Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le Mag'hebdo : Le château de Martigné Briand vendu à des connaisseurs

Quel saumurois ne connaît pas le château de Martigné Briand , ses ruines et ses grandes cheminées à l'entrée de la commune ? Depuis 1911, l'association les amis du château, est propriétaire du château de Martigné-Briand.Voilà bientôt près de 100 ans que les bénévoles, ils sont aujourd'hui environ 200, oeuvrent pour redonner vie au château. La restauration d'un château représente un coût énorme. Mais voilà les temps sont durs et les membres de l'association se sont posés la question de vendre le château déjà en 2012. Aujourd'hui, c'est chose faite : il fait le bonheur d'un riche propriétaire privé.



Le château de Martigné-Briand est le premier château Renaissance de l'Anjou. Brulé pendant les guerres de Vendée. Il est alors laissé en ruine, mais reste la " Vigie des coteaux ". Depuis 1903 l'association Jeanne d'Arc devenue ensuite " Les amis du château " travaille d'arrache-pieds pour reconstruire et redonner vie à l'édifice. C'est en 2002 que les bénévoles de l'association frappent un grand coup, " Il était hors de question de voir notre terrain de jeu tomber en ruines ". Et les travaux de restauration de la charpente et de la toiture commencent enfin, plus de 210 ans que le château n'avait pas eu de vraie toiture. Aujourd’hui c’est chose faite « Martigné avait des ruines, maintenant elle récupère son château »
La restauration de ne s’arrête pas là. Depuis, de nouvelles fenêtres ont été posées sur les deux niveaux du château, des portes intérieures l'ont été aussi, la salle de spectacle a été remise en état ainsi que les circuits électriques, la loggia a été restaurée, le porche d’entrée également, un jardin a été crée avec une scène de théâtre, les murs de fortifications ont été remontés, les souterrain remis en valeur, la tour d’entrée Est (l’accueil) a également été restaurée, et ça continue… Dernier projet en date : La mise hors-d’eau du corps de logis principal.

Que fait-on du château ?

Si aujourd’hui ce monument tient encore debout, c’est grâce aux bénévoles de l’association les amis du château, qui depuis plusieurs années se battent pour récolter les fonds nécessaires à la reconstitution de l’édifice. Pour que les château continue de vivre et d'être restauré, toutes les pistes sont envisagées. Une transmission à une collectivité territoriale, à un propriétaire privé qui l'habiterait ou y créerait une activité commerciale. L'autre alternative serait la transmission à une société civile immobilière, qui donnerait plus d'armes pour gérer le monument. Pour prendre la bonne décision les bénévoles de l'association se réunissaient en assemblée générale en 2012. Les bénévoles ne voulaient pas lâcher le monument aussi facilement. Certains d’entre eux œuvrent depuis plus de 30 ans à l’entretien de la vie du château. Il a donc été décidé que l’association continuera d’opérer encore quelques années. Et l'association laisserait le château uniquement dans l'intérêt de son avenir. Les coûts du dernier projet en date, la mise hors d'eau du logis principal, s'élèveraient à 238 000 euros TTC, somme qui devrait pouvoir être obtenue auprès des différentes collectivités territoriales, c'est du moins ce qu'espèrent les bénévoles de l'association.

Décision de vendre à un privé

Mais voilà, 5 ans après, rien n'a bougé et l'association s'est décidé à le proposer à la vente, à hauteur de 340 000 €. Une vente qui est aujourd'hui acté, et c'est un investisseur privé qui en devient l'heureux propriétaire. Il s'agirait de celui-la même qui est aussi propriétaire de l'Abbaye d'Asnière ou encore du Château de Durtal. Une bonne affaire ? Pour l'association, « l'acquereur s'est engagé à poursuivre les mêmes buts que les leurs, à savoir poursuivre la restauration et donner une nouvelle vue au site en créant des animations. Association et habitants de la communes espèrent que cette initiative, dont on ne connait exactement le montant de la transaction, permettra au château de retrouver son lustre d'antan... La déception serait grande si telle n'était pas le cas, somme toute comme à l'Abbaye d'Asnière à Cizay-la-Madelaine où rien n'a encore bougé depuis que le département a cédé son joyaux en 2013


Article du 30 aout 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :

30/08/2017 18:47:13 Commentaire de tytylaficelle

Qui a acheté , Madame, ou Monsieur ??? Un petit jeu, Mr KIOSQUE, j'achète le château de Durtal et je le donne en gérance à ma fille. Ma femme achète l'abbaye d'Asnières, mais,je n'y suis pour rien ,nous possédons un autre château (Chalmazel) dans la Loire... Je suis , je suis Alain SUGUENOT, avocat et ancien député maire de Beaune...............comme le dit un article de l'Est Républicain "la famille Suguenot est amoureuse des vieilles pierres. "Le couple qui a transmis le virus à leurs deux enfants est déjà propriétaire de six châteaux, dont le château Durtal, situé dans le Maine-et-Loire". Ils font mieux que Cadet Roussel... Je sais que je suis langue de pute, mais, d'où vient tout cet argent? Le château de Martigné Briand va-t-il être transformé en chambres d'hôtes, en musée ou va-t-il encore dormir de longues années avant de s'écrouler ? Bien triste fin... Allez topette . La censure va-t-elle encore frapper Mr KIOSQUE ???


30/08/2017 19:02:30 Commentaire de JEROME

Pour ceux qui veulent creuser - et si la rumeur se confirme - l'actuel propriétaire du chateau de Durtal et de l'Abbaye d'Asnières possède aussi le chateau de Chalmazel dans la Loire, et est le député Maire de Beaune en Bourgogne ... mais je ne crois pas qu'on ait trouvé l'origine de sa fortune ....


31/08/2017 09:01:23 Commentaire de L'argent

L'argent, l'argent toujours l'argent. Je ne vois pas pourquoi cela dérange certains. Des personnes ont de l'argent et bien tant mieux pour eux. Personnellement cela ne m'enlève rien et il en faut bien des nantis car sans eux pas de travail, pas d'investissements etc... Acheter des pierres pour sauvegarder le patrimoine c'est plutôt louable.


31/08/2017 10:04:58 Commentaire de gromi

personnellement que certains aient de l'argent ne me dérange pas tellement, ce qui me dérange le plus c'est que beaucoup en ait pas suffisamment !!! (d'autre part il n'est pas certain que l'argent des nantis serve à l'économie réelle pour créer des emplois !!!)


31/08/2017 20:01:53 Commentaire de Donegal

Beaucoup de choses à dire sur le sujet qui comporte pas mal d'imprecisions. En premier lieu, pour une meilleure information, il eut été utile de mentionner par exemple le montant des fonds publics investis dans le bâtiment au moment de la refection de la toiture...


01/09/2017 15:59:50 Commentaire de galimatia

les fonds publics destinés à la restauration des monuments historiques sont versés pour la restauration et non pas pour les propriétaires des monuments mais les pierres elles-mêmes et à toutes nos générations futures.... et rassurez vous, au moins c'est de l'argent qui reste sur place, en France, en Anjou, pour que l'on puisse continuer à admirer notre patrimoine ... on ne pourra pas dire autant de sommes beaucoup plus importantes versées par l'état pour des futilités !


01/09/2017 16:44:15 Commentaire de pito

malheureusement, tous ceux que l'argent dérange, préfèrent voir nos châteaux et nos églises à l'abandon, voire servir de camps d'accueil aux sans papiers que nos poltrons de décideurs n'osent reconduire à la frontière.(comme le château du Clos à Tantoville(54),le château de Pessat Villeneuve (63),le château de Champagnac (15) ,le château de Montlaville à Chardonnay (71) , le château de Pontourny à Beaumont en veron (37) ,le château de Pergaud à Allex (26) le Château de Saint Denis de Cabanes (42)


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI