Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Maine-et-Loire : « Quand les jeunes paient un si lourd tribut à la mortalité routière... »

Depuis le début de l'année 2017, nous en sommes déjà à 22 tués sur les routes de Maine-et-Loire. « Quand les jeunes paient un si lourd tribut à la mortalité routière... », c'est le message de la Préfecture de Maine-et-Loire, qui a prévu de mener une opération de communication avant les départs en vacances. Cette opération de sensibilisation et de contrôles aura lieu ce vendredi 7 juillet 2017, à 16h30, au niveau de l’intersection de la RD 775 et RD 122, à la sortie d'Angers...



Dans le département de Maine-et-Loire, les chiffres de l’accidentalité routière sont très alarmants... Au vendredi 30 juin 2017, nous en étions déjà à 22 tués, dont 11 jeunes (1 a moins de 18 ans, 10 ont entre 18 et 24 ans). Ainsi, ces jeunes, alors qu'ils ne comptent que pour 14 % de la population, représentent 50 % des tués sur ce début d’année.

Un trafic important généré par les vacances

Comme le martèle la Préfecture de Maine-et-Loire, 22 tués, « ce sont autant de familles, de vies brisées pour un instant d'inattention ou une infraction au Code de la route ». Et d'identifier la cause de ces décès : « La consommation d’alcool, l’usage de stupéfiants, les excès de vitesse, l’utilisation du téléphone portable au volant, la fatigue ou l’inattention sont toujours causes d’accidents graves et de décès que nous pourrions éviter ». Qui plus est, les prochains départs en vacances vont générer un important trafic avec un risque accru d’accident de la circulation. « En conséquence, une action de contrôle est organisée par les services de l'État avec les forces de l’ordre », a annoncé la Préfecture de Maine-et-Loire.

Une opération de communication ce vendredi

Cette opération de communication, « mise en place vers nos concitoyens, qu'ils soient conducteurs, passagers ou piétons est un moment pour réitérer la nécessaire prudence à maintenir pour réduire la mortalité routière et ainsi éviter les tragédies de la route ». En vue des grands départs en vacances, Valérie Commin, directrice de cabinet de la Préfecture et chef de projet sécurité routière pour le département de Maine-et-Loire, se rendra sur le terrain ce vendredi 7 juillet 2017, aux côtés des forces de l’ordre, pour une opération de sensibilisation et de contrôles. À cette occasion, elle commentera les chiffres de l'accidentalité de ce milieu d'année. Ce rendez-vous, qui se présente comme un « contrôle médiatique », est prévu à 16h30, à l’intersection de la RD 775 et RD 122. La Préfecture de Maine-et-Loire compte ainsi relayer auprès des citoyens les « messages de prudence et de respect des règles de la sécurité routière ».


Article du 05 juillet 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :

05/07/2017 19:35:17 Commentaire de loulous

Espérons que nos chers fonctionnaires de police daigneront un jour verbaliser les 2 roues trafiqués, assourdissants, débridés comme leurs conducteurs ; les échappements libres sont légion, et passent au nez et à la barbe des personnes que nous payons pourtant pour faire régner l'ordre ; des milliers de vie sont en jeu, principalement les jeunes en 2 roues, scooters ou motos hurlantes et rageantes.. La rocade en particulier : jamais vu le moindre contrôle : ils s'en donnent à cœur joie ! Surtout la nuit.. Sont ils aveugles et sourds nos serviteurs de l'ordre ?


05/07/2017 19:41:33 Commentaire de andré

Si les auto-écoles n'arrivent pas à inculquer un bon comportement aux jeunes alors que c'est leur métier, comment va faire une représentante de la Préfecture ???


05/07/2017 21:08:30 Commentaire de A André

Un bon comportement découle d'une bonne ...éducation....ni l'auto école ni les profs ne peuvent se substituer aux parents....toys concernés, tous responsables...les vies sont en jeu chaque jour sur les routes de France...idée : donner à visionner à tout futur conducteur quelques vidéos de jeunes accidentés en soins à vie dans les centres de réadaptation fonctionnelle...ça calme...du vécu...


05/07/2017 21:10:46 Commentaire de sablons 49

à @ andré la pauvre devra faire le boulot que n'ont pas su ou voulu faire les parents...


05/07/2017 23:12:09 Commentaire de Raoul Volfoni

Non mais allo, quoi ! Elle a pas de shampoing Valérie Commin. Avec ses pauvres escarpins elle va nous jouer la Jeanne d’arc des chauffards. Tout ça c’est des c……es aussi nulles que nous servent nos politicards en se concentrant uniquement sur le problème de la vitesse ; c’est vrai que c’est plus facile que d’entretenir certaines portions de routes ! Encore une action en trompe à l’œil de nos incompétents destinée à les dédouaner ; si les chiffres augmentent, ils auront l’excuse, médias à l’appui, qu’ils ont fait quelque chose. Enfin, si elle n’a que ça à faire, au moins ce jour-là elle aura gagné son salaire de la journée, dommage que la météo n’annonce pas 40° pour le 7 juillet…


06/07/2017 07:19:21 Commentaire de François

A l'attention d'André. En quoi les autos écoles seraient responsables du mauvais comportement des conducteurs? Mon fils est actuellement en formation dans l'une d'entre elles et c'est encore plus rigoureux qu'à mon époque. Et si au lieu de chercher toujours un coupable qui n'en n'est pas un, on se penchait un peu sur le role des parents qui laissent sortir leurs progéniture avec des engins non conformes et qui depuis leur naissance leur ont montré le mauvais exemple en conduisant n'importe comment.


06/07/2017 17:08:59 Commentaire de PauvreFrance

Et si au lieu de bouffer nos impôts en plantant ..... des radars comme on plante des pieds de patates.......... on arrangerait l'état des routes !!!! Il y aurait moins d'accidents


08/07/2017 18:26:20 Commentaire de tchernobill

En raison des élections sénatoriales trop proches, les jeunes seront supprimés !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI