Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Prolifération des sangliers : les chasseurs sollicités dès l'ouverture de la chasse dimanche

En Maine-et-Loire, les sangliers sont impliqués dans environ 300 collisions par an et représentent près de 80 % des indemnisations des dégâts causés aux cultures agricoles. La préfecture de Maine et Loire en appelle à la citoyenneté, notamment en ce dimanche 17 septembre d'ouverture de la chasse : « Il est donc indispensable que chaque détenteur de droit de chasse prenne en considération cette situation en adaptant le nombre de battues à organiser et en prévoyant la tenue des premières battues dès le début de la campagne de chasse, en vue d’éviter une explosion du cheptel reproducteur l’an prochain. »



Malgré l’accroissement, chaque année, du nombre de sangliers prélevés par les chasseurs en Maine-et-Loire, ces animaux sont impliqués dans environ 300 collisions par an et représentent près de 80 % des indemnisations des dégâts causés aux cultures agricoles, ce qui est d'autant plus inacceptable que l'agriculture traverse actuellement des difficultés économiques.




Entre le 1er juillet et le 14 août 2016, la DDT a délivré 82 autorisations de battue : 80 sangliers ont été tués au cours de ces battues ; et 237 autres, depuis le 15 août. Elles ont permis de confirmer que la prolifération de l’espèce impose de mettre en oeuvre une pression de chasse très importante cette saison sur le sanglier. Il est donc indispensable que chaque détenteur de droit de chasse prenne en considération cette situation en adaptant le nombre de battues à organiser et en prévoyant la tenue des premières battues dès le début de la campagne de chasse, en vue d’éviter une explosion du cheptel reproducteur l’an prochain.


Article du 13 septembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :

13/09/2017 13:31:08 Commentaire de Tonton

Le problème c'est la morcellement des terrains forestiers et sauvage au profit des infrastructures humaines,


13/09/2017 19:06:32 Commentaire de Fleur

Et le second Gros problème est l'agrainage.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI