Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Maine-et-Loire. Fêtes de l'Aïd : Un arrêté préfectoral pour encadrer l'abattage rituel

Dans le cadre des célébrations de l'Aïd al-Adha, signifiant « la grande fête » (la fête la plus importante de l'Islam), des dispositions sanitaires et réglementaires ont été prises par la préfecture de Maine-et-Loire. Cette année, l'Aïd al-Adha aura lieu aux alentours du 1er septembre 2017. Ainsi, comme l'indique la préfète, « le Président du Conseil Français du Culte Musulman a rappelé que l’abattage par des professionnels agréés est autorisé et que cette fête doit être célébrée dans le strict respect des règles sanitaires de protection animale et des principes d’abattage rituel ».



L'Aïd al-Adha, ou « grande fête », fête rituelle du culte musulman, a fait l'objet d'une réunion préparatoire au bon déroulement de ces festivités. Elle s'est tenue le mercredi 12 juillet dernier, sous la présidence de Valérie Commin, directrice de cabinet de la préfète de Maine-et-Loire, des représentants départementaux du culte musulman, et de la direction départementale de protection des populations et des forces de sécurité.

Des règles concernant la détention et le transport d'ovins vivants et l'abattage hors des abattoirs

Afin que ces conditions soient respectées, la Préfète de Maine-et-Loire, Béatrice Abollivier, a pris un arrêté interdisant la détention et le transport d’ovins vivants par toutes autres personnes que celles dûment déclarées à l’établissement départemental de l’élevage, mais aussi concernant l’abattage hors des abattoirs. La DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) rappelle qu’il « convient de commander les animaux auprès de professionnels assurant leur transport dans les abattoirs agréés de la région. En dehors de ces filières autorisées, il n’existe aucune garantie de la salubrité des viandes pour la consommation humaine, ni du respect des règles de protection des animaux contre les souffrances liées à des conditions d’hébergement et d’abattage inadaptées ». Et la préfecture de Maine-et-Loire de rappeler que « l’achat, la détention, le transport et l’abattage d’animaux, hors de ce cadre, exposent les contrevenants à des poursuites pénales comme cela a été le cas en 2016 suite au constat d'un abattage clandestin. Les forces de l’ordre et les services sanitaires seront particulièrement vigilants au respect de ces règles en contrôlant les élevages et les transports ».


Article du 20 juillet 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :

20/07/2017 10:46:18 Commentaire de photo

ce serait pas les électeurs en marche la photo ?


20/07/2017 14:40:57 Commentaire de Enfin du changement

Bonne nouvelle et bonne prise de décision qui était réclamée depuis fort longtemps déjà.


20/07/2017 20:32:36 Commentaire de bonne nouvelle

enfin une bonne nouvelle !!!!! ils font un peu trop ce qu\'ils veulent pour ces pauvres bêtes, ils n\' ont aucune pitié.


20/07/2017 22:41:37 Commentaire de Léonard Michalon

Décidemment cette Valérie Commin est pleine de ressources. Après avoir poursuivi des pirates de la route en V8 Interceptor, la voilà qui explique aux musulmans comment égorger des moutons ! « My name is Commin…Valérie Commin… »


21/07/2017 10:16:01 Commentaire de Faluns d'Anjou

« le Président du Conseil Français du Culte Musulman a rappelé que l’abattage par des professionnels agréés est autorisé et que cette fête doit être célébrée dans le strict respect des règles sanitaires de protection animale et des principes d’abattage rituel ». Le strict respect des règles sanitaires est bien mentionné, mais également le principe d'abattage rituel qui je le rappelle est l'égorgement de l'animal vivant. Ne confondons pas le respect sanitaire pour la viande et les consommateurs, avec la barbarie et la souffrance animale. Jouer sur les mots est un moyen de nous faire avaler la pilule.


23/07/2017 17:09:37 Commentaire de et si on leur en faisait autant

et dire que ces traditions du moyen-age existent encore dans notre pays et que l'on continue à importer d'autres protagonistes de cette barbarie, méthode d'égorgement appliquée à l'homme désormais dans les faits divers http://www.breizh-info.com/2017/07/22/74386/nantes-egorge-tramway-jeune-meurt-hopital


24/07/2017 01:01:33 Commentaire de intolérance

tiens les commentaires de fachos sont de sortis !


24/07/2017 09:41:35 Commentaire de Faluns d'Anjou

Ne pas être « fachos » pour @intolérance, c’est vivre dans un pays sans frontière, habiter dans une maison pleine de courants d’air avec les portes ouvertes où n’importe qui peut entrer, se servir, prendre la place du locataire qui paie le loyer, ou le propriétaire, le tuer s’il n’est pas d’accord. Ne pas être fachos, c’est encourager la barbarie, faire souffrir un animal innocent qui a la difficile mission de nous nourrir et de nous apporter les plaisirs de la table, de se pourlécher les babines avec une viande dégoulinante, non pas de jus, mais du sang versé dans la souffrance, chargée des toxines d’une mort atroce. Ne pas être fachos c’est encourager la venue des barbares qui transfèrent leurs traditions de l’animal égorgé à l’égorgement de l’homme (1 an que le Père Hamel a été égorgé dans son église). Alors, oui, si je refuse que les traditions judéo-chrétiennes de ma civilisation disparaissent au profit d’une religion barbare, alors appelez-moi facho. Mais avant de bêler bêtement comme un mouton, renseignez vous un peu et regardez ce qu’en dit le Père Henri Boulad, prêtre égyptien, qui connaît bien le sujet, après vous pourrez en toute inconscience continuer à traiter de fachos tous les français qui ne veulent pas disparaître. https://youtu.be/_j_NtvcySUA


24/07/2017 19:10:18 Commentaire de @Facho d'Anjou

Tiens, revoilà la cathotradifachocratie. On en avait plus entendu parler depuis le suicide de Marine Le Pen...


25/07/2017 08:09:04 Commentaire de exact

les moutons de la bergère Le Pen sont de sortie, bêlant le retour à l'écu et le Montjoie Saint Denis fasse à "l'envahisseur". Pitoyable comme facho d'Anjou !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI