Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Le comité du Saumurois plus que jamais En Marche

Après l’élection d’Emmanuel Macron à la Présidence de la République et la victoire, sur Saumur-Sud, de la République En Marche, le comité En Marche sur le Grand saumurois, animé par Simon Holley, lance de nombreux projets. En perspective : consultations des citoyens, formations ouvertes à tous, actions sociales concrètes et préparation des futures échéances.



Légende photo : Atelier animé par Simon Holley sur le projet de loi pour redonner confiance dans la vie démocratique

Les élections présidentielles et législatives ont vu émerger en France une nouvelle majorité En Marche. Forts de résultats inédits dans le Saumurois, les marcheurs ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Et le programme du comité En Marche est chargé. “En Marche doit être un mouvement d’actions et de débats

Participation aux débats nationaux et locaux

Réunis le 30 juin dernier en présence de la nouvelle députée Laetitia Saint Paul, une cinquantaine de marcheurs sont venus débattre de la suite à donner au mouvement En Marche. “Participer aux débats nationaux et locaux, c’est notre premier objectif. Mais il ne sera pas le seul” explique Simon Holley qui avait lancé une consultation auprès des 400 marcheurs du Grand Saumurois. “Nous continuerons aussi d’aller à la rencontre des citoyens pour continuer à leur donner la parole, marcheurs ou non. Nous agirons enfin dans le concret des gens, par des actions citoyennes. C’est ce qui fera de notre mouvement un mouvement moderne, toujours en marche et plus que cela, un véritable mouvement d’actions et de débats”.

De nombreux projets pour le territoire saumurois

Si rien n’est encore acté, Simon Holley l’assure, les projets sont nombreux : “Nous réfléchissons aux solutions à apporter directement aux citoyens. Faire de la politique, ça n’est pas simplement être élu, c’est aussi s’investir dans la vie de la cité. Des associations très actives existent déjà en nombre dans le Saumurois, mais de nombreuses problématiques n’ont encore trouvé aucun écho. Avoir des menus issus de l’agriculture locale ou bio dans toutes les cantines, réfléchir à la question des logements vacants, inscrire notre ville dans le cadre des villes en transition, faire de nos territoires des terres d’expérimentations pour certains dispositifs… voilà ce sur quoi on réfléchit aujourd’hui”. “Les comités locaux sont des laboratoires d’idées”.

Des atelier d'idées

De nouveau réunis lundi 10 juillet à Saumur, les marcheurs ont inauguré leur premier atelier d’idées depuis la fin des élections. “Afin de pouvoir participer activement à la réflexion de nos parlementaires, au premier rang desquels Laetitia Saint-Paul”, la discussion portait sur le projet de loi pour redonner confiance dans la vie démocratique actuellement en débat au sein de l’Assemblée nationale et au Sénat. Après avoir été consultés via un questionnaire en ligne, les marcheurs se sont prononcés en faveur des propositions contenues dans le projet de loi tout en soumettant de nombreuses propositions vers davantage de transparence. Sera ainsi proposé à nos députés d’obliger un candidat à disposer certes d’un casier judiciaire vierge pour candidater mais plus que cela, à disposer d’un quitus fiscal. Sera également proposé d’aller plus loin vers la réforme du financement des partis politiques (redéfinition de la notion de parti pour supprimer les pseudo-partis, impossibilité pour les partis de contracter des prêts auprès de personnes physiques ou morales autres que la banque de la démocratie proposée dans le projet de loi, …). “Nous sommes d’ores et déjà force de proposition au niveau national et nous le serons dès la rentrée au niveau local.” assure Simon Holley. Une manière de rappeler qu’En Marche ne s’arrêtera pas en si bon chemin…

Infos pratiques : Animateur du comité Saumurois, Simon HOLLEY, saumur.enmarche@gmail.com


Article du 19 juillet 2017 I Catégorie : Politique

 


4 commentaires :

19/07/2017 20:45:33 Commentaire de jeanpierre Charollais

@ Simon Holley, le martien qui vient d'atterrir sur terre : c'est certainement vrai qu'il y a des choses à inventer à Saumur (à l'Elysée aussi) mais, pour info le piège à c.ns et le fil à couper le beurre existent déjà


25/07/2017 23:38:15 Commentaire de brugiere jean

çà y est... les "faut-qu'on-y-a- qu'à" sont repartis en guerre. Ces chers citoyens vont discuter de nourriture bio et des plats de lentilles dans les assiettes. Je note ( une fois encore) que les vrais problèmes qui se posent aux Français, ne sont pas au menu. sauf l'histoire du casier judiciaire des élus mais rassurez vous, ce plat est déjà refroidi et enterré. D'autres électeurs ou contribuables, préfèreraient entendre parler de la mosquée de saumur, qui est en terre d'islam, ne faisant donc plus partie du territoire national, et puis il y a les migrants ( appelés aussi envahisseurs.. ce qu'ils sont )qui arpentent nos rues, avec les beaux habits exotiques et des vélos offerts par les assoces. Vraiment la France de m Macron ressemble à celle de Hollande . L'horizon est donc tout à fait sombre.


25/07/2017 23:56:27 Commentaire de brugiere jean

En marge des reflexions des "marcheurs" L’Association saumuroise «  Français, réveillez vous » a le plaisir de vous informer qu’elle reprendra ses conférences dans le courant du mois de Septembre. les Elections récentes , si elles plaisent aux uns et déplaisent aux autres, ( c’est leur droit le plus strict ) n’ont jamais porté sur la défense des valeurs identitaires des Français, qui sont – pour les électeurs et élus  de la France en marche, et ralliés UMPS - ringardes et à l’envers des temps modernes. Comme si nous pouvions nous féliciter des années passées au sein de l’Europe mondialiste, en termes d’emploi, de bien être, de réussite industrielle ou agricole, d’instruction et de respect de notre identité. C’est à la vraie Droite , de montrer que sa démarche est bonne. Nos Conférences sont là pour donner la parole à notre élite. Depuis 4 ou 4O ans, nous avons été trahis par une droite aussi fausse que misérable au plan intellectuel. Il nous faut une refondation de la Droite de convictions. Aujourd’hui la voie est libre : tout est à reconstruire. C’est une mission enivrante. Pour ce faire, nous allons inviter de hautes personnalités de la France souverainiste Nous avons l’accord de Généraux, de Députés, de Maires et d’hommes de reflexion comme JY Le Gallou, Bernard Lugan, Bernard Antony, Yvan Blot, Catherine Rouvier , Reynald Secher… Nous comptons sur la présence de nombreux saumurois pour participer à nos soirées d’intelligence et d’amitié. Ne nous leurrons pas, la corde sera tendue entre nous et le pouvoir de fait Un avant goût vient de nous être donné avec la démission du chef d'EM des Armées. C’est une première. Il y en aura d’autres. Le combat sera aussi prenant que difficile, mais au bout, il y a la reconquête des esprits et le sauvetage d’une certaine France que nous aimons et que nous ne laisserons pas disparaître sans prendre notre part au combat d’idées. Brugiere jean francois, président


27/07/2017 18:40:34 Commentaire de Superdeg

Tout beau tout neuf, de l'énergie à revendre; on connaît après il y aura les déçus, après la lassitude, après la chasse aux postes...et les nouveaux Elus deviendront du Zélu gâté, l'histoire se répète toujours....Et dans leur panier y a déjà d'anciens zélus (on la fidélité politique saute aux yeux) qui vont faire pourrir un mouvement plein de bonnes intentions. Sachez tous ces Zélus qui vous critiquent ont eu un premier mandat et eux ont aussi bafouillé! Courage et réussite...Moi je vous analyse après je verrai car méritez vous mes bonnes idées? Taxes sur les oeuvres d'art pour financer la création artistique et de plus ce sera baisser l'achat des oeuvres par les musées nationaux, taxe sur les objets de collection pour le développement des musée biensur pour ceux qui possèdent plus de 3 millions d'€uros de ces objets, ou bien lancer une souscription d'obligations convertibles en actions dans le secteur de l'industrie en franchise d'impôt, surtout supprimer la baisse de charges sur les petits salaires; on ne peut plus augmenter les salaires pour les compagnons compétents sans se faire matraquer de charge Vous en voulez d'autres? il suffit de demander, tiens aujourd'hui je suis bien gentil!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI