Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur Val de Loire : Le Conseil de Développement de la Communauté d’Agglomération se met en place

Le lundi 3 juillet dernier, les membres du Conseil de Développement de la Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire se sont réunis pour organiser leur fonctionnement. Organe consultatif de démocratie participative placé auprès du Conseil Communautaire, installé par le Président de la Communauté d’Agglomération, il est consulté pour avis sur le projet de territoire et, éventuellement, sur toute question relative à l’agglomération. Il permet aux acteurs impliqués dans la vie de leur territoire ou sur tel ou tel champ d’activité de se rencontrer, d’échanger, de participer aux questions d'intérêt général et d’apporter, ainsi, leur contribution à la construction d’un dialogue.



Le Conseil de Développement se veut être un lieu de réflexion prospective et transversale à l’amont des décisions publiques pour alimenter et enrichir les projets de territoire. La Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire l'expose comme « une force de propositions, un laboratoire d’idées, un rôle d’éclaireur et d’alerte, un espace de dialogue, d’expression libre et argumentée entre acteurs divers sur des questions d’intérêt commun ». Il se présente aussi comme l'un des animateurs du débat public territorial, un maillon de la formation à la citoyenneté, et un espace d’écoute et/ou de veille pour saisir les évolutions sociétales et les dynamiques citoyennes.

« L’interface entre la population et les élus »

Les membres du Conseil de Développement, issus de la société civile (et non élus) et de l’ensemble du territoire de la Communauté d’Agglomération, sont amenés à traiter différents sujets à la demande du Conseil de la Communauté d’Agglomération et peuvent aussi, à leur initiative, travailler sur des sujets autres en vue de propositions à la Communauté d’Agglomération. À la tête de ce nouveau Conseil de Développement, une coprésidence paritaire a été élue, en les personnes d’Isabelle Duret et Jean-Paul Marchand, respectivement psychologue clinicienne et retraité de la fonction commerciale, « fortement impliqués au niveau local et associatif. Outre les avis à rendre sur les politiques menées par l’Agglomération à sa demande, les membres souhaitent travailler sur la croissance et l’économie sur le territoire de la Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire. En tant que représentants de la société civile au sein de la Communauté d’Agglomération, ils souhaitent également pouvoir être l’interface entre la population et les élus et être les ambassadeurs d’une image positive du Saumurois », explique la Communauté d'Agglomération. C'est d'ailleurs ce qu'ils ont exprimé lors de leur réunion du lundi 11 septembre dernier...

Une inadéquation entre l’offre et la demande en Saumurois

Lors de cette rencontre, il y a 10 jours, les co-Présidents ont relaté les entretiens qu'ils ont pu avoir avec le Directeur de l'Agence de Développement Saumur Val de Loire, Thomas Guilmet, et Philippe Musset, Directeur du Département Maine-et-Loire de l'Agence Régionale des Pays de la Loire. L'objectif était de prendre connaissance des différents interlocuteurs du territoire en matière d'économie et de pouvoir échanger sur les diagnostics qui ont été réalisés. Le constat est clair, certaines difficultés sont ancrées au territoire. Selon la Communauté d'Agglomération, « le plus impressionnant est que le Saumurois semble souffrir d'une image négative, alors même que sur le territoire sont implantées des entreprises qui participent avec succès au développement économique de celui-ci, implantations souvent peu connues de la population locale et des autres territoires ». Les membres du Conseil de Développement souhaitent donc mettre l'accent sur ce qui fonctionne sur le territoire pour participer à son attractivité, et convaincre population et élus de cet état de fait, grâce à des témoignages d'entrepreneurs du territoire. D’autre part, certains membres, entrepreneurs du Saumurois, ont souligné qu’il était également nécessaire de travailler sur l’emploi. Ils ont soulevé ce qui leur semble être une spécificité du territoire : une inadéquation entre l’offre et la demande. « En effet, pour bon nombre d’entre eux, ils sont à la recherche de personnel, mais ne trouvent pas de main-d’œuvre. Pourtant, le diagnostic présenté durant la soirée, montre qu’une proportion importante de la population Saumuroise est en recherche d’emploi », commente Saumur Val de Loire. C’est donc sur ces sujets de l’économie, la croissance et l’emploi que le Conseil de Développement souhaite axer sa feuille de route pour les 3 années à venir...


Article du 21 septembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


7 commentaires :

21/09/2017 13:44:24 Commentaire de Un mal français

Un mal français, la réunionite aiguë, on passe notre temps à faire des réunions, des conseils, des groupes de travail, assemblée générale, conciliabule, table ronde...etc..., tout ça pour aboutir à des décisions multiples qui se contredisent les unes les autres......et aboutir à rien ou à pas grands choses avec des délais monstrueux. Les décideurs publique se font élir pour décider et passent leur temps à demander l'avis d'untel ou untel,ce dernière va s’efforcer de défendre son bout de gras. Ça démultiplier à chaque assemblée. JMM n'est pas capable de prendre une décision, il a besoin à la mairie d'un conseil des sages et à l'agglo d'un Conseil de Développement de la Communauté d’Agglomération, il est vraiment temps qu'il parte, vraiment marre.


21/09/2017 18:12:51 Commentaire de Mc Lutz

Et une commission Théodule de plus , la "réuinionite" aiguë le mal de nos collectivités


21/09/2017 22:02:21 Commentaire de citerne

C'est surtout une obligation légale.


22/09/2017 04:42:21 Commentaire de Le départ, c'est bientôt ?

Marchand est tellement incapable de prendre une décision, qu'il n'est même pas foutu de se faire respecter des parachutistes. Oh oui qu'il parte, et vite


22/09/2017 09:15:37 Commentaire de Lolo de Pocé

Laissons travailler les membres de ce conseil, je suis plutôt favorable pour ma part à ce type de démarche où les élus consultent des membres de la société civile avant de prendre des décisions qui bien souvent sont aberrantes et contraire au bien des entreprises, des habitants. Je suis le premier à critiquer des décisions prises à "l'arrache" sans consultation. C'est pouerquoi cette démarche me paraît être plus judicieuses maintenant soyons attentif à son fonctionnement et espérons que ce ne sera pas une nouvelle couche au mille feuille administratif déjà existant et que cette commission ne fera pas ralentir les mouvements.


22/09/2017 09:42:58 Commentaire de L'Arbre en Boule

Bonjour, Comment peut-on devenir membre du Conseil de Développement?


22/09/2017 10:20:15 Commentaire de J.M MORELLIS

Impossible le gateau ne se partage pas sinon il vont avoir de trop petite part.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI