Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Loire : Le Saumurois ne paiera pas le balisage en 2017, mais la donne peut changer en 2018

Le balisage de la Loire est remis à flot. Le mardi 23 mai dernier, nous expliquions que la communauté d'agglomération Saumur Val de Loire pouvait être amenée à payer 32 000 euros pour baliser la Loire (relire notre article). Considérant que la Loire est touristique et que le tourisme est une compétence partagée, le conseil départemental envisage en effet de faire participer financièrement les intercommunalités de Maine-et-Loire, concernées par la navigation sur la Loire. Pour le Saumurois, rien ne va changer en 2017. Mais pour l'exercice 2018, la note pourrait être salée...



Suite à notre article d'il y a 1 mois et demi, Yann Cristel, le directeur général des services de la communauté d'agglomération Saumur Val de Loire, était catégorique : « L'Agglo Saumuroise refuse de payer pour le balisage de la Loire ». Jackie Goulet, 7ème vice-président de Saumur Val de Loire, avait assuré quelques jours plus tard que le Saumurois n'aurait pas à payer pour l'exercice 2017. Une information confirmée par Cyril Ceccaldi, directeur de cabinet de Christian Gillet, le président du conseil départemental : « Nous n'allons rien changer en 2017. En revanche, nous allons continuer à nous poser la question pour l'exercice 2018 ».

Le tourisme, une compétence partagée


Cette question, évoquée par Cyril Ceccaldi, c'est de savoir si les intercommunalités doivent partager les frais de balisage de la Loire avec le conseil départemental. « En ce qui concerne le Saumurois, des contacts ont déjà été établis entre Christian Gillet et Jean-Michel Marchand, mais aussi avec Guy Bertin il y a plusieurs mois (ndlr : actuel et ex-président de l'Agglo Saumuroise). Le balisage de la Loire, ce n'est pas une compétence propre du département ». Pour des raisons d'économies, le conseil départemental de Maine-et-Loire cherche donc à se « recentrer » sur ses compétences propres. Le tourisme, lui, n'en fait pas partie. « Il s'agit d'une compétence partagée », précise Cyril Ceccaldi.

Un montant qui serait « proportionnel aux tronçons de Loire navigables »

La Loire représente donc une source d'économies pour un département qui cherche à se serrer la ceinture. « Étant donné que la Loire induit une notion touristique, et donc une compétence partagée, nous nous sommes posé la question du balisage, notamment en Saumurois », commente d'ailleurs Cyril Ceccaldi. Le département prend effectivement en charge les frais de balisage depuis 1997, en amont jusqu'à Montsoreau (1). Si les coûts pour la navigation sur la Loire sont partagés sur l'exercice 2018, et peut-être les années suivantes, la communauté d'agglomérations Saumur Val de Loire va devoir sortir le chéquier. Sur une année, le montant pourrait aller de « 32 000 à 50 000 euros. Pour le moment, nous ne pouvons pas être précis. Le montant et le pourcentage de partage seraient proportionnels aux tronçons de Loire navigables », précise Cyril Ceccaldi. Mais, pour le moment, tout cela n'en est encore qu'au stade de la réflexion et des discussions. « Nous établissons les contacts avec les différentes intercommunalités ». Quid du Saumurois ? À suivre...

(1) Entre l'estuaire et la confluence de la Maine, près d'Angers, le balisage est assuré par les VNF, les Voies Navigables de France. Mais au-delà, c'est-à-dire en amont jusqu'à Montsoreau, le balisage est pris en charge par le conseil départemental de Maine-et-Loire, et ce depuis 1997. La Loire n'étant plus considérée comme « navigable » en amont des Ponts-de-Cé, c'est en effet au conseil départemental de s'en occuper (sauf pour les bateaux traditionnels, de tourisme, de pêche ou pour les canoteurs et autres kayakeurs).


Article du 04 juillet 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :

05/07/2017 09:05:30 Commentaire de SAUMUROSAURUS

Si le Saumurois fait toujours parti du Département, merci au département d'assurer un service minimum! Le département doit aussi aménager un chenal sécurisé au Pont de Cé afin d'avoir une véritable continuité touristique pour la navigation sur la Loire.


05/07/2017 09:51:47 Commentaire de L'arbre en Boule

Bonjour, si c'est la notion touristique qui induit la partage des couts de compétence ce serait donc, in fine, aux touristes de payer la facture via une augmentation de la TAXE DE SEJOUR. LA TAXE D'HABITATION ne serait donc pas impactée par la facturation du service public de balisage.


05/07/2017 11:12:53 Commentaire de grizly

Force est de constater que plus çà va plus le département se désengage de partout.........et refile les patates + ou - chaudes aux autres............ A QUAND LA DISPARITION DU DEPARTEMENT ???


05/07/2017 19:11:52 Commentaire de joel

Que les utilisateurs paient ce qui est normal


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI