Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Voyage de la mémoire et visite du camp d'internement de Montreuil-Bellay

Le CERCIL (Centre d'étude et de recherche sur les camps d'internement du Loiret) organise un voyage mémoire avec pour étape la découverte du site de l'ancien camp d'internement pour nomades de Montreuil-Bellay. La visite commentée sera réalisée par le Centre Régional "Résistance & Liberté" avec Jean Richard à partir de 15h. La visite s'achèvera par un pot de clôture et un discours de M. le Maire à 16h à la Mairie. Le départ du groupe est prévu pour 16h30.


Le camp d'internement de Montreuil-Bellay


Pour la 6ème année consécutive, le Cercil-Musée Mémorial des enfants du Vel d’Hiv organise le Samedi 23 septembre 2017, son « Voyage de la mémoire » qui permet aux personnes qui le souhaitent, de découvrir des lieux de mémoire, autour de thématiques différentes chaque année.


Du camp de Monts, l’internement des Juifs à Montreuil-Bellay, l’internement des nomades

Après avoir visité le site du camp de la Lande dans la commune de Monts près de Tours en Indre et Loire qui fut camp d’internement du 30 novembre 1940 à janvier 1944, puis le village martyr de Maillé également en Indre et Loire, encerclé par des soldats de la Wehrmacht et où hommes, femmes, enfants furent systématiquement massacrés, le voyage de la mémoire s'arrêtera à Montreuil Bellay, sur les vestiges du camp d'internement des tziganes.
Le 8 novembre 1941, le camp d’internement de Montreuil-Bellay ouvre pour interner 258 nomades transférés du camp de la Morellerie, situé à Avrillé-les-Ponceaux (Indre-et-Loire). 243 autres, raflés dans l’Ouest, les rejoignent entre le 9 novembre et fin décembre 1941. En août 1942, on recense 1 096 internés – l’effectif maximum du camp –, principalement des nomades mais aussi des sans-domiciles arrêtés à Nantes au printemps, dont beaucoup vont mourir au cours de l’hiver. En janvier 1945, 485 personnes pensent être libérées, 170 seulement le seront. Les autres sont envoyées dans un camp en Charente et 285 personnes dans le camp de Jargeau (Loiret) où elles ne seront libérées que le 31 décembre 1945.
Sur place ce 23 septembre, la visite commentée sera réalisée par le Centre Régional "Résistance & Liberté" avec Jean Richard à partir de 15h.
Le périple se terminera au camp d’internement de la Morellerie à Avrillé-les-Ponceaux en Indre et Loire, un camp ouvert en décembre 1940 avec l’arrivée de plusieurs familles dites « nomades » selon la loi de juillet 1912.


Article du 22 septembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :

22/09/2017 13:09:21 Commentaire de brugiere

Comme le disait JMLP " on en a marre" de ces pingouins qui nous bassinent encore et toujours avec les souvenirs mal digérés de la 2GM et en particulier à Montreuil Bellay, où j'apprends ??? ...( point Godwin) qu'il y aurait eu des juifs. Certains ne savent pas quoi inventer pour maintenir saignante la haine franco française 80 ans après les faits. Ceux là devraient se méfier, car avec le degré de chaos qui caractérise la France, et qui ne fait que se développer, et notamment par l'envahissement, par de populations étrangères à notre religion, moeurs traditions et entièrement à la charge des Français,... la hargne franco française se développe et pourrait prendre des allures plus violentes encore. . Que l'historien se penche sur ce camp de montreuil bellay c'est normal et c'est bien. Il est dans son rôle d'historien. Encore faut il placer cet événement vieux et passé dans son contexte historique de 1940. et d'une défaite absolue, unique dans l'histoire de France.... avec ses conséquences. Sous les Grecs d'Alexandre, les populations vaincues auraient été mises en esclavage. Or à ce moment, en 1940, il y avait des tziganes en france, qui faisaient partie des populations jugées non fiables et pour cette raison on les a mis à Montreuil. Je ne veux pas juger. Nous avions un peuple et un gouvernement Reynaud ou Daladier élu par ce peuple. Vous en dire plus sur le degré de suspicion m'est impossible. Je ne connais pas cette population mais je sais que les Américains ont fait pire avec leurs ressortissants " immigrés du japon" installés à l'américaine aux EU.Ils se sont tous retrouvés derrière des barbelés.Encore le pays d'Amérique était en paix et en pleine prospérité ce qui mettait de côté le manque de nourriture... et pourtant, les dits japonais en ont beaucoup souffert du manque de nourriture ( savez vous si des historiens se sont penchés là bas, sur ces populations internées?); et pendant la guerre de 14 -18 les Français ont parqué les Alsaciens et mosellans ou Allemands installés en France et en alsace annexée. C'est dur, pour les familles et pour les internés.. j'en conviens, mais c'était la Guerre. et c'est ainsi. Et aujourd'hui, je pense que certains Français dont moi même, accepterions facilement de mettre de côté certains djihadistes qui nous veulent du mal. Presque personne je pense parmi les Français ne ferait de crise de foie à l'idée d'enfermer certains d'entre eux. Il est normal de se défendre et en 14 18 l'Alsace, annexée depuis 1970 avait ses pro allemands. C'est normal pour cette terre d'Empire. En plus , en France et donc à Montreuil, nous étions sous la coupe du vainqueur allemand qui prenait notre production agricole et laissait peu aux français. Au final, je trouve très exagéré d'en mettre et d'en remettre jusqu'à plus soif sur ce camp de Montreuil. Il est là, dans les médias uniquement pour maintenir la haine entre Français et fracturer un peu plus la population. De ce côté je pense que c'est assez bien reussi.


22/09/2017 15:46:45 Commentaire de ber,adette fourré-jousselin dite mémé

mais ça sèffit vieux monstre vos cours d'histoire avec les initiales d'un certain Jean Marie Le Pen, et sa famille ..... oui ce camp bien trop longtemps oublié, seul Mr. Sigot a eu le courage de faire savoir à nos jeunes du cru que cela avait éxisté chez nous, les différents Maires laissaient la poussière recouvrir cet horrible camp, mais où qu'il fut ces camps de la mort ne sont et ne seront SAUF pour VOUS des détails de l'histoire, que la flamme du FRONT NATIONAL brule vos écrits


22/09/2017 17:36:44 Commentaire de calme et volupté

Merci "Mémé" Mme Fourré-Jousselin de mettre les points sur les "I" et de rétablir dans les vérités ce que fut ce camp trop longtemps oublié "Volontairement" et pour cause puisque des montreuillais zélés ont profité à divers titres de sa présence...alors parès la guere il ne fallait surtout pas en parler!!! Et sans nul doute que sans l'ami Jacques Sigot, les herbes folles et les décisions municipales de raboter petit à petit les restes du camp pour un rond-point, pour l'extension du zone auraient eu raison de son existence... Merci encore Jacques sans qui Jean Richard ne saurait rien dire du passé.


22/09/2017 17:48:24 Commentaire de Service communication du Centre Régional Résistance et Liberte

ATTENTION, contrairement à ce qui peut être sous-entendu dans l'article, la visite du samedi 23 septembre n'est pas ouverte à tous. Il s'agit de la visite d'un groupe constitué par le CERCIL, participant à l'ensemble du voyage. Le groupe étant d'ores-et-déjà au complet, il ne sera pas possible pour des personnes supplémentaires extérieures au groupe de participer à cette visite. Le Centre Régional "Résistance & Liberté" vous remercie de votre compréhension.


23/09/2017 08:28:15 Commentaire de et oui !

Mémé vous en êtes encore à vous étonner des commentaires fascistes, racistes et xénophobes ? Cela fait fait un bail que cet énergumène sévit et que la Rédaction comme d'habitude ne réagit pas


23/09/2017 10:46:22 Commentaire de @ brugiere

Propos négationnistes, xénophobes et racistes : à votre place, j'aurais honte.


23/09/2017 17:03:46 Commentaire de ber,adette fourré-jousselin dite mémé

mais je n'arrête pas d'interpeler ce monstre à particule négative qui voulait encore représenter le FHAINE sur notre SAUMUROIS, viré pour ses propos racistes, à surveiller ce MEC PROCHE DE jm lp


23/09/2017 18:48:14 Commentaire de Louis

Que répondre aux propos haineux de Brugière, si ce n'est des propos haineux... Il y a des jours ou on se dit que la Révolution Française n'est pas allée assez loin !


24/09/2017 14:37:43 Commentaire de @brugieres

Beurk beurk beurk !!!


25/09/2017 07:15:01 Commentaire de saumurois

Brugière ou le racisme et le négationisme ne font qu'un !


25/09/2017 08:41:16 Commentaire de Henri

Monsieur brugirre en dehors du fzit que vos parents sans nulle doute etaient des petainiste convaicu et des collabo en première ligne voir des miliciens, a la solde des nazis Vous avez pas tout a fait tord Montreuil bellay a servi de camp d internement pour les réfugiés espagnols, qui depuis se sont integres, les envahisseurs de l epoque Puis la guerre est arrivé avec une armer Française compose a ,90 pour 100, de lache...cherchez bien il doit bien y en avoir quelques un dans votre famille Et qui se sont empresse d arreter des appatides et donc les manouches aux yeux bleu...les yeniches masacres pat louis XIV Dans le palatina


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI