Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Les 2 axes de Jean-Charles Taugourdeau pour présider l'Assemblée Nationale

Comme nous vous l'annoncions ce jeudi 22 juin 2017, le Républicain Jean-Charles Taugourdeau s'est porté candidat à la présidence de l'Assemblée Nationale. Au lendemain de cette nouvelle, il présente les 2 axes forts qu'il tient défendre pour réussir son pari. Pour la présidence de l'Assemblée Nationale, il souhaite « renforcer l'autorité de la loi et discuter des textes courts » (axe 1) et explique qu'il faut « un président au-dessus des partis pour redonner la parole aux élus de la Nation » (axe 2).



Dans le cadre de la campagne menée pour la présidence de l'Assemblée Nationale, Jean-Charles Taugourdeau souhaite décliner plusieurs axes, afin d'améliorer le fonctionnement de l'institution et, ainsi, assurer l'efficacité des textes votés. Voici les 2 premiers axes...

Axe 1 : « Renforcer l'autorité de la loi et discuter des textes courts »

Son communiqué : « Je souhaite que l'on puisse changer la façon de légiférer, et que cela corresponde à ce qu'attendent les Français : moins de lois, mais plus simples. En effet, la Constitution encadre strictement le domaine législatif en soumettant au débat les principes généraux considérés comme essentiels, et confie à l'exécutif le monopole d'édiction des normes indispensables à la mise en œuvre de l'exécution des lois. Mais les textes et amendements soumis à discussion au Parlement présentent aujourd'hui une majorité de dispositions règlementaires qui altèrent la qualité du débat parlementaire et brouillent l'objectif politique du texte par des considérations techniciennes : les détails primant sur les principes ». Jean-Charles Taugourdeau propose donc « que l'assemblée se saisisse de l'article 41 de la constitution afin de ne réserver les discussions parlementaires qu'aux dispositions législatives », mais également « de produire des textes très clairs, courts et « non fourre-tout » qui permettraient de rendre la loi compréhensible par tous et de définir clairement l'objectif politique ».

Axe 2 : « Un Président au-dessus des partis pour redonner la parole aux élus de la Nation »

Le deuxième communiqué de Jean-Charles Taugourdeau, qui s'étonne « à la fois du manque de transparence et de démocratie interne au parlement ». Et d'ajouter : « Comment se fait-il que les candidats à la Présidence n'aient pas la possibilité de s'adresser à l'occasion d'un discours à leurs collègues avant de passer au vote ? Comment se fait-il également que l'Assemblée ne prévoie aucune mesure d'information sur les candidatures auprès des 577 députés ? Rien n'est écrit dans le règlement... il m'a été répondu que ce sont des « usages »... Voilà, en quelques jours, illustré le règne de la bureaucratie de notre pays ! Président de l'Assemblée, je souhaite en finir avec ces arrangements entre amis. Un président de l'Assemblée doit être au-dessus des partis. Il doit pouvoir garantir à tous les députés une liberté de pensée, mais aussi une liberté de parole. Le président de l'Assemblée doit être libre et doit recouvrir une autorité naturelle de manière à faire respecter la nécessaire séparation des pouvoirs dans l'intérêt des Français. La moralisation de la vie publique commence aussi avec l'élection du 4ème personnage de l'État ».


Article du 23 juin 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :

23/06/2017 20:59:00 Commentaire de Pif

Et pendant ce temps la ,le Beaufortait se rendors pour cinq ans!!!


24/06/2017 11:28:59 Commentaire de JFB

Complètement en accord (100%). Le problème à résoudre se trouve dans ce qui est dit par l'axe 1 (« les détails primant sur les principes »). C'est la question d'ébranlement de l'échiquier, où c'est justement les détails qui doivent être observés pour coller aux principes (sinon contournements / conflits d'intérêt, etc...) ! Vaste programme d'organisation, alors que nous devons nous adapter à un monde au mouvement rapide et incertain.


25/06/2017 20:49:10 Commentaire de baratin

il se croit au dessus des partis .Quelle prétention! Quel culot alors qu'il soutient à fond son parti....MTaugourdeau pensez à vos électeurs plutôt qu' à votre carrière.


26/06/2017 16:59:05 Commentaire de Cause toujours

Bien vu les axes, mais Mr Taugourdeau, cela fait des décennies que vous et vos amis siégez à l'assemblée. Et c'est seulement maintenant que vous proposez ces 2 axes ? Vous n'êtes pas sérieux... et peu crédible !! J'attends vos prochains axes .... je me marre, d'ailleurs vous ne risquez pas grand chose car vous ne serez jamais élu. Proposez donc 1 seul axe pour être constructif. Bon courage.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI