Center Parcs dans l'Ouest : 50 000 visiteurs par an, 500 emplois...Le Saumurois bien placé...mais...

Dans le Choletais, le mercredi 9 juin, la presse locale titrait : "un Center Parcs dans la forêt de Vezins ? " A Saumur : "Center Parcs à Gennes, les élus se mobilisent." On imagine aussi un titre du même acabit dans la Vienne, département concurrent pour l'accueil du site aquatique. La concurrence va être rude. On imagine déjà les termes des négociations que le groupe Pierre et Vacances a commencé avec les Collectivités... Le Saumurois a beaucoup d'atout, mais la problématique environnementale est là. A la lecture du projet, tout le monde a en tête le match environnement/emploi qui se déroule actuellement pour l'aménagement de la zone industrielle de Méron à Montreuil-Bellay (lire les articles du Kiosque en cliquant ici).

Le groupe Pierre et Vacances entend implanter un 6ème Center Parcs en France d'ici à 2015. Après l'ouverture le mois dernier d'un site en Moselle, puis l'ouverture annoncée d'un autre en Isère, d'ici 2012, la société travaille à l'implantation d'un parc dans l'ouest de la France. Au jour d'aujourd'hui, le promoteur du site de loisirs en est au stade des introspectives et des négociations : Deux Régions sont dans la course : la Région Pays de la Loire et la Région Poitou-Charentes. En Pays de la Loire, ce serait en Maine-et-Loire ; en Poitou-Charentes, ce serait la Vienne. En Maine et Loire, deux territoires, un dans le Choletais, un dans le Saumurois. Dans le Saumurois, ce serait le territoire gennois, à 15 km de Saumur et 30 km d'Angers. Il semble clair que chacune des 2 collectivités régionales souhaite être l'heureuse élue. En Pays de la Loire, toutes parlent d'une seule : il faut se battre pour que ce projet voit le jour en Maine-et-Loire, et de par sa spécificité sur le volet tourisme, en Saumurois en particulier. Ce serait le territoire des Bois et Landes entre Gennes et Cunault qui semblerait retenir l'attention du promotteur.

Un investissement de 300 millions d'euros : les collectivités se serrent les coudes

Un projet qui nécessite un domaine de plusieurs dizaines d'hectares, arborés et proches de l'eau, pour y construire 800 cottages, et proposer divers jeux d'eau. De quoi accueillir l'équivalent de 50 000 personnes par an avec à la clé, 500 emplois. Tout bonus pour un territoire qui voit en ce projet, la vente d'un produit touristique global. En tout état de cause, une implantation qui ne pourra se faire sans des financements publics. Le dernier exemple en date, est le projet du parc en Isère qui a été adopté en septembre dernier, pour un site qui verra le jour en 2012 : 7 millions d'euros de fonds seront déboursés par les collectivités. Il semble donc évident que, outre les besoins "techniques et environnementaux" nécessaires à l'implantation, la course à la gagne se jouera à n'en pas douter sur le montant de l'enveloppe proposée par les candidats...C'est la raison pour laquelle, à tous les échelons, les collectivités dont c'est la compétence, c'est à dire le Département et la Région, ne peuvent jouer que main dans la main. Et c'est bien ce qu'ils se sont convenus de faire, que ce soit en Pays de la Loire ou en Poitou-Charentes.

Le Saumurois dispose d'atouts avérés

L'atout essentiel du Saumurois est à n'en pas douter, en terme de paysage, sa situation privilégiée au coeur du Val de Loire, territoire classé au Patrimoine mondial de l'humanité par l'Unseco. C'est également la première destination touristique du Maine et Loire (avec 70%) et des sites mondialement connus, tels l'Abbaye Royale de Fontevraud, l'Ecole Nationale d'Equitation et son Cadre Noir ou encore son vignoble prestigieux. C'est aussi la proximité du tout nouveau parc Terra Botanica, qui devrait, d'ici peu, faire référence en matière de parc environnementale à vocation aussi pédagogique que ludique.

Mais voilà... l'environnement...

Une grande partie du massif forestier au sud de Gennes est concernée par une Zone Naturelle d’intérêt Faunistique et Floristique (366 Ha). Les  ZNIEFF ne sont pas des espaces protégés mais ce sont des inventaires conduits par la DREAL (1) de chaque région qui définissent des ensembles naturels homogènes dont la richesse écologique est remarquable. La ZNIEFF des "Bois et Landes entre Gennes et Cunault" est une zone boisée parsemée d'étangs peu profonds, sur substrat siliceux à calcaire, à l'origine d'une grande diversité de milieux : landes acides à genêt et bruyère, pinèdes, taillis de feuillus, futaies de chêne, talus à végétation calcicole… L’intérêt botanique de ce secteur est élevé, essentiellement lié à la présence de zones humides qui abritent une importante de biodiversité, et notamment de plantes aquatiques. Le site abrite également de nombreuses espèces d’oiseaux caractéristiques des landes et boisements, avec plusieurs espèces rares ou peu communes en Pays de la Loire, comme l’Engoulevent d’Europe, le Pic noir ou la Pouillot de Bonelli. Sur les étangs, on peut également rencontrer plusieurs espèces de libellules, dont la Leucorrhine à front blanc découverte récemment sur l’étang de Joreau.

Une situation en zone centrale du PNR, des critères strictes

La problématique majeure du site boisé au Sud de Gennes est son insertion en zone centrale du Parc Naturel Régional Loire Anjou Touraine (voir carte en PDF joint). Le parc a adopté pour la période 2008-2020 une charte qui encadre toute action au sein du Parc. Cette charte a été reconnue "Agenda 21" par le Ministère de l’écologie et du développement durable en avril 2010. Elle définit des règles très précises en matière de protection de la biodiversité et des paysages. Elle édicte notamment des préconisations très strictes quand à la construction de bâtiments neufs au sein du périmètre du PNR.
Par ailleurs, comme le souligne Christophe Béchu lui-même dans son interview accordé au journal Ouest France, l’implantation d’une "nouvelle ville" de 3 000 à 4 000 habitants pose la question de l’assainissement et de la gestion de la ressource en eau. Cette question sera d’autant plus sensible dans un secteur réputé pour la présence de zones humides rares à l’échelle régionale (landes boisées humides) et riches en biodiversité. De plus, à l’heure où le Grenelle de l’Environnement 2 préconise des économies drastiques dans les espaces naturels et agricoles consommés par les aménagements (urbanisation, aménagement de zones d’activité notamment), une surface mobilisée de 200 hectares "occupée à 85%" (SIC Béchu) parait énorme.

Si le groupe Pierre et Vacances concentre sa communication "Center Parc" autour de l’environnement et du développement durable, il n’en reste pas moins que ce type d’aménagement, même construit en bois, économisant les énergies, pourraient présenter des atteintes à l’environnement : production de déchets supplémentaires, consommation d’eau et d’énergie (le complexe aquatique géant, chauffé, ne sera, quoiqu’on y fasse, jamais un aménagement développement durable), imperméabilisation de surface, abattage d’arbres pour la construction des infrastructures, création de nouvelles désertes produisant des destructions d’habitats naturels et des obstacles aux déplacements de la faune, perturbation de la faune et la flore (la cohabitation avec l’homme, même en vélo et en espadrilles n’est pas toujours facile)... Des arguments que les défenseurs de l'environnement ne manqueront pas de faire valoir comme ils l'ont fait en Isère.

Le Président du PNR en position d'attente

Alors que Jean-Michel Marchand, Président du Parc Naturel Régional Loire Anjou Tourraine, doit rencontrer le Président Béchu demain, d'ores et déjà, il exprime sa position : "Le site gennois tout proche de l'étang de Joreau est cité concernant l'implantation du village vacances. Pour ma part, je n'en ai pas été informé, du moins pas en ce qui concerne ce lieu précis. Je suis dans l'attente du lieu exact proposé par le promoteur. Cela dit, si c'était ce site qui devait être retenu, c'est un point très sensible au niveau préservation de l'environnement et de la biodiversité. Je ne peux personnellement être contre un tel projet, surtout au regard de l'emploi engendré, des retombrées économiques et touristiques. Mais nous serons particulièrement exigeants au regard de notre charte. Si des zones répertoriées sensibles sont incluses dans le périmètre, l'aménageur devra soit les exclure, soit les traiter de façon privilégiée, avec toutes les précautions nécessaires au regard de la préservation de la biodiversité."

Les écologistes n'ont pas eu gain de cause en Isère

En Isère, les "anti-projet" n'ont pas eu le dernier mot : Le 19 Septembre 2009, journal Le Dauphiné l'annonçait : "Le cinquième village Center Parcs de France s'implantera bien en Isère, dans les Chambarans, à Roybon plus exactement. Le projet est bouclé, a indiqué hier André Vallini, député et président du Conseil général de l'Isère"...Et ce malgré le vote contre tant sur l'implantation que sur la subvention des Conseillers régionaux verts, appartenant à la majorité du Président socialiste Christophe Queyranne. Lire l'article en cliquant ici et accès au Blog des "Voix contre" en cliquant ici

En PDF joint la carte du secteur de Gennes : La carte en pièce jointe est issue de la fiche ZNIEFF de la zone que l’on trouve sur le site de la DREAL pays de la loire : http://www.pays-de-loire.ecologie.gouv.fr/zonage.php3?type=11&id_regional=21830000

(1) La DREAL, direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement a été créée le 2 mars 2009. Elle est issue de la fusion de la DRE (Direction régionale de l’équipement), de la DIREN (Direction régionale de l’environnement) et de la DRIRE (Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement). C’est elle qui instruit tous les dossiers d’aménagement (PLU, ZAC, enquêtes publiques en tout genre) pour ce qui concernent les questions d’environnement au sens large (écologie, eau, paysage, sites classés…). Elle formule des avis (favorables ou non), demande des études complémentaires afin d’aiguiller le préfet dans sa décision (déclaration d’utilité publique, autorisation, déclaration conformité loi sur l’eau, etc…). si la DREAL formule un avis négatif sur un projet, il est rare que le préfet n’en tienne pas compte et autorise le projet…


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 09 juin 2010 I Catégorie : Vie de la cité

 


51 commentaires :


Commentaire de ben

super l'article !! bravo pour toutes ces infos



Commentaire de Paul Marguier

Effectivement merci pour la précision des informations



Commentaire de Laurence

Superbe article...tout y est ! et effectivement : gare aux fausses joies. Ce serait quand même c.., le projet en vaut quand même le coup. Et pour une fois que tout les élus jouent la même partition !



Commentaire de la flingueuse

En effet c'est bien pour notre coin, faire rester les français dans notre beau pays, et la douceur angevine pour retenir le tourisme c'est un atout appréciable, restons calme.



Commentaire de Pierre Delatre

Pourquoi le Maire de Gennes, M. Lauriou, se montre-t-il aussi frileux dans ses déclarations (lu dans le Courrier de l'Ouest de ce matin), alors que tous les élus sont pour...serait-ce parce qu'il sait que le sujet est sensible ?... et qu'il se rappelle que M. Béchu avait déjà envisagé un projet d'envergure en gennois en début de son mandat et qu'il a été retoqué du fait de la situation environnementale du lieu !!!



Commentaire de LA FLINGUEUSE

On ne peut pas être frileux ce projet est quand même différent de celui de Méron, entre un entrepôt classé SEVESO et un Center parc je ne comprendrais pas la frilosité, même si nous sommes encore dans une zone protégée, nous avons que les installations de ce type respect l'environnement car c'est ce qui attire le tourisme? Et nous avons besoin de touristes qui restent un peu sur place.



Commentaire de RALEUR

Oui bravo pour toutes ces info, que j'ai lues dans la presse locale : Courrier de l'Ouest et Ouest-France, aux mots près. Est ce vous qui les écrivez.



Commentaire de moustic49

Un véritable scandale ! on sait ce que c'est les installations de pierre et vacances un immonde bétonnage, quand à Center parc on à qu'à aller à Verneuil sur Avre et on est fixés. Le site qui recevra ces installations sera définitivement défiguré !



Commentaire de ACTEUR LOCAL

Bonjour, Petite correction : Le maire de Gennes n'est plus monsieur Lauriou mais Jean-Yves FULNEAU. Sinon l'implantation d'un center parc relèvera effectivement le niveau touristique local. Ce sera sans doute un combat entre les écologistes-réfractaires et des élus bien décidés à donner un coup de fouet à la vie économique locale.



Commentaire de Une Gennoise

Jean-Yves Fulneau est le maire de Gennes, pas Alain Lauriou. Quid l'étang de Joreau, lieu de promenade et de détente, pour la population locale?



Commentaire de La rédaction

Réponse à Raleur. Effectivement, notre rédactrice écrit dans Ouest France et parfois les articles peuvent être très voisins. Ce n'est pas le cas du Courrier de l'Ouest. Nous n'avons pas pris le même angle. Le Courrier s'est intéressé aux réactions des politiques locaux et nous nous sommes orientés sur la problématique environnementale en interviewant le président du PNR, ce qu'ils n'ont pas fait. Relisez les articles ou changez de lunettes.



Commentaire de Bruno

Bonjour, vous relevez dans votre article l'opposition d'isèrois au projet de Roybon . Cette opposition à la privatisation d'un magnifique bois est très importante, multi-forme, encore très vive et regroupe de plus en plus de personnes. Une association de riverains s'est d'ailleurs constituée et entend bien stopper ce projet de spéculation immobilière brutale et lourdement subventionnée qui ne dit pas son nom. Deux blogs sont par ailleurs régulièrement étayés des arguments et critiques de tous: http://chambarans.unblog.fr/ http://www.pcscp.org/



Commentaire de un gennois

Connaissant bien celui de Sologne, je peus vous dire que les gens restent pratiquement tout leur sejour dans le parc, mais il y a moins de chose attractive la bas au niveau tourisme.Ici les gens sortiront plus facilement avec les gros atouts touristiques de notre region.Ils pourront faire du canoé, de l'accro-branche à BRION



Commentaire de un gennois

Les gens ne feront pas travaillés les commerces locaux puisqu'il y a tout la bas.Bar,Epicerie,Restaurant,loisirs divers tels que l'accro-branche,quad,rosaly .... C'est tres cher tout ça et les vacanciers n'auront pas trop d'argent pour les sorties extérieures...Ce projet est avant tout destructeur du bien être des gennois, de la qualité du site, qui ne sera plus accessible aux promenades que nous aimons tant,mais surtout un enjeu politique pour les futures ambitions de monsieur Béchu notamment...



Commentaire de Une autre gennoise

Je suis tout à fait d'accord c'est un scandale ! Pourriez vous m'expliquer en coin cela fera fonctionner l'économie locale ? Les center pacs possèdent leur propre épicerie, leur propre bar... et proposent tellement d'activités que les gens ne vont pas s'amuser à faire dans le tourisme local! L'implantation à Joreau est une honte tant pour ce que ce site représente aux yeux des gennois (lieu de promenade, de détente et de pêche) que pour l'écologie, faune et flore très diversifiée et protégée (enfin jusqu'à présent)!!



Commentaire de SPECULOS

Le maire de Gennes et le président de la communauté de communes déclarent dans le Courrier de l'Ouest de ce matin avoir été mis au courant que très récemment. Cela veut donc dire que de plus hautes instances mènent des négociations sans se soucier de l'avis de ces représentants locaux et par la même de leurs administrés. Dormez tranquilles braves gens, on s'occupe de tout et on vous réveillera quand il faudra !



Commentaire de Alain, un génnois

Je suis tout à fait d'accord avec ce gennois qui dit que par rapport à la Sologne, nous en saumurois, nous avons une offre touristique bien plus importante. Je suis sure que les gens qui choisiraient ce parc plutôt qu'un autre qui propose les mêmes tarifs, les mêmes animations...en son sein, c'est parce que c'est en Val de Loire et en Saumurois en particulier : une façon de conjuguer loisirs et détente d'une côté et culture et découverte de l'autre.



Commentaire de Une scityenne saumuroise

Arrêtons les dénigrements et faisons confiance à nos élus, que diantre ! que l'on soit de gauche ou de droite, écologiste militant ou juste sensible à la préservation de l'environnement, tous nos élus parlent la même langue et défendent mordicus ce projet : ce n'est pas pour rien ! c'est nous qui les avons élu et faisons leur confiance pour y avoir réfléchi en toute rationalité !



Commentaire de Patrick

Que vous faut-il, vous les détracteurs du projets : on s'apprête à mettre ce site préservé sous une bulle : c'est quand même bien une façon de le protéger, non ???



Commentaire de Laurence

Je ne suis pas sûre que les pourfendeurs du projet soient des jeunes qui pensent à l'avenir de leurs enfants...! Moi, j'aimerais que mes enfants, qui sont aujourd'hui encore petits, puissent faire le choix plus tard de rester vivre en Saumurois s'ils le souhaitent...ce qui ne pourrait être le cas si notre territoire se meurt parce que nous n'aurions rien fait pour participer à sa dynamisation ! Ce n'est quand même pas un projet classé SEVESO !



Commentaire de Jean-Jacques Sallé

Il est vrai que la politique Center Parc s'apparente à celle du Club Med:"Pas la peine de sortir,vous avez tout ici = dépensez chez nous". Mais il ne faut pas pour autant négliger le point crucial de création d'emplois. J-J-un gennois



Commentaire de moustic49

Pour faire écho à certains commentaires, "Center Parc et protection de l'environnement" fallait oser !



Commentaire de Vince

C'est un projet interressant qu'il faudrait developper chez nous, l'emploi en saumurois n'est pas au plus haut, les gens vont finir par partir s'installer ailleurs, 500 emplois c'est 500 familles qui consomment, ça c'est pour les locaux qui pensent qu'il n'y aura pas de retombés économique. Quand aux écologistes, je peut dire une chose, un écolo qui n'est pas contre tout n'est pas un vrai écolo.



Commentaire de joy

C’est une super idée ce center parcs, mais pourquoi le faire au détriment de l’environnement, alors qu’apparemment il y a d’autres sites ?



Commentaire de SPECULOS

En réponse à "Une scityenne saumuroise" Il n'est pas question de dénigrer qui que ce soit, je ne doute pas de la sincérité du maire, ni celle du président de communauté de communes, ni des bonnes intentions des uns et des autres. Mais avouez qu'apprendre par voie de presse aux représentants des habitants de Gennes et alentours que 3000 résidents potentiels peuvent débarquer, cela fait preuve d'une drôle de conception dans la manière d'annoncer un projet. Ne parlons même pas des conseillers municipaux (les premiers relais de la vie locale) qui se donnent un maximum pour le bien commun, ni d



Commentaire de Charles-Xavier

Je répondrai à Laurence qu'avant de pourfendre le projet je me pose quand même moult questions, et j'ai des enfants, encore petits, dont l'avenir est très incertain. Je ne pense pas que l'implantation d'un center park à Gennes règle leurs problèmes de futurs adultes. Le groupe Pierre et Vacances fera appel aux entreprises de TP les moins chères, et ce ne seront pas des entreprises locales, et ce sera le même cinéma pour son fonctionnement quotidien. Quand au bien-être de mes enfants, nous pourrons faire une croix sur les temps de loisir que nous passions à Joreau, encore du détournement de



Commentaire de patrick

Quelque soit le choix de Center Park, de toutes les façons le Saumurois sera gagnant, le choix du site de la Vienne est Loudun à 35 km, Vezin 45 km et Gennes 20 km



Commentaire de objecteur de croissance

Monsieur Marchand, ancien député "vert", s'est battu en son temps pour que la vallée de la Loire, site naturel et sauvage, soit inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est aujourd'hui président du PNR et à ce titre engagé dans des actions protégeant l'environnement. Il a aussi assisté à une conférence d'Edgar Morin et d'Yves Cochet sur la décroissance (le samedi 22 mai 2010 vers 18H à l'abbaye de Fontevraud, voir Saumur Kiosque du 27 mai 2010). A propos de ce projet de "center parc" il a annoncé:"Je ne peux être contre un tel projet, surtout au regard de l'emploi engendré..." Même av



Commentaire de christine

je suis tout à fait d'accord avec certains commentaires : beaucoup de destruction, pour peu de rentabilité touristique, un mépris des habitants et des sites naturels. Et l'endettement des collectivités locales qui vont mettre la main au portefeuille ? Ce sont nos impôts pour aider à détruire un site naturel protégé et magnifique ! Je suis révoltée par tant de bêtise et surtout d'appêtit financier car les positions de certains élus ne sont pas innocentes.. Qu'on cesse de nous prendre pour des idiots ! Ce sera du donnant donnant entre les CT concernées et Pierre et Vacances ! Quant au plan touri



Commentaire de moustic49

Je ne change rien à mon 1er commentaire. Quelque soit l'endroit, remplacer un site naturel par une "nature" artificielle est un véritable scandale. M. Marchand est un traitre à la cause qu'il prétend défendre, lui qui se dit vert !



Commentaire de Vince

Je suis en partie d'accord avec patrick, tout les sites sont relativement proche de Saumur, mais seul le site de Gennes fait entrée des revenus fiscaux dans les caisses de l'agglo, et ça c'est important. Quand à Mr Marchand, y'a encore des naifs qui pensent qu'il est ou a été vert, je dis ça sans mépris.



Commentaire de objecteur de croissance

Je fais remarquer à Vince que le canton de Gennes et donc la commune de Gennes ne font pas partie de l'agglo!...Quant à la classe politique, il n' y a rien de bon à en attendre...



Commentaire de LES 3 ALPES

08 juin 2010 : Dauphiné Libéré Sud Isère Journée Forêt Libre JPG - 140.7 ko photo_DL_08062010 Bien signalée par des pancartes depuis le village de Roybon, la rencontre "Forêt Libre" pour la découverte du Bois des Avenières a rassemblé une soixantaine de personnes. Elles venaient de toute l’Isère mais aussi de Roybon et du canton, renforcées dans leur souhait d’en savoir davantage sur ce lieu qui devrait accueillir le projet du promoteur immobilier Pierre et Vacances. Parti à pied depuis la toute nouvelle route forestière du bois des Avenières, le groupe a observé les paysages, la



Commentaire de PARLONS ARGENT EN ISERE ET A SAUMUR

VIVE PIERRE ET VACANCES !!!!!!!!! -------------------------------- Et ouiii ..c’est ce qui, il semble, fait bouger le monde .. le fric, l’oseille, le blé ...Bref ... Tout le monde en veut, en bave et en plus, quand il s’agit de l’argent public, les élus savent le dépenser allègrement sans compter notamment en ce qui concerne ces projets. Pas besoin d’être ancien banquier ou énarque pour prendre notre calculatrice et faire les comptes. En ce qui concerne Roybon en Isère voici des chiffres: En plus des 22 millions de subventions que la région et le département verseront pour c



Commentaire de objecteur de croissance

En réponse à "parlons argent....", je suis d'accord à 100% avec votre analyse! J'espère que nos élus lirons et comprendrons votre message...Il est déplorable d'utiliser des niches fiscales dans ce contexte, cela correspond à un détournement d'argent. Comment des élus peuvent-ils cautionner cela?



Commentaire de EN 2012 IL FAUT PAS QUE SARKOMENCE

Nous vivons une ère ou les enjeux politiques ne sont basés que sur le ""FAIRE DU FRIC "" TOUT LE RESTE ILS S'EN FOUTE ROYALEMENT !!!!!!!!



Commentaire de une saumuroise

je suis accord avec VINCE , c'est super ce projet de Center Parc , 500 emplois qui pourrait être contre !!! surtout dans notre Saumurois si desert d'emplois !!! n'oublions pas !!! alors arreter de critiquer toujours!!! oui faut être vigilant mais encourageons ce projet car encore une fois ils iront ailleurs ( c'est même sur ) avec leurs 500 emplois !!!!!!!!!!!!!! continuez comme çà



Commentaire de Si tu parles Ecologie comme tu parles Argent, y a du recyclage à faire

Si tu penses ou parles Ecologie comme tu parles Argent, y a du recyclage à faire et pas seulement en matière de toilette sèche ! Que connais-tu du tourisme, première industrie française et la mieux répartie. Que sais-tu des 60% de français qui prennent leurs vacances en France. Tu parles LMNP, de Loi Bouvard, de niche fiscale, de coût pour l’Etat, pour la collectivité, pour nous tous et pour toi ! Mais tu crois vraiment que ce que tu dis. Tu crois que les gens s’endetteraient sur 10 à 20 ans pour investir dans du LMNP Bouvard, en France s’il n’y avait pas une incitation financière ? Quand tu



Commentaire de Geo

Pour info, les emplois sont fictifs (entreprises privées externes pour le ménage, restauration,....) et concernant le tourisme, nous avons déjà énormément de visiteurs dans la vallée de la Loire. Et en aucun cas, les touristes de "Center Parc" sortiront de leur bulle pour aller au marché de Gennes, ou faire des activités de pleine nature.



Commentaire de JOREAU SANS PEAGES

Joreau sans péages est l'association qui est en train de voir le jour sur Gennes. Vous pouvez aussi nous rejoindre sur http://oppositiongennescenterparck.centerblog.net/ Le débat semble animé. Nous ne pouvons pas refuser la création de véritables emplois si tel est bien le cas, mais pas au sacrifice de cet espace naturel. Messieurs les politiciens, serait-ce le syndrome MICHELIN... ne répétons pas les erreurs du passé ? Allons qui pourra assumer la destruction d'un tel lieu. Il faut savoir que sur ce site se cachent encore des trésors archéologiques, mais qu'en serat-il lorsque le buldoze



Commentaire de "Pour info, les emplois sont fictifs" ou "contre l'emploi d'infos fictives"

GEO, pour ton info (fictive) emploi, un Center Parcs vient d'ouvrir ses portes en Moselle. Prend la peine de te renseigner aux Poles Emploi de Sarrebourg, de Metz et de Nancy et tu verras si les emplois sont fictifs. Externalisés ou intégrés, ce sont des emplois supplémentaires. On pourrait imaginer que tu veux décourager les copains, et te placer dans les premiers avec ta copine et ton frère. Si tu es aussi bon maitre-nageur que donneur de leçon, tu as vingt chances de te faire embaucher, et vivre dans un climat tropical toute l'année. Autre fiction, comme tu n'es jamais allé dans un Center P



Commentaire de GEO

Commentaire pour la personne anonyme "Pour info, les emplois sont fictifs" ou "contre l'emploi d'infos fictives" Je suis déjà allé dans un Center Parc'o'artificiel et je ne suis pas du genre à parler de choses que je ne connais pas... Ne crois-tu pas qu'avec les moyens qu'a P&V, ils ne peuvent pas construire un parc dans une zone vierge de faune et flore au lieu de prôner la modification massive d'un écosystème? Nous sommes dans une aire de protection de l'environnement et oui cela veut dire être économe en énergie, respecter nos ressources, et les gérer au mieux. Une méga bulle avec des m



Commentaire de LES 3 ALPES

SACHEZ BIEN UNE CHOSE: C'EST QUE CE PROJET ,S'IL SE REALISE UN JOUR SUR LE SAUMUROIS ,LES GRANDS GAGNANTS SERONT CEUX QUI EN ONT DEJA PLEIN LES POCHES !



Commentaire de GAIA

GEO, par principe de liberté de blog, tu es aussi anonyme que moi ! Je te crois quand tu écris être allé (au moins une fois) dans un Center Parcs, certainemant un ancien, construit par Center Parcs avant son rachat par P&V, pas dans un voulu par Bremond, conçu par Jean De Gastine et paysagé par Thiery Huau. Le CP de Moselle est le premier vrai Center Parcs/P&V en activité depuis un mois, le 2e ouvrira en Isère en 2013 et le 3e sera dans la région pour 2015/2016. Un CP c'est environ 40 à 50 000 personnes à l'année,et heureusement pour nos petits trésors locaux, ils ne sortent pas tous. Nos peti



Commentaire de Geo

Salut GAIA Donc sur Gennes, nous allons subir toutes les nuisances de l'arrivée des CLIENTS de center parc + destruction d un bien commun (enfin visiblement ceux qui l aime) pour seulement 10% au mieux potentiel touristes ??!!.. Je suis vraiment très triste et ceci ne sont pas des paroles en l'air, histoire de.... Mais pour aller dans le sens du projet je propose que l'on détruise st Veterin pour faire un parking et rendre le centre de Gennes accessible aux clients ... je propose aussi que l'on installe des palmiers, des bananiers, des cocotiers aussi, du feux des Rosiers/Loire jusqu'à Jor



Commentaire de GAIA

Bonsoir GEO, nos commentaires virent aux escarmouches picrocholines mais peut-être me suis-je moi-même érigé en donneur de leçon, par réaction contre les nihilistes! Je ne suis qu'un vieux monsieur spécialiste dit-on du tourisme et des résidences qui vont autour et avec. Je vis dans les Alpes mais une partie des miens sont enterrés à Brain et alentour, alors te dire si j'aime le Saumurois, le Saumur kiosque, le Saumur Champigny, les fouées, les rillettes et la mogette ! Autant que le Saint-Marcelin, la liqueur de Chartreuse ... et la raclette, pas celle aromatisée au lave-glace sur le pont de



Commentaire de Geo

http://oppositiongennescenterparck.centerblog.net



Commentaire de Chantal Hubert

il est bien dommage que les habitants de gennes fassent une telle tempete pour l implantation d un nouveau site . Je pense qu ils vont passer a cote d une chance unique d attirer le plus de gens possible dans notre region qui en a bien besoin . Le center-parc ne defigurera pas plus le paysage que la pyramide dans la cour du Louvre . Et pourtant que n attons pas dit en son temps!...Maintenant c est un site incontournable dans la visite de Paris. iL NOUS FAUT DE LA JEUNESSE ALORS,???.........



Commentaire de GEO oppositiongennescenterparck

Madame Hubert, C est avec un grand plaisir que l'asso vous invite à Joreau ce dimanche 4 juillet pour une ballade (prenez un petit picnic le rendez-vous est à midi vous verrez la jeunesse se prendre en charge ;)



Commentaire de GEO oppositiongennescenterparck

L'association "Joreau sans péage" réclame des informations claires sur le projet de Center Parcs. Face à un mutisme complet et inacceptable des élus, elle a adressé une lettre ouverte au maire de Gennes pour lui demander d'en informer ses concitoyens, directement concernés. Elle réclame l'organisation d'une réunion publique, afin de faire taire toutes les rumeurs. Monsieur le Maire, Vous êtes informé depuis plusieurs mois d’un projet d’installation de Center Parcs, sur les communes de Gennes et de Cunault qui confisquerait le domaine public, et notamment l’étang de Jorea



Commentaire de Mahoudeau

La plus part d'entre ovus revent : Croyez vous que Center Park va vous aider a garder les enfants dans la region? Coyez vous que cela va augenter le nombre de visiteurs dans les commerces et musees aux alentours? Le but de cette entreprise n'est il pas de garder les clients dans l'enceinte du Center Park? Il faut etre naif pour croire tout cela et n'oubliez pas que Center Park s'adresse principalement a des gogos, ou a des parents victimes des desirs de leurs enfants. Finalement la cible des Center Park sont surtout les beaufs.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI