Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Petite histoire d'Yves Cornet : Jusqu'aux illustrateurs de cartes postales...

Une nouvelle histoire d'Yves Cornet, le collectionneur aux 2 500 cartes postales sur Saumur, avant les vacances du Saumur-Kiosque. Aujourd'hui, retour en image sur l'histoire de la carte postale Saumuroise : des « précurseurs » aux « illustrateurs »...



En France, la première carte postale connue date de 1870. Elle est émise par la Société de Secours aux Blessés Militaires des Armées de Terre et de Mer pour permettre aux comités locaux de communiquer entre eux. Puis, lors du siège de Paris, une carte poste est créée par la section des Postes pour envoi par ce que l’on appelle alors « les ballons montés », courriers tant recherchés par les philatélistes et collectionneurs. Mais l’utilisation officielle de la carte postale ne date en fait que du 15 janvier 1873.

Monopole de l'administration.

Elle comporte sur le recto, outre des informations administratives, une frise entourant l’emplacement conçu pour l’adresse, le verso étant lui, réservé à la correspondance. L’affranchissement, au recto, était bien sûr à la charge de l’expéditeur et variait suivant la distance et le bureau receveur (Carte 1, 2). Ce monopole de l’administration postale va durer jusqu’en 1875. Les utilisateurs commencent par coller une petite étiquette publicitaire au dos de la carte (photo 2a). Petit à petit on va voir apparaître des cartes illustrées, émises par des sociétés telles que les grands magasins…et réalisées par des artistes de renom tels que Mucha, ou des sociétés locales (cartes 3 et 4). La Poste va aussi émettre des entiers postaux (carte 5) c’est-à-dire que l’affranchissement est imprimé sur la carte. Des éditeurs vont dans le même temps émettre des cartes multi- gravures des principales villes et curiosités touristiques (Libonis, Gruss, Künzli…). Pour Saumur il existe trois cartes de Künzli (cartes 6,7 et 8). Elles recensent les principaux monuments de la ville : le pont avec en arrière-plan la ville côté château, l’Église Saint-Pierre, l’hôtel de ville puis, une vue du château avec la Loire et les bateaux-lavoirs, l’École de Cavalerie et notre Dame des Ardilliers, et sur la troisième, le dolmen de Bagneux, l’hôtel des Postes et le théâtre. Remarquez sur les deux premières les grappes et feuilles de vigne en décoration soulignant bien sûr l’activité vinicole de Saumur.
Bien sûr ces trésors sont recherchés à la fois par les philatélistes et les cartophiles.

La carte postale : un support prometteur jusqu’aux années 20.

En 1891 apparaît la carte illustrée photographique. Jusqu’à la guerre 14, la carte postale va devenir le support visuel de tous les événements (le MSM de l’époque) et la propagation de toutes les richesses touristiques de chaque ville, de chaque village. C’est la période idéale pour les collectionneurs… d’aujourd’hui. Depuis le début des années 1880, les lois Jules Ferry ont favorisé l’alphabétisation et l’espace réduit de la carte postale va faciliter un récit concis de nouvelles pour une grande partie de la population… Et c’est là que se situe mon envie de vous faire découvrir ma collection… ! Souvent le texte écrit sur les cartes est très important.
Pendant la guerre on utilise beaucoup les cartes lettres (carte 9) (les bords étaient collés et devaient être découpés pour lire la correspondance) ; pour les soldats : les cartes de correspondance des Armées de la République (carte 10) étaient en franchise militaire (le cachet F.M.).
Après la guerre, surtout à partir de 1920, les journaux imprimant désormais des photos et non plus des gravures, la carte va devenir plus banale… bien que certaines soient encore fort intéressantes … nous aurons l’occasion d’en reparler !


Article du 02 aout 2017 I Catégorie : Vie de la cité


Galerie photo : Des précurseurs aux illustrateurs

6 copy_2.jpg
7 copy_1.jpg
8 copy_2.jpg

 


2 commentaires :

02/08/2017 17:40:51 Commentaire de boileau

Bonjour, Merci au kiosque de nous faire voir,ou revoir la collection de Mr Cornet,c'est un vrai plaisir de contempler les documents concernant notre région natale, bonnes vacances à vous tous et vivement la rentrée! quoi que?


03/08/2017 11:29:39 Commentaire de LEBRUN Myriam

Quel plaisir de retrouver Monsieur CORNET ! il nous a manqué. C'est passionnant de retrouver ces éléments d'Histoire. Merci à vous, Monsieur CORNET.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI