Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Chacé : Pour ou contre le méthaniseur ? La population s'exprime...

Le vendredi 16 juin dernier, Lucien Gerbier, le dirigeant du Groupe LBG Environnement basé à Cizay-la-Madeleine, a dévoilé le nom d’une nouvelle société : Saumur Énergies Vertes (SEVE). Cette aventure construite avec deux autres associés, la SémA-E et François Dusannier, un agriculteur possédant déjà un méthaniseur, promet l’ouverture, début 2019, d’une unité de méthanisation à Chacé et d’une station de biogaz sur Saumur. Si ce projet se veut « local », « innovant » et « inscrit dans une démarche durable menée par Lucien Gerbier », la population Chacéenne n'est pas tout à fait rassurée.



Il y a environ 3 semaines, Lucien Gerbier, dirigeant de LBG Environnement, a annoncé la mise en place d’un projet « territorial et durable » : la création de l’entreprise Saumur Énergies Vertes (SEVE), issue d’une « véritable association de compétences » avec deux autres partenaires. Il s'agit de la SémA-E (Société d’économie mixte Agglo-Environnement), une entreprise publique locale Saumuroise spécialisée dans la gestion des déchets, et de François Dusannier, agriculteur basé dans le Nord possédant déjà un méthaniseur depuis deux ans. Ce dernier permettra notamment « d’avoir un premier recul sur ce projet »...

Station attendue pour le début d'année 2019

La création de cette nouvelle société comprend la mise en place d’une unité de méthanisation à Chacé, site au sein duquel la fermentation des déchets va transformer la matière organique en biogaz, et d’une station de biogaz sur Saumur, qui devrait permettre la revente de ce biogaz à des transporteurs. Ce carburant servira également à alimenter les camions de livraison de la société LBG Environnement, créée en 2001, qui opteront progressivement pour ce nouveau carburant. « La mise en route de cette station est aujourd’hui prévue pour le début de l’année 2019 », explique Lucien Gerbier. Et d'ajouter : « Avec ce projet, nous avons le sentiment de participer activement et citoyennement à la transition énergétique actuelle ». L'équipe de Saumur Énergies Vertes (photo ci-dessus) avec, de gauche à droite, Cyrille Mercier, Cyril, Fabien, Brigitte, ainsi que Lucien Gerbier.

Un projet estimé à 4 millions d'euros environ

Cette nouvelle usine de méthanisation (exemple en Moselle, photo ci-contre) doit être installée sur un terrain situé à l'arrière de l'usine Marie Surgelés, à Chacé. Son coût devrait s'élever à 4 millions d'euros, environ. Une somme qui sera partagée entre les différents associés. La méthanisation (ou fermentation anaérobie) est un procédé biologique permettant de valoriser des matières organiques en produisant du biogaz, qui est source d’énergie renouvelable et un digestat utilisé comme fertilisant. Ce procédé peut fonctionner avec les déchets verts, mais également avec les déjections animales, les poubelles de cantines (ou de certaines entreprises), ou encore des résidus divers et variés. Sauf qu'une usine de méthanisation peut engendrer la présence de fortes odeurs, mais aussi un trafic important des camions apportant les déchets, ou, dans un cas extrême, des risques d'explosion. Qu'en pensent donc les habitants de Chacé ?

Quelques inquiétudes, concernant les odeurs


Si les premières habitations sont situées à environ 150 ou 200 mètres du terrain et qu'un barreau routier devrait être mis en place (1), nous avons demandé l'avis à quelques riverains... Claudine Dupont, habitante Chacéenne : « J’ai 86 ans et ces choses-là me passent par-dessus la tête. La seule chose que j'ai à dire, c'est que si on peut éviter les odeurs, c’est mieux ». Pour une autre riveraine, Paulette Durand, ce projet « n'est pas trop mal, dans un sens. Sur le fond, recycler les déchets pour produire de l’énergie, c’est cohérent. Après, pour les gens qui habitent à proximité, c’est une autre affaire. Mais de toutes les façons, ils ne nous demandent jamais notre opinion avant de faire ce genre de choses. Comme d’habitude ! ». Fabien Duveau, vigneron Chacéen, n'était quant à lui pas au courant. Il donne toutefois son avis : « Si cela dégage des odeurs, je suis contre. Il y en a déjà bien assez à Chacé… Pour les vignes cela ne serait pas changer grand-chose mais, à mon avis, ça risque d’affecter le tourisme viticole ». Enfin, Jean-René Mabileau, gérant du bar le Jean-René, explique qu'il n'a « peur de rien. Ça ne va être qu’une usine en plus dans le coin. Les odeurs ? Je ne pense pas qu’on en sera trop dérangés ».

(1) Le barreau routier devrait permettre aux camions d'éviter de traverser le lotissement de La Plaine...


Article du 10 juillet 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


22 commentaires :

10/07/2017 17:33:57 Commentaire de ZOE

Il faudrait que les habitants de Chacé apprennent d'abord à trier leurs déchets. Par ce que observez les poubelles le lundi soir ?


10/07/2017 18:34:32 Commentaire de tchernobill

Une enquête publique permettrait déjà d'avoir plus de précisions de la part d'experts; en suite, une évaluation sur les sites déjà existants apporteraient aux habitants des informations utiles dans ce domaines. Argumenter exclusivement sur la transition énergétique est stupide et insuffisant.


10/07/2017 20:56:22 Commentaire de Marcadeux du Moulin de Saumoussay

Chacéens, vous avez probablement connu ces odeurs de fumier issues des formes, qui vous remplissaient les narines, principalement les matins brumeux d'hiver et qui annonçaient le venue de la pluie à tous les habitants du bourg. Vous connaissez probablement aussi les odeurs qui vous accompagnent lorsque vous descendez vers les zionnes vous promener. Cette production de biogaz sera faite à partir de quels produits? Les ordures du Saumurois? Il est bon de savoir que les nuisances olfactives étaient la principale nuisance résiduelle du site de traitement des eaux d'Achères dans les années 90, et que leur traitement imposait un "striping" des eaux usées (méthode de récupération des odeurs par bullage) et ensuite le confinement des installations pour atteindre un résultat satisfaisant pour les communes de l'autre côté de la Seine. Et pourquoi traiterions nous les déchets du Saumurois à Chacé, proche du village, en faisant venir toute sorte de produits de base par camions probablement odorants et produirions nous les produits d'épandage porteurs aussi d'odeurs pestilentielles. Cela demande une approche précise, et pas un avis de comptoir à l'emporte pièce, n'est-ce pas? Chacé fait l'effort de fêter son château et de fleurir sa commune alors nous attendons le dossier d'installation en dépôt dans les mairies concernées pour enquête publique.


10/07/2017 20:58:39 Commentaire de Marcadeux du Moulin de Saumoussay

@Zoe Merci de m'avoir rappelé que c'est le jour des poubelles...


10/07/2017 22:05:12 Commentaire de chace49

Et bien heureux de l'apprendre par le kiosque , avant une si importante usine et tous les soucis que cela va engendrés, oduer, bruit, circulation...la population aurait pu être informé par le maire. Merci Mr Frogier, mais peut être que ses fonctions à l'Agglo sont plus importantes que la ville de chacé


11/07/2017 08:19:57 Commentaire de etc

A tous ... C'est lamentable de vous lire !! On est tous prêt à sortir du nucléaire , mais quand on parle méthanisation , éolienne , photovoltaïque ....ça gêne , l'un parce que ça va sentir , l'autre pour sa pollution visuelle et sonore soit disant , ect ect .Mais merde arrêtez ...On est tous d'accord pour dire qu'il faut penser aux énergies renouvelables , mais beaucoup pense chez les autres et surtout pas à côté de chez soi .C'est bon ...Faut il mieux voir les poteaux et fils électriques de Distré ...c'est vrai c'est tellement joli ..Je suis pour les méthaniseurs à condition que ce soit bien des déchets qui soient utilisés et que l'emplacement soit judicieux ,l'éolien et le solaire oui à cent pour cent ...C'est ça l'avenir de la France et de notre planète .Arrêtons de penser chacun pour soi .


11/07/2017 09:53:53 Commentaire de ATTENTION, ALERTE AUX ODEURS !!!!!

ATTENTION, la même usine vient d'ouvrir à l'entrée de Vihiers. Je vous invite tous à y faire un tour et à vous garer 5 mn à côté. C'est infecte ! Ca ne sent pas la bouse de vache, parce que la bouse de vache ça sent bon. Ca sent le fumier fermenté dans tout le quartier, et ça sentira comme ça tant que l'usine existera, c'est à dire pendant 50, voire 100 ans ! Par ailleurs Monsieur Gerbier a beau verdir son discours en y mettant des mots à la mode comme local, territorial, durable, énergie verte, citoyen, transition énergétique, il est tout sauf quelqu'un qui fait de l'écologie. C'est avant tout quelqu'un qui fait du business!!! Ses installations basées à Fosse Bellay sentent le crevé à 10km à la ronde, et Monsieur Gerbier n'est pas du genre à s'encombrer des plaintes des riverains! Voilà, maintenant vous êtes prévenus !


11/07/2017 10:46:28 Commentaire de vigneron de chacé que nous nommerons X

L'Energie renouvelable oui, très bien, mais adaptez les emplacements pour éviter les nuisances. Rendez-vous compte de l'impact de tels structures aux portes du village.... Nous n'avons pas été réellement informé d'une enquête publique, à moins que celle si ne soit pas encore faite.... Nuisances sonores, odeurs infectes, quelle avenir pour l'oenotourisme chez nous ? Quelle avenir pour les prix de l'immobilier à Chacé ? Que fait-on de la loi LAURE (Loi sur l'Air et l'Utilisation Rationnelle de l'Energie) : "chaque individu à le droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé" ? Prouvez-nous qu'il n'y aura pas d'odeur ? M. FROGER, visitons ensemble des usines existantes... CHACEEN DE SOUCHE ET DE SANG NOUS NOUS BATTERONS !!!!


11/07/2017 12:44:45 Commentaire de Varrinois

Je suis oriffié. Pourquoi cette usine ne serait pas au milieu de nul part. Là où les odeurs ne dérange personnes. Monsieur Gerbier n'a qu'à faire son usine à fosse Bellay mais pas à 150 m des habitations de Chacé! J'attend la pétition avec impatience et croyé moi qu'il y aura du monde! Que dit les autres Maires des communes limitrophes? Ils vont bientôt se regrouper. Nous Varrinois nous avons notre m***de visuel avec l'usine du Lion, il manque plus que l'odeur de Chacé. Abandonnons ce projet et installons cette usine ailleurs et loin des habitations! Tout le monde sera contant.


11/07/2017 14:38:13 Commentaire de Bernard

Pour @ Commentaire de etc; Il faut arrêter la bêtise écologique et le grand n'importe quoi de ces gents. Oui une majorité de Français sont pour la transition écologique; mais pourquoi créer des nuisances sonores, visuels, olfactive auprès des citoyens, au lieu de créer des fermes solaires avec des panneaux qui prenne la place de terrains cultivables dont nos agriculteurs ont besoin pour nous nourrir, ne pas imposer l'installation de ces panneaux (avec des aides financières) sur toutes grandes construction (types usines, hangars, grandes surface marchandes, bâtiments publiques, ect); pour les éoliens il suffit de les placer à grandes distances des habitations (entre 1000 et 1500 m minimum), idem pour les usines de méthanisation et en tenant compte des vents dominant. Tout cela ne demande qu'un peut de bon sens, ce qui manque le plus malheureusement aux ayatollahs verdatres, il suffit de voir l'état du thouet.


11/07/2017 17:54:26 Commentaire de Claude

Je suis pas contre cette usine mais ou c'est prévu. Avec les vents dominant les odeurs viendront sur le village. Nous avons subit l'odeur infect des forme a fumier pendant des années. Nous avons assez donné. M. Froger vous dite que nous y avons gouter, oui c'est vrais, mais quelle bonheur depuis que les formes ont disparues. Faut installer a proximité du terrain militaire il y a plein de place. Tant pis pour la commune je préfère payer plus d'impôt que le retour des odeurs


11/07/2017 20:35:05 Commentaire de Marcadeux de Saumoussay

Rassurez-vous, la carte de l'impact olfacctif devra bien montrer que Monsieur Froger est en première ligne, à la fois à la mairie et chez lui, sauf s'il à l'intention de quitter le village. Même si je n'ai pas de grande proximité, j'aprecierai qu'on ne souille pas le Maire de mon village. Pour etc.. il lui faudra prendre conscience que l'Ecologie est chose sérieuse et que ses propos sont plutôt de nature à la desservir. Il ne suffit pas de mettre des photos de panneaux solaires et d'éoliennes sur les murs de son salon, encore faut-il les connecter.


11/07/2017 20:47:10 Commentaire de chacéen depuis des générations

Mr FROGER parait bien loin des préoccupations de ses administrés sur ce sujet, dans 3 ans fin de mandat et qui nous dit qu'il restera sur la commune, c'est comme partout, on fait des conneries et on se barre, on laisse le bazar sur place!!! MERCI!!! par contre pour nous, notre patrimoine immobilier va perdre de sa valeur, déjà que Chacé n'est plus ce que c'était avant, de nombreux logements sociaux sont venu polluer la commune (oui le mot est choisi: POLLUER) au frais du contribuable pour des personnes sans scrupules ni respect pour les bâtiments, une honte, et bientôt les odeurs!!!! et pourquoi les chacéens ne seraient ils pas actionnaires de cette opération, au moins ça ferait passer la pilule, logiquement plus ça sent plus potentiellement de la monnaie!!! non surtout pas, il nous faudra supporter ces odeurs de M...E et les risques qui vont avec pour remplir les poches de quelques mafieux!!! je plains réellement les habitants du lotissement de la plaine, leur biens ne vaudra pas grand chose.... à bon entendeur


11/07/2017 23:23:16 Commentaire de Hubert de Montmirail

@Marcadeux de Saumoussay : « Montjoie St Denis, que trépasse si je faille ». Vous avez le discours du parfait petit écologiste, donneur de leçons, imperméable à la discussion et prônant le « faites ce que je dis, pas ce que je fais » ! Donc comme les autres, le minable Hulot en tête, « trop poli pour être honnête ».


12/07/2017 08:42:31 Commentaire de Claude

Tout a fait d'accord avec Chacéen depuis des générations. j'ai aucune amertune contre les cas sociaux je les respectes, mais eux nous respectent pas, vous dites bonjours ils répondent pas et vous regardent avec mépris.Ils jettent les mégots dans la rue, les chiens fond leurs besoins sur les pelouses ect.


12/07/2017 17:48:22 Commentaire de dubois s

le maire dit amen a tout et fait n'importe quoi .il serait pret a bouffer du cirage pour briller en societé.


12/07/2017 22:16:27 Commentaire de Marcadeux de Saumoussay

@ Claude: C'est tout à fait désagréable: Nous sommes d'accord. Mais ce n'est malheureusement pas une spécificité de Chacé de placer des rues sous les mégots et des pelouses sous les crottes de chiens. Pour ce qui est du Non-Bonjour, il semble que ce ne soit pas dû aux nouveaux arrivants, même s'ils sont des gens socialement très modestes. J'ai remarqué cette pratique sur Chacé depuis quelques décennies, à ma grande surprise. Dans une rue où deux voitures se croisent à peine et où les trottoirs sont restreints, c'est incroyable de voir les gens regarder en l'air ou fixement devant pour ne pas vous saluer. Je regrette vraiment le temps des poteaux électriques: Cela rendrait la vie plus amusante.


12/07/2017 22:29:26 Commentaire de Marcadeux de Saumoussay

Pour information complémentaire: Dans le biogaz on trouve 30 à 40% ce CO2, de l'hydrogéne sulfuré (H2S) mortel à certaines doses, et des composants cancérigènes tels que le benzène et le tolluène. Si on épure le biogaz, on peut ramener à un taux acceptable pour la santé. Il convient de s'assurer que le traitement est prévu, et qu'il sera bien suivi. On a déjà vécu des scandales comme l'amiante ou des rejets toxiques. Ce ne sont pas les Maires et Conseillers qui devront décider seuls.


12/07/2017 22:47:58 Commentaire de Serpico

Pour ce qui est des cas sociaux, il faut remercier vos maires successifs qui pour maintenir leurs écoles à tout prix, préfèrent prendre des familles nombreuses sans être regardants sur la qualité. Quand on veut la politique du chiffre, on finit par l’avoir, quitte à ce que ce soit au détriment des habitants qui eux paient impôts, taxe locative et foncière ; et même qui paient pour tous les assistés de la commune. Il est vrai que les maires n’habitent pas dans ou à proximité des logements sociaux qui deviennent rapidement des zones sinistrées. Et pour se faire réélire, les voix des électeurs n’ont pas d’odeurs…


13/07/2017 08:19:45 Commentaire de saumurois

et c'est quoi pour vous un cas social ? Merci d'en donner la définition !


13/07/2017 19:00:20 Commentaire de ATTENTION, ALERTE AUX ODEURS !!!!!

La vache ! Le discours des chacéens est encore plus nauséabond que les odeurs de l'usine. Tout compte fait, c'est bien à Chacé qu'il faut la mettre cette usine !


14/07/2017 14:21:20 Commentaire de jean.

les trucs qui puent ou les terrains des gens du voyages ou plein d autres choses que les gens n aiment pas trouvent toujours l accord des gens surtout quand la chose ne s installe pas a coté de chez eux.la entre les aller et venus des camions et tracteurs ,le stockage du fumier avant la methanisation ou il est frais et puent bien.dire que la methanisation ne génere pas de desagrement est faux et surtout pour ceux qui desirent l implanter.en attendant quand tu habites a coté tu subis l odeur et le brassage du fumier frais.apres s etre debarrasser des formes a fumier le retour des bonnes odeurs de purin.merci froger.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI