Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Edito de Michel Choupauvert. 2020, il s'est passé des choses en politique à Saumur

Je ne sais pas si vous vous souvenez des élections présidentielles 2017... Cela avait été quelque chose... La classe politique avait été surprise le doigt dans le pot de confiture par une presse à l'affut... Trop gras à force de piquer dans la gamelle ! On veut du jeune, du frais, du neuf ! Les Français ont dit dégage aux notables installés... Pour la première fois, le vote rejet de la classe politique ne s'est pas fait à l’extrême droite, mais au centre... 3 ans après, en 2020; il s'en est passé des choses...



Le député Taugourdeau a continué son mandat sur son train de notaire... Rien n'a bougé, il poursuis son combat à pourfendre les taxes... Sans succès. Il continue, aussi, entre deux marathons à labourer sa circonscription... Mais, personne ne sème derrière lui... Alors rien ne pousse. Et ce coin de Maine et Loire peine toujours à nourrir ses habitants. A Saumur Sud, Laetitia Saint Paul vient toujours pendant ses vacances à Turquant. En 2017, elle est rapidement partie vivre à Paris avec ses enfants en bas âge. C'était plus simple pour la vie de famille. Son mari a profité d'un rapprochement familial et a été nommé au ministère de la Défense. La politique a été calme pendant ces 3 ans, même si le Maine et Loire a été fier de voir Christophe Béchu devenir président après l'assassinat d'Emmanuel Macron. Personne ne s'est aperçu des élections européennes de 2019. Cela n'intéresse toujours pas les citoyens. L'économie, elle, va un peu mieux depuis l'ère jupitérienne d'Emmanuel Macron. Eric Touron est toujours maire de Distré et Conseiller Régional. Il a fait du bon boulot sur la filière équestre. Ses projets à Verrie devraient voir le jour à horizon 2028/2030.

Fusion à gogo

Ce qui intéresse les citoyens à Saumur, ce sont les élections locales. Ce qui a changé, c'est qu'avec la suppression de la taxe d'habitation et la baisse des dotations de l'Etat, il n'y a plus de sous dans les collectivités locales. Alors, les fusions se sont faites à marche forcée en perspective des municipales. Qui... N'auront pas lieu. Une loi est passée avec le 49.3 et désormais, c'est un scrutin de liste pour les Agglos avec des maires délégués par commune qui est la règle. Il y a un peu moins de place pour les égos de chacun. Jackie Goulet a eu du mal à se faire élire maire de Saumur en juin 2017. Ses petits camarades de la majorité se sont amusés à glisser des bulletins "Marchand" dans l'urne. En 3 ans, Jackie Goulet a pris 10 centimètres et se dit être de taille pour prendre le poste de chef du Grand Saumurois. C'est le seul candidat de gauche. Meriem Baba, elle, a raccroché la politique et vient juste de finir de rembourser les 30 000 euros de dettes qu'elle a contracté lors des législatives 2017 en n'atteignant pas le seuil de remboursement par l'Etat des 5%.


À droite, la guerre

La droite traditionnelle a eu du mal à se relever et n'est toujours pas sortie de ses tranchées. D'un côté Paul Hugot et Laurent Hamon sont restés dans l'ombre pendant deux ans pour se faire oublié et apparaitre comme nouveau après la déconfiture des municipales de 2014. De l'autre, Charles Henri Jamin, espère voir enfin sa stratégie faire son effet. En effet, le candidat du parti Chrétien, a tout misé sur la famille nombreuse. Quand il a commencé, la politique dans les années 2000, il a convaincu ses troupes de faire au moins 10 enfants. Et cela a marché. Grâce à cela, la démographie locale a progressé. Ces jeunes ont aujourd'hui 18 ans et pourraient bien peser dans les urnes. Il a aussi convaincu Diane de Luze, "la duchesse" à revenir en politique. Celle-ci est devenue la figure emblématique de "En Marche" qu'elle a rejoint en 2018 après avoir été évincé de "Les Républicain" à 15 jours des législatives pour avoir soutenu le dissident Charles Henri Jamin. Ce duo, alliant, jeunesse et modernité fait figure de favori pour les élections.



Article du 24 juin 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :

25/06/2017 13:47:51 Commentaire de Jean Naimare

Ce Michel Choupauvert.est un grand visionnaire .... Il y a de fortes chances que tout se déroule comme ça.... Tout est " en marche "


25/06/2017 21:38:27 Commentaire de "En Marche, à l'ombre"...

Notre jackouille la fripouille interdépartemental, c'est pas dix centimètres qui lui manquent, c'est dix points de Q.I. il serait peut être un peu moins lourd; et encore je suis Clément, Ader...


27/06/2017 09:26:51 Commentaire de Indigné

Jackie goulet la personne qui veut faire dispaeaitre le cheval de saumur Camion combi, patit train, giropode poue eliminer les caleches tirees par des chevaux , voila une idee de génie


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI