en demeure pas moins que la saison commence bien en Anjou d’un point de vue global. Il s’agit d’ailleurs de l’un des meilleurs débuts depuis 5 ans.

L’hôtellerie et la restauration satisfaite

Les hôteliers qui ont répondu aux enquêtes d'Anjou Tourisme apparaissent majoritairement satisfaits des premiers mois de l’année 2017. Le volume d’activité est jugé à la hausse pour 42 % d’entre eux et stable pour 23 %. Le tourisme d’affaires est bien entendu important pour une bonne part des hôteliers. Cependant, pour les plus dépendants du tourisme d’agrément, la baisse de la clientèle britannique est à déplorer et il leur faudra compter sur la présence des clientèles françaises cet été. La restauration enregistre des résultats très convenables pour ce début de saison, ceci quelle que soit la gamme. Le beau temps et l’affluence touristique constituent des explications.




L’hôtellerie de plein air : météo dépendante

Mention bien pour l’hôtellerie de plein air du département, puisqu’une assez nette majorité de gérants de campings de l’Anjou annonce un meilleur début de saison qu’en 2016. Les belles conditions météorologiques d’avril ont fait venir les clientèles, de plus en plus nationales au fil des ans. Le début du mois de mai est en revanche plus compliqué, pour des raisons électorales, mais aussi à cause d’une météo moins propice au camping. L’érosion progressive des touristes étrangers dans les hébergements interpelle également une bonne partie de la profession.

Hébergements chez l’habitant : plus de courts séjours

Les propriétaires de gites et de meublés dressent un satisfécit sur le début de saison 2017, néanmoins tempéré par un ressenti négatif quant à la faible présence des clientèles étrangères. Les hébergeurs doivent s’adapter à des demandes portant principalement sur les weekends et de moins en moins sur les semaines entières. Constat plus nuancé au sein des propriétaires de chambres d’hôtes. Le beau temps a certes été positif pour l’activité, mais les clientèles ont semble-t-il reporté à plus tard leur séjour en raison des élections. La tendance au très court séjour est par ailleurs confirmée.

Sites de visite : la hausse

50 % des sites de visite de l’Anjou annoncent un début de saison supérieur à celui de l’année 2016, 25 % ont un ressenti stable et 25 % également jugent les premiers mois en diminution. Cette tendance globale à la progression s’explique par les bonnes conditions météorologiques, les nouveautés mises en place notamment au sein des plus grands sites du département et aussi par des vacances d’avril avec un weekend de Pâques bien situé dans le calendrier. La très grande irrégularité d’affluence d’un jour à l’autre, le temps moins favorable au cours des premiers jours de mai et la baisse des groupes, constatée par plusieurs sites, invitent cependant à la prudence pour les mois à venir.

Les offices de tourisme : de plus en plus de billetterie

À l’instar des offices de tourisme des Pays de la Loire qui indiquent pour 43 % d’entre eux une meilleure saison que l’année passée, les OT de notre département dressent un constat plutôt satisfaisant quant à la dynamique au sein de leur structure et de leur territoire. L’activité est dense, notamment la partie commerciale. En outre, les touristes ne se contentent pas d’internet puisque les appels téléphoniques et les ventes de billetterie à l’accueil sont de plus en plus nombreux.

Source : Baromètre de conjoncture réalisé par Anjou tourisme en collaboration avec l’Agence régionale des Pays de la Loire, à partir de données arrêtées au début du mois de mai 2017. Analyse de 219 réponses provenant d’hébergements, de restaurants, d’offices de tourisme et de sites de visite du département. L’échantillon est composé de 17 campings, 51 lieux de visite, 32 hôtels, 5 OTSI, 39 propriétaires de chambres d’hôtes, 57 propriétaires de meublés et 18 restaurants.


Article du 01 juin 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI