Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Beaumont-en-Véron : Virage radical pour le centre de Pontourny ?

« Je vais vous le dire franchement, je n'y crois pas »... C'est la phrase-choc du Préfet d'Indre-et-Loire, Louis Le Franc, lâchée à France Bleu Touraine le vendredi 30 juin dernier, à propos du centre de déradicalisation de Beaumont-en-Véron. C'est d'ailleurs la première fois qu'un représentant de l'État reconnaît qu'il y a eu des couacs dans la gestion du Centre de Prévention, d’Insertion et de Citoyenneté de Pontourny. Pourtant, le Préfet du 37 n'estime pas qu'une fermeture est indispensable...



Lors de sa visite au CPIC de Beaumont-en-Véron, le samedi 22 octobre 2016, Manuel Valls (le premier ministre de l'époque) n'imaginait pas encore que le centre serait à l'abandon, 3 mois plus tard. C'est pourtant le cas, comme l'a précisé très honnêtement le Préfet d'Indre-et-Loire à France Bleu Touraine, vendredi dernier : « Depuis le mois de janvier, ce centre est au point mort. Il n'accueille personne ». Personne ? Pas vraiment : « Par contre des salariés, contractuels en CDD et CDI s'y trouvent ».

Pourquoi le CPIC 37 est-il un échec ?

Toujours sans langue de bois, Louis Le Franc a énuméré à France Bleu Touraine les raisons de l'échec du centre de déradicalisation de Beaumont-en-Véron. Le Préfet d'Indre-et-Loire a admis « la difficulté d'identifier des personnes en voie de radicalisation, qui seraient susceptibles de répondre aux critères et surtout que celles-ci soient volontaires pour y aller. Il n'y a pas de volontaires ». Était-ce une erreur d'ouvrir ce CPIC ? « Il y a eu une erreur d'appréciation initiale, qui consistait à surestimer la capacité des préfets pour faire en sorte que ces personnes en voie de radicalisation soient volontaires pour intégrer ce type de structure. On a surestimé la bonne volonté de ces personnes et sous-estimé la difficulté pour faire en sorte que ce centre fonctionne », ajoute le Préfet d'Indre-et-Loire, le premier représentant de l'État à reconnaître que ce Centre de Prévention, d’Insertion et de Citoyenneté est un échec.

Le centre de Pontourny à l'aube d'un virage radical ?

Si aucun pensionnaire n'y réside, que va devenir le site de Beaumont-en-Véron ? Le Préfet d'Indre-et-Loire reconnaît les couacs de ce centre, certes, mais il ne juge pas pour autant qu'une fermeture soit impérative. Louis Le Franc a d'ailleurs déjà quelques idées en tête pour redonner une activité au centre de Pontourny... Il souhaite « lui donner une nouvelle orientation », en évoquant par exemple l'insertion de jeunes dans le but de les éloigner de l'influence d'internet, un outil d'ailleurs très utilisé par les Djihadistes, ou alors d'y placer « des personnes qui sortent du milieu carcéral pour leur apporter aussi une réponse d'accompagnement ». D’anciens prisonniers ? Pas de quoi rassurer les riverains et les opposants… Pour rappel, l’association Radicalement Digne de Pontourny se bat depuis plus d'un an pour la fermeture du CPIC de Beaumont-en-Véron. Le sort de ce centre est-il scellé ? « Une décision sera prise dans les prochaines semaines par le Gouvernement », a déclaré Louis Le Franc, sans apporter cependant plus de précisions...


Article du 04 juillet 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :

04/07/2017 15:25:06 Commentaire de Harry Callahan

Il n’y avait pas besoin de sortir de ST Cyr en Bourg pour savoir que ce serait un fiasco. Que c’est bien d’être de doux rêveurs aux frais du contribuable. Car combien a couté cette petite plaisanterie depuis son lancement, à payer des personnes à ne rien faire ?


04/07/2017 18:22:02 Commentaire de Bernard

Ceux qui croient (politicards et autres bobo) qu'un musulman va virer sa cuti pour les beaux yeux de la république laïque se goure le doigt dans l’œil jusqu'au trognon. C'est très mal connaitre les règles de l'islam.


05/07/2017 09:29:20 Commentaire de Pas un échec mais un fiasco!

Un véritable fiasco car dans toute la France les mêmes centres ont été ouverts pour ce bien piètre résultat qui était prévisible. On a délogé des personnes et tout ça pour rien. Enfin, pour rien c'est vite dit car il serait intéressant d'en connaître le coût réel. Et les employés sont toujours présents. Mais que font-ils toute la journée? On arrive! Nous aussi on veut un travail payé à ne rien faire...


05/07/2017 16:04:27 Commentaire de rayann

avec une dette qui a augmenté de 2,7% sous le règne de HOLLANDOUILLE 1er le résultat est là mes amis ont frôle les 100%. Nous suivons de prés les pays du sud de l\\\'Europe .Notre caste politique continuent de festoyer comme aux temps des seigneurs sommes- nous pas devenu les cerfs et les bouffons de ce royaume féodal et sans illusions


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI