Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Bernard Gonzales, nouveau Préfet de Maine et Loire

C'est un habitué des postes au sein du Ministère de l'intérieur qui remplace Béatrice Abollivier à la préfecture de Maine et Loire. Bernard Gonzales, à 59 ans, marié et père d'un fils de 32 ans, officier de l'Armée de Terre, arrive du Vaucluse et a une longue expérience de la haute fonction publique territoriale.



De formation IEP, IIAP, IHESI, CSET (1) Bernard Gonzales a un vécu dans la fonction publique long comme le bras. En début de carrière il a intégré le Ministère de la Défense à la Direction des affaires internationales, puis le Ministère des Affaires étrangères en poste à l'Ambassade de France au Maroc, avant de revenir sous tutelle du Ministère de la Défense, à la Direction générale de la sécurité extérieure.

Un long passé préfectoral...

Puis il intègre le Ministère de l'intérieur et sa valse des postes et autres mutations : Sous-préfet, directeur de cabinet du préfet de Loir et Cher, Sous-préfet, directeur de cabinet du préfet de la zone de défense Centre-Est, préfet de la région Bourgogne, préfet de la Côte d’Or, Sous-préfet, secrétaire général de la Préfecture du Gers, Sous-préfet de Châtellerault, Sous-préfet, secrétaire général adjoint pour les affaires régionales, préfecture de la région Bourgogne, Sous-préfet de Villefranche-sur-Saône, Secrétaire général de la Préfecture de la Moselle, Sous-préfet de l’arrondissement de Metz,, Secrétaire général de la Préfecture de la Gironde, Sous-préfet de l’arrondissement de Bordeaux, Directeur des ressources humaines du Ministère de l’intérieur, de l’outre-mer, des collectivités territoriales et de l’immigration, Préfet du Lot, Préfet de l’Ardèche et depuis Mars 2015, il était Préfet du Vaucluse.

Et des distinctions

Enfin cet amateur de cyclisme quant à ses loisirs, ne démérite pas et a collectionné les distinctions : Chevalier de l’Ordre National de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre National du Mérite, Chevalier de l’Ordre National du Mérite Agricole, Chevalier de l’Ordre National des Arts et Lettres, Chevalier de l’Ordre National des Palmes académiques, Médaille de la Jeunesse et des Sports et enfin Médaille de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure.


(1) IEP:Institut d'Etudes Politiques, IIAP : Institut International de l'Administration Publique, IHESI : Institut des Hautes Etudes de la Sécurité Intérieure , CEST : California Subject Examinations for Teacher


Article du 29 juillet 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


14 commentaires :

30/07/2017 12:16:53 Commentaire de tytylaficelle

Ben mon colon, il en a des décorations le nouveau préfet !!!! Tout ça pour quelqu'un de si jeune... Quand je pense qu'il y a des gars qui ont fait 14/18 et qu'on a attendu qu'ils soient presque raides morts pour les honorer...Ma Ficelle est presque au garde à vous ..... devant les vieux de la Grande Guerre, pas devant ce représentant de l'Etat qui ne fait que son boulot après tout. Et puis, c'est un gars ben instruit qu'on va toucher là...Il a tellement d'acronyme à son palmarès qu'il lui faut deux cartes de visites!! (Merci Mr Kiosque d'avoir traduit pour une pov' vieille bête comme moi toutes ces études à not' nouveau chef du département..J'avais rien comprisus comme le dit le gars Jules un copain à moi) Il est même allé aux States , comme disaient les jeunes dans une école que quand tu regardes sur Google ce que c'est , c'est tout en Anglais. ça doit être des HAUTES Zétudes pour sur. D'abord il vient d'être nommé par BB Mac' alors, il peut avoir fait que des HAUTES Zétudes . Bon vent à l'autre qui part et pourvu qu'elle ne revienne jamais dans notre beau département, la fossoyeuse des communes . Elle a bien démoli le département en menaçant les maires qui ne voulaient pas, et c'était leur droit , rentrer dans une commune nouvelle. Demandez à certains maires du côté de Lys Haut Layon..... Je pense qu'ils ne vont pas verser une larme ce soir, ou alors de joie...Topette , j'vais cueillir les haricots pour la Marie.


30/07/2017 12:57:27 Commentaire de sablons 49

même pas la peine de retenir son nom au commis de l'état,dans moins de deux ans il sera déjà nommé ailleurs pour gagner ENCORE PLUS ce Macc gyver... Allez on engage un pari : moi je dis 18 mois maxi !


30/07/2017 14:49:46 Commentaire de Abdul

Rectificatif: il n'existe pas à proprement parlé de "médaille de la DGSE". Il s'agit d'une plaque commémorative de forme ronde, d'un diamètre de 70mn. En fonction de votre ancienneté de service, elle est soit en or (+ de 25 ans de service), en argent (+ de 20 ans) ou en bronze. Bien évidemment, sa taille et son absence de ruban ne permettent pas de l'accrocher en sautoir sinon votre veste souffrirait! Pour être complet dans mon commentaire, le Sieur Gonzales a bien œuvré quelques années (pas plus de 5 si j'ai bonne mémoire) au sein du service dans des postes très très très éloigné du "terrain". Il n'a jamais occupé de poste dit "opérationnel". Voilà pour ces quelques précisions qu'il me semblait utile de vous livrer.


30/07/2017 15:17:28 Commentaire de pito

on n'a jamais vu un préfet ou un sous préfet en uniforme sans décoration ou breloque de pacotille,çà ferait nu!tous les 3 ou 5 ans à chaque mutation, on lui rajoute une breloque pour son "mérite".Car ces hauts fonctionnaires de l'état ont beaucoup de mérite à assumer leur tâche,eux ,n'est il pas?ces"décorations" sont un peu le copier-coller des oscars,césars, music awards et j'en passe qu'on s'attribue entre copains pour marquer son territoire.Même les voleurs ont la légion d'honneur,et les people .c'est vrai qu'il n'y a plus"d'Homme" en France mais uniquement des lavettes ,alors il faut bien déstocker!On ne sais plus à qui les refourguer,même la Balkany y a eu droit ,,l'ancien prince héritier de la rabby c'est où dites en son temps complice des terroristes!Brassens ,Bourvil,Bardot et bien d'autres ont eu l'honnêteté de la refuser(Marcel Aymé proposa vertement à ceux qui voulaient lui imposer cette distinction de « se la carrer dans le train » !) mais moscovici ,jospin, minc, johnny.... de la cour du roi en ont bavé de plaisir. Que l'on ne se méprenne pas ,je ne critique pas la carrière de ce monsieur, seules les breloques me dérangent!


30/07/2017 15:39:20 Commentaire de quiquidit

Je connais des "gars" qui ont des "clous" sur leurs décorations à qui l'on refuse des décorations la Médaille Militaire ou autress


30/07/2017 17:02:37 Commentaire de abdul

Même notre ribouldingue local (jean mimi) n'a pu resister et a demandé par la bande sa petite déco au titre de son "engagement" pour les 6 migrants venus s'installer à Saumur. Les mauvaises langues parlent "d'une nouvelle tâche de rouge sur le costume". Allez savoir pourquoi??????? Merci à la censure de me publier


30/07/2017 18:51:40 Commentaire de Un sous prefet déjà bien connu... (merci de ne pas censurer)

source: http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20060928.OBS3970/un-sous-prefet-prend-la-fuite.html Partager ce contenu Le secrétaire général de la préfecture de la Moselle, Bernard Gonzales, a refusé, samedi 23 septembre, de se soumettre à un contrôle d'alcoolémie, et aurait pris la fuite avant la fin du contrôle. Au guidon de sa moto, le sous-préfet est arrêté vers 17 heures sur une petite de campagne, par un gendarme de la brigade d'Ars-sur-Moselle qui souhaite effectuer un éthylotest. Bernard Gonzales aurait alors déclaré : "Vous ne savez pas qui je suis ? Je suis le secrétaire général de la préfecture ! Vous êtes sous mes ordres, vous dépendez de moi, et c'est moi qui ordonne les contrôles." Il aurait ensuite pris la fuite. Le sous-préfet conteste la version du gendarme Le procureur de Metz, Joël Guitton, ordonne tout d'abord qu'un procès verbal relatant l'incident lui soit rendu. Mais à son arrivé au palais, il demande immédiatement une audience au préfet, qui lui aurait demandé de classer l'affaire. Joël Guitton dément avoir fait l'objet de quelconque pression, ni avoir pris des instructions auprès du préfet. Il assure également que sa décision n'est pas prise quand à l'avenir du dossier. Bernard Gonzales devrait être auditionné prochainement. Il conteste la version du gendarme : "Son procès-verbal est partial, partiel et totalement excessif." Le refus de se plier à un test d'alcoolémie est lourdement réprimé, il constitue un délit passible de deux ans d'emprisonnement et de 4.500 euros d'amendes et peut-être assorti d'une suspension de permis de conduire et d'un travail d'intérêt général.


30/07/2017 19:19:48 Commentaire de Merci la censure!!

Vous avez une façon d'occulter les vérités qui dérangent que je qualifierai de sournoise .vert Je vous ai adressé un article de presse (vous voyez de quoi je veux parler en terme de presse?) relatant un exploit de M. Gonzales. Vous ne le publiez pas? Libre à vous, je suis désolé d'avoir révélé au grand jour vos turpitudes. Mais dommage, je l'adresse à un autre organe qui lui le publiera. Ne vous présentez plus comme une page d'info régionale à laquelle il est permis d'apporter un commentaire ou une plus-value car C'EST FAUX! Copie: -


30/07/2017 21:50:10 Commentaire de pito

mais non il n'y a pas de censure: la preuve en est que saumur-kiosque accepte de révéler un article du nouvel obs du 28/09/2006 sur un certain sous préfet. Le secrétaire général de la préfecture de la Moselle, Bernard Gonzales, a refusé, samedi 23 septembre, de se soumettre à un contrôle d'alcoolémie, et aurait pris la fuite avant la fin du contrôle. Au guidon de sa moto, le sous-préfet est arrêté vers 17 heures sur une petite de campagne, par un gendarme de la brigade d'Ars-sur-Moselle qui souhaite effectuer un éthylotest. Bernard Gonzales aurait alors déclaré : "Vous ne savez pas qui je suis ? Je suis le secrétaire général de la préfecture ! Vous êtes sous mes ordres, vous dépendez de moi, et c'est moi qui ordonne les contrôles." Il aurait ensuite pris la fuite. Le sous-préfet conteste la version du gendarme Le procureur de Metz, Joël Guitton, ordonne tout d'abord qu'un procès verbal relatant l'incident lui soit rendu. Mais à son arrivé au palais, il demande immédiatement une audience au préfet, qui lui aurait demandé de classer l'affaire. Joël Guitton dément avoir fait l'objet de quelconque pression, ni avoir pris des instructions auprès du préfet. Il assure également que sa décision n'est pas prise quand à l'avenir du dossier. Bernard Gonzales devrait être auditionné prochainement. Il conteste la version du gendarme : "Son procès-verbal est partial, partiel et totalement excessif." Le refus de se plier à un test d'alcoolémie est lourdement réprimé, il constitue un délit passible de deux ans d'emprisonnement et de 4.500 euros d'amendes et peut-être assorti d'une suspension de permis de conduire et d'un travail d'intérêt général.


30/07/2017 23:27:50 Commentaire de verité

@merci la censure.Mr"vous savez qui je suis" on va s'occuper de son cas, c'est le moment dans le cadre de la moralisation de la vie publique les réseaux sociaux c'est fait pour çà bon! on aura peut être les rg sur le dos ,même pas peur comme certains!" la vérité est souvent éclipsée,elle n"est jamais éteinte.


31/07/2017 11:26:47 Commentaire de @vérité

il n'y a pas eu de condamnation, car ces gens là sont intouchables.Ils n'ont droit qu'au mérite ,aux récompenses!Coluche, revient ,tu nous manques !!L'histoire ne dit pas ce qu'ont dû subir les pauvres gendarmes qui n'ont fait que leur devoir. et dire que ce monsieur" vous savez qui je suis" est de par ses fonctions responsable de la police départementale. Tremblez braves gens, car lui sait bien qui vous êtes!!


31/07/2017 12:02:23 Commentaire de La rédaction

Attention aux affirmations et déductions. Le chapeau de l'article du Nouvel Obs est au conditionnel : "Le sous-préfet de Moselle a refusé de se soumettre à un éthylotest et aurait pris la fuite lors d'un banal contrôle routier" Nous allons cela étant nous informer, mais l'article remonte à 2006 !


31/07/2017 14:17:14 Commentaire de pito

heureusement, il y a des préfets et sous préfets qui se font prendre en flag les doigts dans le pot de confiture. En ce qui concerne notre affaire, on peut retrouver la gendarmette qui a dressé le pv http://www.lefigaro.fr/politique/2016/02/28/01002-20160228ARTFIG00124-un-sous-prefet-soupconne-d-avoir-vole-un-tableau-appartenant-a-l-etat-a-ete-incarcere.php


31/07/2017 19:01:16 Commentaire de Médaille de la Bézure

Et dire que moi pour 42 ans de boîte j'ai eu une médaille d'or et 315€ de prime , maintenant j'ai les bras brisés les muscles des biceps atrophiés et les tendons coupés , on va me donner quoi comme médaille pour être foutu ?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI