Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Politique de sécurité et de défense commune : La député de Saumur en déplacement en Estonie

Elue députée en juin dernier sur la circonscription de Saumur-Sud (4e circonscription), Laetitia Saint-Paul faisait sa rentrée politique ce week-end sur la circonscription. Après quelques semaines de rodage, la nouvelle députée, porte-parole LREM au sein de la commission des affaire étrangères, entend travailler sur les sujets internationaux, au premier rang desquels l’Europe de la Défense. En déplacement en Estonie à partir de jeudi, elle y rencontrera à Tallinn, Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. « Un déplacement qui n'est pas anodin au regard de la conjoncture actuelle. »


Laetitia Saint-Paul, députée de Saumur-Sud en Marche sur l'Europe


C’est ce qu’on appelle un sujet qui patine. L’Europe de la Défense, qui tend à créer une véritable armée européenne, pourrait pourtant faire un – petit - pas dans les mois à venir. La commission européenne annonçait en effet début juin la création d’un fonds annuel de 5,5 milliards d’euros pour financer la recherche sur des nouvelles technologies (militaires), mais au-delà pour financer « l'achat groupé, et donc moins coûteux, d'équipements comme des drones ou des hélicoptères ». On est loin d’une grande Europe de la Défense, mais c’est assez pour susciter l’intérêt de Laetitia Saint-Paul (LREM), militaire de carrière et un temps commandant d’une force de l’OTAN en Allemagne.

Un déplacement en Estonie pour faire avancer l’Europe de la Défense

C’est ainsi qu’elle représentera, du 7 au 9 septembre à Tallinn (capitale de l’Estonie), et avec 3 autres députés LREM, les parlementaires français lors de la « Conférence interparlementaire sur la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) et sur la politique de sécurité et de défense commune (PSDC) ». Un séminaire de 3 jours pour réfléchir aux suites à donner à cette Union européenne en matière militaire, alors même que le départ du Royaume-Uni de l’Union et les tensions internationales semblent pousser l’Europe vers davantage d’intégration. Au programme : séminaires, conférences avec les responsables européens et nationaux en charge des questions de sécurité et de défense et rencontre avec F. Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité*.

Laetitia Saint-Paul entend faire avancer les sujets qu’elle connaît le mieux

Ancienne militaire, la députée LREM de Saumur-Sud connaît, en pratique, ce qui constitue les bribes d’Europe de la Défense. Elle qui a eu à commander des soldats allemands et français sait qu’il faudra du temps pour constituer une véritable armée européenne. Membre du bureau politique de LREM à l’Assemblée nationale, elle entend ainsi peser sur les sujets internationaux et européens, des sujets « qu’elle connaît et entend faire avancer au cours de son mandat de députée». Pour elle en effet, « les questions de Défense et de sécurité touchent directement notre pays, évidemment, et particulièrement la circonscription que je représente. Les enjeux sont grands et il faut donc être à la hauteur ». Cette mission tombe donc à pique pour celle qui est devenue la porte-parole des députés La République En Marche au sein de la commission des affaires étrangères (et européennes) de l’Assemblée nationale.

*Dans les traités européens, le haut représentant peut intervenir pour l'Union et ainsi il peut négocier au nom des États membres (forums internationaux, etc.). Le haut représentant est responsable des représentants spéciaux et effectue certaines nominations telles que celles des coordinateurs anti-terroristes. Il coordonne la Politique européenne de sécurité et de défense.


Article du 04 septembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :

04/09/2017 18:57:51 Commentaire de CéBé

Est ce cela tombe à pique ou à pic ?


04/09/2017 21:21:44 Commentaire de petit rappel

Elle avait aussi la protection de l'enfance comme objectif pendant sa campagne, après que se passe t-il ? Rien, les élections sont finis, on oublie, c'est de la vieille politique fait par de nouveaux politiques, en fait y'a pas le changement annoncé.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI