Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Un exercice réalité pour les nouveaux officiers de l'armée de Terre

Le Camp Interarmes des Divisions d'Application, (CIADA) a eu lieu du 14 au 26 mai dernier. Il s'agit d'un exercice adressé aux lieutenants en formation en examen final avant de pouvoir intégrer leurs unités. Ils ont été évalués une dernière fois aux commandes de la force opérationnelle terrestre. C'est donc 600 jeunes officiers, dont des saumurois qui se sont réunis dans la Marne.



Après une année dans les écoles d'armes, dont celles de Saumur, le camp a permis aux lieutenants de mettre en application les savoir-faire acquis. L'objectif de ce camp d'application était d'évaluer les prises de fonction dans la collaboration et dans la mise à bien des missions, dans une situation de forte guerre. La collaboration devait, en outre, s'effectuer avec les différentes fonctions opérationnelles.

Un camp également fait pour s'entraîner

Le CIADA permet également d'entraîner certains militaires déjà en poste. 1600 hommes ont été mobilisés afin d'être commandés par les lieutenants en évaluation. Les écoles de génie, d'artillerie et de cavalerie y étaient représentés.

Une « montée en puissance »

Pour la première fois, le commandement du camp s'est effectué par celui des forces terrestres (COMFT) et organisé par le commandement des écoles du combat interarmes (COMECIA), le CIADA a connu une véritable montée en puissance cette année, avec trois sous-groupements tactiques interarmes déployés au CENTAC (centre d’entraînement au combat) à Mailly face à une force adverse. Au total, plus de 2300 militaires (600 évalués, 1600 entraînés, 150 encadrants) ont été mobilisés, et quasiment toute la gamme des véhicules tactiques du parc des forces terrestres était présente, dont une dizaine d’hélicoptères.


Article du 07 juin 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI