Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Législatives. Pour les insoumis, Macron a des ambitions troubles

Georges Chabrier candidat pour les "Insoumis" souhaite donner à sa campagne pour la 3e circonscription de Saumur Nord, "une dimension nationale". Il souhaite une autre vision que celle de "tout ce beau monde bienveillant qui se réjouit du sacre d'Emmanuel Macron". Voici son communiqué et les dates de ses rendez vous.



Madame, Monsieur,
L’élection présidentielle nous a précipités dans un choix singulier entre deux candidats aux ambitions troubles. Aujourd’hui Président, Emmanuel Macron va participer à la renaissance de tous ceux qui ont quelques trésors à sauver. Bruxelles, Merkel, les banques, le patronat, les barons de Droite, du Centre et de Gauche, en fait, tout le beau monde bienveillant de nos destins se réjouit de son sacre. Macron souhaitait anéantir les grands partis traditionnels, il a, semble-t-il, réussi par le débauchage des opportunistes en quête d’avenir politique. Nous le remercions d’avoir éclairé le paysage en nous proposant désormais deux voies très claires. Soit la poursuite accélérée de l’ultralibéralisme destructeur par les colocataires de l’Elysée, réunis par un programme commun qui ne prévoit pas de répartition plus équitable des richesses, pas de lutte contre la fraude fiscale, pas de renforcement des services publics sur nos territoires déshérités, pas de prises en compte des misères sociales et environnementales. En revanche, d’un seul chœur, ils s’apprêtent à libéraliser le travail et à imposer aux Français la cure d’austérité déjà réclamée par Jean-Claude Juncker, président de la commission européenne.

Une élection nationale

Quant à l’autre voie, elle est celle d’une France porteuse de valeurs d’humanité. Une France où le bonheur des uns fait le bonheur des autres, comme a tenté de l’expliquer avec conviction Jean-Luc Mélenchon dans le brouhaha réducteur de la sphère médiatique. Jean-Luc Mélenchon n’est pas le candidat de l’extrême gauche, mais celui de 7 millions d’hommes et de femmes en résistance avec le système unique auquel les adeptes de l’ultralibéralisme veulent nous soumettre inexorablement.
Ne nous trompons pas, les élections législatives sont des échéances nationales qui donnent aux députés le pouvoir absolu d’influencer les choix auxquels est confronté notre pays. Ils votent les lois, les budgets et garantissent l’application des directives du gouvernement sur le territoire. Il est donc fondamental de conforter les résultats de la France Insoumise, première force d’opposition capable de résister à la tourmente libérale. Renouveler ou élire les candidats affichés sous les étiquettes des partis proches ou soumis à la « République en marche » reviendrait à offrir une carte blanche aux appétits féroces des puissances financières.

Nous ne voulons plus d’une France déchirée, sous tutelle de l’argent roi. Mais, bien au contraire, une France de la paix, tolérante et bienveillante qui partage ses richesses, les savoirs, jusque dans nos villages et nos villes, revigorés par le maintien des services publics de proximité, par une nouvelle organisation territoriale démocratique et participative. Nous vivrons ensemble dans une France Insoumise en lutte permanente pour le bien-être et le futur communs. Nous sommes les représentants d’un grand mouvement populaire qui, selon votre choix, exercera son pouvoir au sein de l’Assemblée nationale.

Si vous souhaitez échanger sur les termes de ce courrier, nous vous proposons de vous rencontrer :
- Le mercredi 7 juin (10h-12h30), place Auguste-Gautier – Seiches-sur-le-Loir
- Le jeudi 8 juin (11h-12h30), place de l’Eglise à Vivy
- Le jeudi 8 juin (17h-19h00), paking de la mairie à Allonnes
- Le jeudi 8 juin (14h-16h00), place du jeu de Paume à Varennes-sur-Loire
- Le vendredi 9 juin (17h30-19h30), Zone d’activité Ecoparc – Saint-Lambert-des-Levées
- Le vendredi 9 juin (11h-12h30), avenue du Général-de-Gaulle – Saumur


Article du 06 juin 2017 I Catégorie : Politique

 


10 commentaires :

06/06/2017 11:10:53 Commentaire de nsb

les insoumis,vos électeur sont toujours la.toujours. dégouté du monde ou ont vie.ont lâchera rien de nos conviction et votre programme et très bien.je ne voie pas comment en travailler plus,Macron va crée du travail pour se qui non ,non pas?Facilité le licenciement en quoi sa peut servir au chômeur de prendre la place d un notre a moins chère .on vie déjà a temps partiel soit disent choisie.qu elle foutage de gueule.a qui profite le temps partiel,pas a celui qui vie avec.trop peut pour un loyer ,vêtement et gent passe.Mon patron, ne se demande pas lui avec quoi ,il va payer sa maison.il obtient des dividende grasse a ses travailleurs a qui il donnent que le SMIC pour avoirs le CICE.demain la réforme sera pire,si personnes ne s’oppose a lui,( notre président).


06/06/2017 12:57:38 Commentaire de Oooh Que c'est beau...

Ils ne veulent pas de -- tout ce beau monde bienveillant qui se réjouit du sacre d'Emmanuel Macron"-- et plus loin ils disent -- Nous voulons bien au contraire, une France de la paix, tolérante et bienveillante qui partage ses richesses" -- Une France où le bonheur des uns fait le bonheur des autres,Jean-Luc Mélenchon n’est pas le candidat de l’extrême gauche-- Etc... Etc... // Quand je lis ça, j'ai l'impression d'avoir affaire à des gourous. Ils sont prêts à partager leurs richesses, c'est extraordinaire! Ils sont prêts à se démunir pour le "peuple". Il y a toujours eu des riches et les autres et ce n'est pas demain que cela va changer.


06/06/2017 18:00:25 Commentaire de @ Oooh

Contrairement à ce que vous pensez, il y eu des hommes politiques d'exception qui, en effet, se sont préoccupés davantage des moins fortunés, des laissés pour compte du système. Je parle de Jaurès, de Léon Blum, de Pierre Mendès-France. Sans doute n'avez-vous pas connu la plupart d'entre eux et peut-être avez-vous la mémoire courte. Dans tous les cas, ne méprisez pas ceux qui pensent au peuple, le vrai, celui de ceux qui vont au travail tous les matins ou qui galèrent pour en décrocher un. Il n'y a pas que des cyniques, dans la politique, même s'il y a trop de professionnels de la profession...


06/06/2017 18:40:45 Commentaire de Saint simon

Comme la plupart de nos concitoyens, vous êtes dégoûtés, écoeurés par le comportement affligeant de nos politiciens. Continuellement, depuis trop de décennies, le peuple d'en bas se sent trahis par ceux qu'il a élu, par les scandales qui entachent leur comportement. La tentation est alors grande de vous réfugier dans l'abstention ou, sans trop réfléchir, de prendre ce que l'on vous présente et parmi d'autres, le vote protestataire enfermé dans toutes les haines de la terre ! Et pourtant : Sommes nous condamnés à rester continuellement dans cette impasse démocratique ? Ensemble, faisons le tour de la problématique : _ Que ça nous plaise ou non, l'élu, collectivement désigné, décidera des futures lois et règles qui définiront nos vie. Nous avons donc le droit et le devoir de nous prononcer ; _ La notion de bonheur est plus que difficile à définir. Mais, succinctement, dans la corbeille de cet idéal, nous pouvons verser à chacun, sans nous tromper, une pincée de paix, de liberté, de droits fondamentaux ( salaires décents, accès à l'énergie, au savoir, à la santé, à la culture, à la liberté de penser, etc... ). _ Qu'en est il de la situation actuelle ? L'action du libéralisme, ses nombreux méfaits, la liberté du loup dans le poulailler, se traduit par l'existence d'une minorité à la richesse toujours plus insolente. Alors que, ce qui explose, c'est la misère et la précarité du plus grand nombre. Fait nouveau, pour la 1ere fois dans l'histoire humaine, un productivisme débridé et décomplexé met en cause l'existence même de notre planète ! Aussi, collectivement, nous devons résoudre des problématiques existentielles : assurer une meilleure répartition des richesses, stopper et inverser le développement des inégalités, de la précarité, établir la liberté, la paix, résoudre le problème des réfugiés y compris climatiques . A l'occasion des prochaines échéances électorales, plusieurs choix s'offrent à nous ! Négativement, nous pouvons poursuivre dans notre lancée, nous enfoncer, dans les anciennes recettes du passé ! En regardant de l'avant, Les 450 000 Insoumis et leurs représentants, vous font des propositions innovantes à l'occasion de ces élections. Elles sont soumises à la discussion et à votre approbation : _ L'avènement de la 6ème république et le référendum révocatoire, mis a disposition du peuple pour se débarrasser des élus qui ont trahis; _ La mise en place en place d'une meilleur répartition des richesses, d'une fiscalité plus juste, au bénéfice des foyers modestes et intermédiaires ainsi qu'aux entreprises artisanales; _ L'instauration de la règle verte, de la transition écologique qui assure notre existence, celle de nos enfants et la préservation de notre planète; _ La volonté de réorienter l'Europe. De la rendre plus solidaire. En tout état de cause, de soumettre au peuple les choix cruciaux et respecter la volonté populaire. Voilà pour l'essentiel ! Ensemble, cultivons les jours heureux


06/06/2017 19:42:30 Commentaire de Oooh Que c'est beau...@Oooh

Vous avez raison, il y a eu des hommes politiques d'exception mais ils ne sont plus. Et @ Saint simon, c'est là que nous allons chanter il est où l'bonheur, il est où?


06/06/2017 22:34:23 Commentaire de Fernand Naudin

Saint Simon, votre analyse est exacte sur la forme, c'est à dire en surface ou sur ce que l'on voit. Sur le fond, des théories produites dans des salons parisiens sans tenir compte des réalités du terrain ne vont jamais bien loin, même si elles sont empruntes de bonne volonté. Exemple: "travailler plus pour gagner plus", qu'en reste t il aujourd'hui? "UNE" règle est toujours vraie, le nerf de la guerre c'est l'argent, ou plus simplement ce sont les finances qui commandent. La question à poser à chaque proposition d'un homme politique en campagne ou au pouvoir, c'est: combien ça coûte et comment le financer? Pour les partis traditionnels c'est simple et expliqué, hausse de la TVA, des impôts, de la CSG, ..., c'est complétement arbitraire, mais c'est annoncé. Ceux qui restent vagues sur le sujet tapent dans la caisse (augmentent la dette), au final, ce sont toujours les mêmes qui paient la facture... Concernant les insoumis, ils croient aux théories de Mélenchon qui n'a jamais eu de véritables responsabilités et qui est démagogue au point d'essayer de faire croire à tout le monde qu'il est pauvre. Un conseil aux véritables insoumis, virez le clown Mélenchon digne héritier des Marchais et autres profiteurs de la crédulité des honnêtes concitoyens!


07/06/2017 00:06:05 Commentaire de Saint simon

@Fernand Naudin : Vous êtes l'arroseur arrosé ! Dans votre intervention, aucune argumentation sur le fond, tout dans la forme ! A la place, vous ne savez employer que des invectives et des insultes à destination du plus lettré et sensé homme politique du moment !....Un conseil : Ne soyez pas sourd, réécoutez ses discours ! ( site melenchon youtube )


07/06/2017 23:19:21 Commentaire de Fernand Naudin

@Saint Simon : je n’avais pas pour ambition de donner un cours de politique, j’ai simplement fait l’état des lieux actuel, je ne me suis donc pas auto-arrosé ; en revanche, il est sûr que j’aurai pris une douche froide si JLM s’était retrouvé au 2e tour de la présidentielle. Si je reconnais avoir invectivé votre poulain, je réfute l’avoir insulté ; tout au plus l’ais je « houspillé ». Vous ne pouvez pas nier que Georges Marchais fût le clown de la république pendant des décennies, et bien pour moi JLM c’est du même niveau : tout pour amuser la galerie, mais pas grand-chose qui tienne la route derrière, surtout au niveau économique. Concernant ses discours, je l’ai vu aujourd’hui dans son clip pour les législatives. Pas très à l’aise pour lire son texte ; beaucoup moins en tout cas que dans une vidéo où il « cravatait » un type dans la rue qui lui reprochait de gagner plusieurs milliers d’euros par mois. Là, je vous l’accorde, j’ai été mal inspiré de ne pas conserver le lien pour la visionner, ceci aurait intéressé les lecteurs du Kiosque ! Mais je vais tenter de me rattraper en la retrouvant. Je maintien la position, pour les Insoumis la solution c’est de virer JLM !


08/06/2017 12:38:02 Commentaire de Vieux Pépé

En voici, en voilà, une bonne initiative dans le Saumurois. Cette lettre ouverte au peuple est, à mon sens, bien plus intéressante que quelque tract ou discours stérile. Une méthode un peu plus humaine et moins dans la "communication" en politique, ça ne fait pas de mal. Tout comme votre local de campagne, Place Bilange, qui, à première vue, semble être la galerie d'un artiste. Je vous souhaite bien du courage, monsieur CHABRIER. Dommage que vous soyez candidat sur Saumur Nord. Vielle Mémé et moi voterons pour votre équivalence, France MOREAU, sur la circonscription 4. Au plaisir ! Vieux Pépé.


08/06/2017 12:45:53 Commentaire de nsb

A f.naudin: vous pouvez garder tous les liens que vous voulez. Ce n'est pas l'homme, mais ses idées qui feront la différence. A l'heure actuelle, si JLM n'était pas là, il n'y aurait personne pour faire la différence, il n'y aurait que des moutons qui se laisse porter par les médias. Les soi-disant intellectuels qui penseraient pour nous (comme notre ancien président), ou bien les autres partis politiques qui voudraient voter à notre place,ont peur qu'on pense par nous-même. En quoi cela vous dérange? Nos prises de positions, qui ne sont pas forcément les vôtres, sur le programme de JLM, ne nous laisse pas indifférent. Et apparemment même vous, vous n’y êtes pas insensible. Pour le programme économique et financier, aucun journaliste et économiste n'ont pu le remettre en cause.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI