Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur : Des « Jardins partagés » pour 2018, participez au projet !

À Saumur, les premiers jardins partagés seront opérationnels au début de l'année 2018, dans le quartier du Chemin-Vert. La Ville mettra à disposition des habitants, associations ou groupes d’habitants une parcelle de 780 m². Ces jardins partagés viendront accompagner l’aire de jeux installée rue Parmentier, où l’îlot d’immeubles a été détruit en 2015...



Quelles sont les valeurs d’un jardin partagé ? Un jardin partagé est un jardin conçu, construit et cultivé collectivement par les habitants du quartier. Réunis en association ou en collectif, les habitants gèrent le jardin au quotidien et prennent les décisions collectivement. Ces jardins se fondent sur des valeurs de solidarité, de convivialité, de lien et de partage entre les générations et les cultures. Produire ensemble légumes, fleurs, fruits, aromatiques, etc... leur donne une saveur particulière.

À la recherche des mains vertes !

Un jardin partagé est fait pour tous ! Pas besoin de savoir jardiner pour en faire partie... Le jardinage s’apprend par l’échange avec des jardiniers plus expérimentés, cela permet de tisser des liens. Les associations y cultivent le respect et encouragent les jardiniers à expérimenter des techniques de paillage, de compost, etc… Chacun peut devenir membre d’un jardin partagé simplement pour le plaisir de s’y promener et d’y flâner à loisir, ou pour participer à un projet de quartier. Le centre Jacques Percereau, pilote du projet, recherche des associations ou groupe d’habitants qui seraient intéressés pour animer avec eux sur cette action du mieux vivre ensemble.

L’aménagement de l’espace des jardins partagés

Financé dans le cadre du Projet de Rénovation Urbaine (PRU), l’opération « Jardins Partagés » de Saumur comprendra la création d’un verger avec la plantation d’arbres fruitiers (variétés rustiques et anciennes de cerisiers, pruniers, poiriers, pommiers, noyers, pêchers, abricotiers, amandiers, etc…), ainsi que l’aménagement d’une parcelle en jardins partagés de 780 m² qui sera clôturée et composée d’une zone horticole, de carrés de potagers et d’un espace rencontres, repos, travail (repiquage, semis, etc…) avec tables, bancs, châssis de culture, table de travail et un abri de jardin, mais aussi la rénovation de l’aire de jeux pour ouvrir l’espace sur l’avenue François Mitterrand.

Infos pratiques : Renseignements auprès du Centre Jacques Percereau, 925 avenue François Mitterrand à Saumur, par téléphone au 02 41 53 51 51 ou par mail à centre.percereau@ville-saumur.fr.


Article du 19 septembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :

19/09/2017 17:39:46 Commentaire de brugiere

C'est une belle initiative. Le retour à la terre devrait inciter certains à éviter de rêver. surtout s'ils sont de tendance st just ou robespierre...les insectes, la pluie trop importante ou la canicule et le grésil sont là pour ramener les rêveurs aux réalités de la nature. Cela vaut pour le réchauffement climatique qui est une réalité mais derrière laquelle nos idéologues mettent nimporte quoi, Il n'y a pas besoin d'être écolo pour avoir envie de prendre soin de la terre, Il n'y a pas besoin de s'appeler al gore pour dire que la terre est en danger extrême. Aujourd'hui, les mers, les fleuves les terres sont pollués du Nord au Sud et de l'Est à l'Ouest. Les hormones féminines utilisées partout se retrouvent dans les eaux et les terres et mettent en péril la fertilité humaine de nos pays.Ce sont des réalités.. - Aujourd'hui, après 40 ans pendant lesquels on nous a vanté le diesel, il faudrait l'interdire, et la couche d'ozone qui devait détruire le monde dans les années 80 ne compte plus; et on n'en parle plus, et puis il y a l'effet de serre qui serait le mal absolu produit par nos voitures et enfin l'électricité nucléaire que l'on veut fermer au profit des bougies ... tout cela c'est dans la tête de révolutionnaires qui n'y connaissent rien mais veulent tout casser et régimenter le monde de préférence par la violence. Je crois que la culture d'un petit coin de jardin leur ferait du bien.


19/09/2017 18:54:13 Commentaire de pierre.v49

C 'est une très bonne idée


20/09/2017 07:45:06 Commentaire de nicolas

Trés bonne initiative.Si cela peut donner ou redonner le gout des bonnes choses et faire decouvrir aux enfants ce que nous apporte notre terre et pourquoi il faut la respecter.Maintenant il va falloir du courage ,car meme si certains légumes poussent facilement il va falloir de l'huile de coude.


20/09/2017 08:35:50 Commentaire de temps long

une excellent initiative, déjà adoptée avec succès par de nombreuses communes en France. Cela va peut-être faire prendre conscience que dans la vie, on n'a rien sans rien, qu'il faut souvent du temps pour obtenir un résultat dont on peut être content... Les efforts que l'on fournit demandent parfois du temps avant de donner leurs fruits... à l'inverse de l'utilisation d'internet (excellent outil de travail par ailleurs) qui nous habitue trop souvent à tout obtenir immédiatement ! un apprentissage très utile pour accepter d'adopter une attitude constructive et durable, pas dans le sens écologique du terme, mais dans le sens humain.


20/09/2017 08:52:31 Commentaire de demarty

très joli projet


04/10/2017 14:34:47 Commentaire de François

Une belle initiative, mais qui arrive tardivement et il semble qu'elle soir réservée aux habitants du quartier du Chemin Vert. Et le seul jardin ouvrier de Saumur, situé près de l'hôpital ,ne réponds pas à la demande de parcelles.


09/11/2017 13:36:25 Commentaire de Un Voisin

Bonjour, Depuis plusieurs années, la ville de Saumur rachète la moitié des terrains des résidants de la rue Robert pour en faire des jardins, alors que ce sont déjà des jardins. On peut se demander à qui profite réellement ses achats? Et jusqu’à quand ce seront des jardins? Les propriétaires de maison peuvent comme les autres faire et entretenir leurs jardins. Cordialement,


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI