Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Edito de Michel Choupauvert : la Loire éternelle dangereuse... Pauvres pécheurs sacrifiés...

La Loire éternelle est devenue dangereuse... Devant elle, le pêcheur, pourtant si sage ne peut plus s'adonner à son plaisir solitaire... Hein ? C'est une blague ? Non. Le voici, le pauvre, lapidé, à l'aune de la nouvelle religion de la précaution...



Après le PCB et le Plutonium retrouvés dans la Loire (relire notre article de 2015), voici les cyanobactéries. Ce n'est pas nouveau, cette pollution des eaux calmes et riches, connue aussi sous le nom d'algues bleues, est millénaire, comme l'explique le magasine Science et Avenir. (relire ici). Et bah voilà... On connaissait les algues élevées au purin porcin sur les plages de Bretagne ou de Normandie capables de tuer des chevaux, voici celles qui ont terrassé 8 gentils toutous...


Les pêcheurs boivent la tasse

Boire la tasse dans la Vienne, le Cher ou la Loire, ça, faut pas faire, sous peine de gros bobos à l'estomac. Mais pêcher ? Le grand prêtre de la précaution qu'est la préfecture a peut être prêché un peu fort dans sa paroisse de Maine-et-Loire sur le sujet. Dans la voisine Indre-et-Loire, pas une seule recommandation. Voici l'exhortation : "pêcheur reste chez toi, si tu vas t'adonner à ton plaisir et que tu rencontres Oscillatoria et Phormidium, tu risques pénitence : irritation cutanée, crampes d'estomac, vomissements, nausées, diarrhées, fièvre, angine, céphalées, douleurs musculaires et articulaires, vésicules autour de la bouche, atteinte hépatique...' comme l'explique Science et Avenir dans son article. Mais les fidèles du goujon frétillant ne l'ont pas entendu ainsi et ont rappelé au médecin de leur âme qu'ils ne couraient pas de danger s'ils savaient se préserver et se protéger : "Cher Chapelain, la pêche nous a rendus sages. Pêcheurs, nous sommes souvent adeptes du "no kill" et rejetons notre poisson. Pourrions-nous nous adonner à notre passion dans ces conditions ?..." Que celui qui n'a jamais pêché évite de jeter la première pierre... Et les recteurs de la préfecture ne devaient pas avoir beaucoup d'expérience en la matière. Ils n'ont cependant pas eu besoin de se réunir en concile pour comprendre qu'ils avaient fait une erreur dans leur oraison trop rapide... Magnanimes, ils ont autorisé à nouveau la pêche en déconseillant la consommation de poissons...
Et bah voilà...

Faudrait-il interdire d'interdire qu'on n'interdise pas et qu'on prenne le parti d'expliquer calmement afin que chacun puisse choisir en son âme et conscience ?

Michel Choupauvert


Article du 26 aout 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

27/08/2017 10:16:41 Commentaire de Michel de Saint Gratien

Cher Michel Choupavert ! En cette saison de basses eaux estivales de l'information, merci d'en appeler à notre vigilance ! Alors, pêche donc qui veut ! Le Seigneur saura reconnaître les siens ! "Deo gratias !" Monsieur le Préfet ! Et bonne rentrée au Kiosque !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI