Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Protection de l'enfance : Il doit gérer au mieux la colère des salariés

Lancée par le département de Maine-et-Loire, la nouvelle offre d'accueil des enfants confiés provoque depuis plus d'un mois une importante vague de colère chez les associations de protection de l'enfance (relire tous nos articles ici et ici). Pour éviter que le conflit social empire, Christian Gillet, le président du département, vient de faire appel à un « préfigurateur », en la personne de Dominique Le Clerc. Son rôle consiste à renouer le dialogue entre les salariés indignés et le conseil départemental...


Dominique Le Clerc, médiateur nommé par Christian Gillet


Si « la nouvelle offre d'accueil des enfants confiés au Département s'organise », comme l'affirme le conseil de Maine-et-Loire, la contestation est toujours aussi vive... Dans une optique d'apaisement de la situation, Christian Gillet, le président du département, a fait appel à Dominique Le Clerc, un « véritable facilitateur », le présente-t-il. Toujours dans cette volonté d'apaisement, le département explique que « le cycle de rencontre avec les associations retenues et non retenues a débuté. Pour accompagner ces échanges destinés à mettre en place la nouvelle offre d'accueil, au regard de la situation de chaque enfant, des personnels et du patrimoine nécessaires à l'accomplissement de la mission, un préfigurateur vient d'être nommé ».

Des rencontres avec les associations pendant l'été

Dominique Le Clerc, « expert en management social », sera chargé d'apporter un appui au comité de pilotage stratégique et au comité de suivi technique mis en place par le Département de Maine-et-Loire. L'ancien directeur adjoint chargé de l'action sociale au conseil départemental de la Sarthe « rencontrera toutes les associations d'ici à la fin de l'été », dont Les Tourelles à Saumur. Il a été présenté à la presse en compagnie de Christian Gillet (au centre, photo ci-contre) et de Marie-Pierre Martin, vice-présidente chargée des affaires sociales (à gauche, photo ci-contre). Christian Gillet, de son côté, a rencontré l'ensemble des associations retenues et non retenues les lundi 22 et mardi 23 mai dernier.

Un comité technique chargé de suivre l'évolution de la situation des enfants confiés

Le comité technique de suivi est quant à lui opérationnel depuis le vendredi 5 mai dernier. Composé des équipes de direction, administrative et financière des associations et des cadres référents du département, il est chargé de travailler sur l'évolution de la situation des enfants confiés, d'examiner les perspectives pour les professionnels, le patrimoine nécessaire à la mission, la gestion financière et les calendriers. « D'ici au mercredi 14 juin prochain, l'ensemble des associations aura été reçu », annonce le conseil départemental de Maine-et-Loire. C'est-à-dire ASEA, ALADIN, APIJ, APEACH, Apprentis d'Auteuil, URPEP, ARPEJE, ADAPEI, ACADEA, Les Tourelles à Saumur, SOS Village Enfants, Mutualité et Sauvegarde Mayenne Sarthe.

Des réunions du comité de pilotage stratégique prévues sur les territoires

Le comité de pilotage stratégique se réunira pour la première fois le mardi 27 juin prochain, en présence des présidents des associations et de leurs directeurs, de Christian Gillet, président du département, de Marie-Pierre Martin, première vice-présidente en charge des solidarités, de Françoise Damas et de Françoise Pagerit, conseillères départementales membres de la commission d'examen de l'appel à projets, et de Fatimata Amy, au titre du groupe de la minorité départementale. « Ce comité permettra de faire le bilan de l'état d'avancement de la démarche et de proposer des solutions face aux difficultés rencontrées ». D'autres réunions du comité de pilotage stratégique sont prévues sur les territoires, avec les différents PDS (Pôles Départementaux des Solidarités) : PDS Est Anjou, le mercredi 12 juillet prochain, PDS Nord Anjou (Segré/Le Lion d'Angers), PDS Ouest Anjou (Cholet) et le PDS Centre Anjou (Angers), dans le courant du mois de septembre prochain.

Une « conférence de l'emploi » au début du mois de septembre prochain

Une « conférence de l'emploi », dont l'objectif est de « faire en sorte que tous les salariés trouvent un emploi en lien avec leurs compétences professionnelles », se réunira à la rentrée. Afin de préparer cette rencontre, un groupe de travail se réunira d'ici au jeudi 20 juillet prochain. « Des premiers rapprochements ont d'ores et déjà été établis entre les associations », confirme le conseil départemental de Maine-et-Loire.


Article du 09 juin 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :

09/06/2017 17:29:49 Commentaire de Pipeau

Du très très gros pipeau, le seul moyen de stopper la contestation est de renoncer aux appels d'offres et de se mettre autour d'une table et discuter de la refonte de la protection de l'enfance sans pratiquer la politique de la terre brûlée.Mais là Gillet se mettrait à dos ses amis ( vous savez ....les gros gagnants des appels d'offres ), nommé un médiateur que l'on paie limite le danger et les déconvenues.


09/06/2017 19:51:54 Commentaire de sablons 49

Il a raison Pipeau; Gilllet se fou de la gueule du monde, pour plus voir sa trogne de corrompu sur le dossier, il met un brave gars avec la tête du 1er de la classe, pour prendre tous les coups a la place du calife Gillet...


10/06/2017 17:45:09 Commentaire de bernadette fourré-jousselin "dite mémé"

Améliorer ce qui existe, mais tout chambouler pour y installer ....... du privé ( surement), que pensez vous des enfants et jeunes adultes qui vont être bousculer dans cette action, non vous n'y car vous vous en foutez, c'est pas votre problême. L'égoïsme vous sied à merveilles, à la tête de la France et ses Départements il n'y a que des menteurs comme à la tête de la région et du gouvernement


11/06/2017 23:30:21 Commentaire de scandaleux

Ce sont encore nos impots qui paient ce monsieur nommé par gillet ( sans doute un pote à lui). Merci m gillet pour les économies.....


12/06/2017 15:01:53 Commentaire de Soutientourelles

Une personne qui en a ,le Directeur de l'Arpege 49 va traduire devant les tribunaux ce Gillet sans scrupules , il ne s'attendait pas a un conflit aussi dur . Il va aussi apprendre un peu du droit du travail ... et oui le personnel des associations n'est pas fonctionnaire " contrairement a lui " c'est une procédure qui risque de s'éternisée surtout que ce conflit deviens national .


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI