Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Saumur : Un chauffeur d'Agglobus agressé près de la gare, ce matin

Ce vendredi 2 juin 2017, vers 8h30, un conducteur de Saumur Agglobus a été agressé près de la gare SNCF de Saumur. Non pas par un client, mais par un autre automobiliste. Selon les informations données par Mélanie Rouault, la directrice du réseau, l'agresseur aurait asséné 2 coups de poing dans le ventre du salarié d'Agglobus. Toutefois, il n'y aurait aucun lien entre l'agression et le fait que la personne agressée soit un salarié d'Agglobus. En effet, ce dernier conduisait une Citroën de type C4 pour du TAD, du Transport À la Demande. Une querelle entre deux automobilistes qui a mal tourné ?



L'agression a eu lieu aux alentours de 8h30, près de la gare SNCF de Saumur, ce vendredi 2 juin. Selon Mélanie Rouault, le chauffeur d'Agglobus conduisait une Citroën C4, qui transporte des salariés entre la gare et la SAUR, située dans la Zone Écoparc à Saint-Lambert-des-Levées. « Notre collègue était à l'arrêt. Il était sorti de sa voiture et attendait ses clients pour du Transport À la Demande, près de la gare de Saumur. Il semble que l'agresseur a suivi la voiture de notre chauffeur ». Si on ne sait pas encore exactement ce qui a motivé l'agresseur à suivre le chauffeur d'Agglobus, cela pourrait ressembler à une querelle d'automobilistes.

Deux coups de poing dans le ventre

Après l'avoir suivi en voiture, l'agresseur serait ensuite sorti de son véhicule pour venir à la rencontre du conducteur d'Agglobus, qui attendait quant à lui ses patients au niveau de l'arrêt de bus. « L'agresseur lui a donné 2 coups de poing dans le ventre », confirme la directrice générale du réseau Saumur Agglobus. « En revanche, je ne pense pas que l'agresseur ait fait le lien entre Saumur Agglobus et la Citroën C4 que conduisait notre collègue. Nos voitures pour le Transport À la Demande ont un autocollant Saumur Agglobus, mais ce n'est pas forcément visible sur la route. Il y a peut-être eu une dispute quelques secondes plus tôt, un manquement au Code de la Route, je n'en sais pas plus pour l'instant. Toujours est-il que l'agresseur a dû suivre notre collègue pour venir ensuite à sa rencontre ». Dans tous les cas, cet incident inquiète la directrice : « Ce n'était jamais arrivé jusqu'à lors. Nos collègues ont déjà eu à faire à des agressions verbales, ce sont des choses qui arrivent, mais jamais physiques ».

Retour à la normale sur le réseau Saumur Agglobus

Dans un communiqué envoyé en début d'après-midi, ce vendredi 2 juin 2017, Agglobus a tenu à informer l’ensemble de ses clients de la « reprise à la normale du service à partir de 13h45, ce vendredi ». En effet, suite à l’agression physique de ce conducteur en service, « les conducteurs inquiets pour l’état de santé de leur collègue ont souhaité exercer leur droit de retrait et rencontrer la direction ». Cela a entrainé une interruption de la circulation des bus sur le réseau, à partir de 11h15. « À l’issue de cet échange, bien que choqués par cette agression et solidaires de leur collègue, les membres du personnel ont décidé de reprendre le service à la normale dès le début d’après-midi pour ne pas pénaliser les usagers. Tout le personnel d’Agglobus souhaite manifester son soutien à leur collègue qui réalise toujours des examens médicaux », explique le réseau Saumur Agglobus. Et Mélanie Rouault d'ajouter, concernant l'état de santé du conducteur : « Nous avons eu de ses nouvelles après l'envoi du communiqué. Il va bien, il n'a pas de séquelles. La réunion entre le personnel a d'ailleurs servi à rappeler à tous les salariés les protocoles de sécurité en cas d'agression verbale ou physique... ».


Article du 02 juin 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :

02/06/2017 17:36:25 Commentaire de Dingo

L'homme est con quand il conduit sa bagnole. Parfois même quand il est piéton.


02/06/2017 17:58:01 Commentaire de En fin de compte:

aucun signe distinctif sur le véhicule: il s'agit d'une "simple" histoire de type qui conduit comme un pied, ou d'un autre qui se conduit comme un pied... Une dimension plus "terre à terre" que les points sur le permis...


02/06/2017 20:54:44 Commentaire de J'ai assisté de loin à la scène, depuis un quai violent !

Pas eu le temps de voir la plaque immatriculation ni possibilité de tél à la police. L'agresseur (de petite taille, plutôt chatain clair avec un blouson couleur claire) est reparti en utilitaire blanc en reculant assez vite en marche arrière sur le parking puis demi-tour avant de ressortir du côté du magasin de poëles, inserts ; il est ensuite repassé devant la gare (nombreux coups de klaxons venant probablement de sa part) puis je crois qu'il a emprunté le pont vers Saumur centre ville (j'ai essayé de suivre son trajet de visu...). Il a crié plusieurs fois : "tu me dis pardon, et tu te mets à genoux....de manière très agressive". Nombreux témoins visuels


02/06/2017 21:49:29 Commentaire de L'artisan

aurait !@#$%^&*éné y a un soucis ? ne publier pas


03/06/2017 08:59:27 Commentaire de Saumurois

Est ce que cela mérite un article de 30 lignes sur saumur kiosque. Bien sûr, c malheureux pour le conducteur de bus, demandez-lui pourquoi il a pris deux coup de poing... il doit le savoir... Je ne suis qu'à moitié surpris, quand je vois avec quelle courtoisie ils conduisent ds saumur... Mais il est vrai que la violence ne résoud rien...


03/06/2017 10:39:49 Commentaire de Trucmuche

Que de blablas et répétitions... entre nous soit dit, Mme Rouault, s'agit-il du conducteur cow-boy qui est là depuis des années ?


03/06/2017 14:31:12 Commentaire de Jean

Le "droit de retrait" est-il justifié? La gêne pour les usagers est-elle bien mesurée?


03/06/2017 15:08:56 Commentaire de La police recherche t-elle l'agresseur ?

Un appel à témoins est-il lancé ou l'agresseur est-il déjá identifié ?


03/06/2017 20:52:16 Commentaire de Serpico

Donc, tout va bien!!??... Dans certains quartiers de Saumur des appartements prennent feu, on donne du couteau et la un conducteur se fait tabasser en plein jour. Admettons qu'au départ il soit fautif, donc tout est permis! Du coup j'interpelle tous nos candidats aux législatives, je revendique le 2e amendement, le droit d'être armé comme aux états unis. Il faut arrêter d'être faux-cul et prétendre qu'il ne se passe rien à Saumur. Evidemment pour les statistiques destinées à endormir le bourgeois saumurois, ce n'est pas bon, ils vont migrer à Marseille ou Chicago...


06/06/2017 07:36:11 Commentaire de michel .r

Les agressions sont intolérables certes.Par contre il faudrait aussi passer le message aux chauffeurs de bus que le respect de l'autre ainsi que de la reglementation s'applique aussi pour eux.Ils sont peut etre prioritaire lorsqu'il quitte leur arrét mais pour le reste ils ont un peu tendance a se croire prioritaire partout.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI