Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Méthanisation. Ça gronde à Chacé ! Un collectif d'opposition est né

Le 16 juin dernier, Lucien Gerbier, le dirigeant du Groupe LBG Environnement (Cizay-la-Madeleine) a dévoilé le nom d’une nouvelle société : Saumur Énergies Vertes (SEVE). Une nouvelle société dont l'objectif principal est d'ouvrir une unité de méthanisation à Chacé, début 2019, et d’une station de biogaz sur Saumur. Le 10 juillet dernier, lors de notre premier article, les avis des Chacéen(ne)s étaient plus que mitigés. Mais depuis le week-end dernier, la contestation a pris une autre ampleur...


Photo de profil du groupe Facebook, créé vendredi dernier


Le collectif « Non au méthaniseur à Chacé » s'est formé avec un noyau dur composé d'une dizaine de personnes. « Au nom du collectif », l'un des membres forts, un habitant de Chacé, a bien voulu nous expliquer pourquoi ça gronde : « Nous sommes inquiets et en colère. Inquiets puisque l'usine de méthanisation provoquera des nuisances olfactives et des passages nombreux de camions. Nous sommes aussi inquiets de la proximité du projet, qui prévoit d'installer un méthaniseur aux portes de nos maisons... ».

« Nous n'avons rien contre le procédé »

En ce lundi 25 septembre 2017, soit 3 jours après sa création, le groupe Facebook « Non au méthaniseur à Chacé » (consulter) regroupe un peu plus de 110 personnes. Et si l'inquiétude grimpe à Chacé, ce n'est pas forcément à cause du fond... mais plutôt de la forme. « Nous n'avons rien contre le procédé, au contraire. Mais si proche de nos maisons, c'est inquiétant pour la qualité de vie à Chacé. Nous pouvons effectivement craindre une perte de la valeur immobilière », poursuit ce membre. Autre crainte de poids, surtout pour une commune Saumuroise : « l'œnotourisme ». Après l'inquiétude, la colère... « Si nous sommes en colère, c'est aussi à cause des méthodes utilisées. Nous avons l'impression que tout était joué d'avance. Organiser des réunions publiques quand tout est déjà validé, c'est particulièrement déplaisant ». La réunion publique dont parle ce membre se déroulera le mardi 3 octobre prochain, à partir de 18h, dans la salle d'honneur du Château (mairie de Chacé). Organisée par la municipalité, cette réunion publique « sera l'occasion de vous présenter trois projets », explique la mairie : « le contournement sud de la commune », « l'implantation d'une usine de méthanisation » et « l'implantation d'un parc photovoltaïque ». Mais pour le collectif, ça ne passe pas... En réaction, il commente sur Facebook : « Comment organiser une réunion et être sûr d'avoir personne... Bravo ».

La communauté d'agglomération en soutien... une petite erreur de communication ?

Le collectif « Non au méthaniseur à Chacé », qui aurait « aimé être consulté avant la validation du projet », a déjà mis en place quelques actions pour faire entendre sa voix. Outre la création du groupe Facebook, le vendredi 22 septembre dernier, le petit comité d'une dizaine d'opposants « actifs » a distribué des tracts. Pour revenir au groupe Facebook, nous pouvons constater la présence d'une petite surprise parmi les 110 soutiens : la communauté d'agglomération Saumur Val de Loire... Une petite erreur de communication ?

Petit rappel de ce projet, estimé à 4 millions d'euros

Cette nouvelle usine de méthanisation (exemple en Moselle, photo ci-contre) doit être installée sur un terrain situé à l'arrière de l'usine Marie Surgelés, à Chacé, au début de l’année 2019. Son coût devrait s'élever à 4 millions d'euros, environ. Une somme qui sera partagée entre les différents associés (Saumur Énergies Vertes, la SémA-E et François Dusannier, un agriculteur possédant déjà un méthaniseur). La méthanisation (ou fermentation anaérobie) est un procédé biologique permettant de valoriser des matières organiques en produisant du biogaz, qui est source d’énergie renouvelable et un digestat utilisé comme fertilisant. Ce procédé peut fonctionner avec les déchets verts, mais également avec les déjections animales, les poubelles de cantines (ou de certaines entreprises), ou encore des résidus divers et variés.


Article du 25 septembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


27 commentaires :

25/09/2017 18:31:52 Commentaire de Question

Avant de crier 'au loup', est-ce qu'on ne pourrait pas se renseigner sur l'installation des derniers méthanisateurs dans les autres villes ? La population en est-elle gênée ? Chacé à un lourd historique dans la pollution due à des mauvaises odeurs, mais nous sommes en 2017 ? Les choses n'ont-elles pas progressées depuis ? C'est une réponse à cette question que j'attends le 03 octobre. Pour le reste, je trouve ce projet écologiquement (et économiquement ?) très intéressant.


25/09/2017 18:56:05 Commentaire de Marcadeux de Saumoussay

Dans Chacé, il y a bien les odeurs de Marie Surgelés qui parviennent à certains moments. Elle ne sont pas désagréables, et restent de faible intensité. Par contre, les produits solides, liquides ou gazeux entreront ou qui sortiront auront beaucoup plus d'impact olfactif, sauf s'ils sont traités convenablement et en milieu parfaitement clos, et maintenu comme tel. Dans le processus il est important de considérer les transports, les stockages, les rejets et les risques en cas de maintenance déficiente ou mal programmée.


25/09/2017 19:03:37 Commentaire de Samedi soir après le turbin...

Salut les Jeunes! Quand vous irez en boîte, ou au bal on vous reconnaitera. Quand on vous dira: "Toi, tu viens de Chacé !", Vous saurez pourquoi. Vous préférez alors les Teufs au grand air, mais ce n'est pas génial en hiver.


25/09/2017 19:22:52 Commentaire de robert

super avec les vents dominants chacé va devenir une belle commune de merde.on nous vend du sans odeur mais le trafique de fumier frais arrivant pour etre methanisé


25/09/2017 21:19:16 Commentaire de saumurois

Sans présager de ce qui va se dire à la réunion, je pense que les créateurs de ce projets sont soumis à des règles de salubrité publique à respecter. Cette réunion va donc permettre de comprendre ce projet pour réussir ce challenge.


25/09/2017 21:41:23 Commentaire de Pour capter les odeurs: Un maire captant

On annonce trois sujets mais quel est le but de cette convocation? Information? Enquête? Prendre avis de la Population pour un choix démocratique?


25/09/2017 21:54:20 Commentaire de Tonton P'niouf

Si une dentition est un ensemble de dents, Alors une pétition... Allez, lâchez vous et signez!


26/09/2017 10:56:20 Commentaire de rayann

pour faire suite a ces commentaires,j'habitai une petite commune au nord ouest du département de l'Indre et Loire il y avait quelques fermes a cette époque. Et au final il en restait une; c'est celle là dont je vais vous conté. Cet exploitant a lancé ce projet a coups de subventions. La méthanisation et récupération de biogaz qui alimente l'école et la mairie en terme de chauffage, là vous me dirait c'est une bonne idée mais ou cela se corse c'est les odeurs qui y règne et qui sont diffusés a certaines heures de la journée cela est épisodique mais lorsqu'on se trouve dehors a déjeuner ou a diner cela devient inconfortable de même lorsqu'on veut aérer sa maison . depuis j'ai vendu ma demeure mais cela n'est pas dû a ces déséquilibres , nous voulions changés d'horizon je ne le regrette pas .De même qu'il y a un centre d'enfouissement d'ordures ménagère qui est a quelques kilomètres de mon ancienne demeure et qui continue de s'agrandir le processus d'enfouissement des déchets occasionne des gaz qui sont brulés sur place et lorsque le vent était au froid il y avait des odeurs de méthane dans l'air tout cela pour vous dire qu' il y a pas de fumée sans feu


26/09/2017 11:34:47 Commentaire de Sans pueur et sans sacoches

Merci Lionel et Rayann, vos remarques et témoignages sont du plus grant intérêt. J'espère qu'ils feront réfléchir nombreux habitants de chacé pour la réunion afin que chacun puisse se faire son propre avis éclairé.


26/09/2017 13:22:51 Commentaire de marre de ces râleurs

Je pense qu'il vaut mieux s'abstenir de commenter lamentablement, on s'en prend à la commune, aux élus, aux habitants, navrant. Peut-être des frustrés qui n'habitent pas Chacé et des Chacéens qui veulent se faire mousser une fois de plus. Ces forts en gueule seront ils à la réunion ? Pas si sûr !


26/09/2017 14:28:27 Commentaire de @marre à bout, l'âme en table, ralophobe

Rassurez-vous, Cher Concitoyen, nous serons à la réunion. Nous aurons des questions précises à poser et des exigences de clarté et de vérité dans les explications qui seront données. Si vous avez des précisions crédibles à apporter, n'hésitez pas à vous munir de vos éléments. Nous sommes demandeurs de tout ce qui peut éclairer la situation, contrairement à ce que vous semblez insinuer. A ce jour nous n'avons aucun grief contre votre Maire, nous imaginons une situation plus claire et plus démocratique que celle qui semble s'annoncer. Nous aimons Chacé, Saint-Cyr, Varrains, et nous ne voulons pas les voir polluer par des odeurs malheureuses suite à erreurs d'évaluation des nuisances. Aurions-nous certains lèche-pets dans la commune, il demeure inutile d'en rajouter.


26/09/2017 14:45:44 Commentaire de Chacéen en colère

Pour "marre des râleurs" Oh si nous irons à La Réunion. Nous sommes juste des chaceen inquiets et tristes de voir leur beau village devenir le terrain de jeux d investisseurs se cachant derrière l écologie et de politiques peu scrupuleux de la qualité de vie de ses habitants... Nous sommes inquiet pour nos enfants. Mais rassurez vous monsieur, nous ne sommes pas QUE des fort en gueule mais nous agissons et ce n est QUE le début.


26/09/2017 15:19:15 Commentaire de elle est pas belle la vie

Je pense que marre de ces râleurs est le proprietaire du terrain prevu a cette effet.Cela est souvent comme ca et losque l'on deplace le projet ils deviennent les pires oposants.Il y a des chance par contre que le dossier soit deja bien avancer car si la commune n'a pas prevenu les habitants est que la mettre devant le faite accomplie est plus facile et rapide que la oncertation et les echanges.Il va y avoir du pseudo echange ,cela est prevu.De l'ecoute therapeutique de facon a ce que le futur baisé ce sente un poil ecouté et compris.La commune ainsi que certain de ces representants sont alors arrosés et sous couvert d'ecologie l'on fait tout avaler aux habitants et le promoteur se graisse avec bonne conscience.


26/09/2017 16:31:19 Commentaire de Question

@elle est pas belle la vie : Ah, ça y est, on commence à diffamer ! Je me demandais quand est-ce que ça allait arriver : accusation de magouilles, politicien véreux, élus corrompus. 'Marre de ces râleurs' n'est pas d'accord avec vous ? C'est surtout qu'il y trouve un intérêt, manquerai plus qu'il est une opinion différente sans en espérait quelque chose ! Vous pensez qu'il est le propriétaire du terrain ? Vous l'avez-vu dans votre boule de cristal ? Ca ne vous ai pas venu à l'esprit que si les élus souhaite avoir ce projet chez eux c'est parce que ça peut rapporter une belle rente foncière pour la commune ? Moi, les avantages pécunier, peu m'importe si ça apporte de mauvaises odeurs. Mais c'est à cause de commentaire comme ça que les opposants ne sont pas pris au sérieux, et qu'on nous prend juste pour des râleurs. Moi, à la réunion, je poserai les bonnes questions, à charge des élus de me convaincre et me rassurer.


26/09/2017 20:45:02 Commentaire de jean bernard.

Et bien bonne reunion et bonne question.


26/09/2017 23:17:34 Commentaire de Soutien aux raleurs

Les mauvaises odeurs c'est comme les nuisances de l'avion des parachutistes. Tout le monde est pour mais pas chez lui. Alors c'est trop facile de traiter les gens de râleurs quand on n'est pas concernés. Alors battez vous et ne comptez pas sur Marchand (futur président de l' Agglo !!!) ni de Cardet l'écologiste de pacotille pour vous aider. Ne lâchez rien.


27/09/2017 22:33:54 Commentaire de marre de ces râleurs

Réponse à soutient aux râleurs : je persiste, les râleurs ne font pas avancer le schmilblick. Il y a ceux qui sont censés, qui réfléchissent, analysent, posent des questions, et surtout se renseignent, écoutent et à partir de ce moment peuvent émettre un avis ; et il y a les autres qui font le buzz, qui amusent la galerie, mais bon ! ça va un moment.


27/09/2017 23:04:57 Commentaire de Purodor

@marre de ces râleurs En quoi faites vous avancer quelque-chose, vous? Ici, nous avons des témoignages, des informations, des personnes qui s'intéressent au sujet et s'informent ou se documentent pour mieux écouter, qui s'intéressent au devenir de leur commune en termes de santé et de futur, et qui n'ont que faire de vos invectives. Nous vous attendons mardi, et nous verrons si vous avez de vrais arguments à placer dans le débat, si vous osez vous manifester...


27/09/2017 23:37:00 Commentaire de Poids de Senteurs

Amis de Chacé, Varrains ou Saint-Cyr, si le méthane n'est pas odorant, les odeurs de mercaptans et d'hydrogène sulfuré sont particulièrement désagréables. Vos charmants villages risquent d'être fort perturbés par la trop grand proximité d'une telle installation. Nous devons nous assurer que tous sera traîté convenablement, vérifiable, ou que la station sera placée en autre lieu plus isolé de vos habitations, permettant une diffusion des odeurs.


28/09/2017 14:04:08 Commentaire de Varrinoise

Habitante de Varrains depuis 22 années, je peux vous assurez qu'il y aura du monde de Varrains à la reunion. Nous sommes limitrophe, les odeurs ne s'arrêteront pas aux frontières de Chacé. Dommage que Monsieur Froger ne repousse pas plus loin le projet (à quelques km), cela lui coûtera son prochain mandat de maire de la future commune nouvelle. Nous à Varrains, au moins il ne se passe rien en projet. Le Maire et ses adjoints sont nul et incompétent mais ... du coup, personne ne se plaint. C'est pas si bête, Monsieur Legrand est intelligent. Nous à Varrains, nous attendons ce qui va sortir de terre a l'ancienne usine du LION car sa bouge en ce moment. On se voit mardi à La Réunion!


29/09/2017 06:07:51 Commentaire de Jean Blanc

Une usine de methanisation à Chacé !!!! C'est pas possible !!! En plein cœur du vignoble champigny À 100 mètres de là mairie !! Non du château de Chacé !!!! C'est Martin Bouygues qui va être content après l'achat du clos Rougeard !!!!! Soit notre Maire a bu trop de champigny où il est tombé sur la tête Avec tous les risques que cela comporte Bruits et odeur Mouches Méthane = bombe à retardement Menace pour la santé


29/09/2017 07:59:44 Commentaire de marianne

L'envelope noir du maire doit étre importante pour qu'il accepte de vendre sa commune .Il aurait pu passer la main ou aider a trouver un terrain moin nuisible a la population.Pourquoi s'accrocher a ce point a part si la compensation est importante.Si le sujet apparait maintenant pas par le maire je pense que d'ici quelques temp la population aurait été mise devant le faite accompli.Merci mr le maire de votre transparence democratique.


29/09/2017 11:31:53 Commentaire de 2017

https://www.youtube.com/watch?v=CzznLfaGmAA


29/09/2017 11:38:06 Commentaire de 2017

http://methanisation.insa-rennes.fr/implantations-dans-les-milieux-urbains/ Implantations dans les milieux urbains Impact sur l’environnement L’effet de serre est un phénomène qui provoque le réchauffement de la planète en emprisonnant dans l’atmosphère la chaleur fournie par le soleil. Les radiations émises par la terre sont absorbées par les gaz à effet de serre, ce qui provoque un réchauffement global de l’atmosphère et une réémission de radiation vers la terre qui, à son tour, se réchauffe. L’impact des différents gaz sur ce phénomène dépend de leur concentration et de leur pouvoir absorbant mais il est important de remarquer que les deux constituants principaux du biogaz, CH4 et CO2, sont des gaz à effet de serre très actifs. Nous pouvons estimer que le méthane est responsable à lui seul de 20% de l’augmentation de température lors des 10 dernières années. Si nous considérons que 5 à 10% des émissions de méthane dans l’atmosphère proviennent des décharges et que cette proportion risque d’augmenter, il devient essentiel d’envisager une gestion efficace du biogaz. En effet, un kilogramme de méthane (CH4) a un Potentiel de Réchauffement Global (PRG) 23 fois supérieur à un kilogramme de dioxyde de carbone. Gardes aux odeurs ! Il est cependant important de rester vigilants en ce qui concerne les risques d’odeurs. En effet, certains projets dont notamment en France, Suisse et Espagne ont démontré qu’inadéquatement considérées, les odeurs peuvent incommoder les riverains et rendre les installations dysfonctionnelles. En effet, il s’agit du principal impact environnemental négatif possible relatif à la biométhanisation. Typiquement, les installations devront être localisées dans des endroits sensibles avec des habitations à proximité pour minimiser le transport des matières organiques. Avec une mauvaise planification et une surveillance olfactive déficiente, ces usines peuvent devenir synonyme de pollutions olfactives (odeurs d’œufs pourris, biogaz, matière putrescibles, fumier et du lisier). Les symptômes provoqués les plus courants sont maux de tête, vertiges, confusion et douleurs de poitrine. Respirer du sulfure d’hydrogène peut entraîner la mort Les préoccupations des commutés possiblement impactées sont fréquentes et l’opposition citoyenne grandissante alors qu’il s’agit d’une des approches durables de valorisation des matières organiques. D’autre part, les projets de biométhanisation s’insèrent souvent dans des milieux comportant déjà d’autres activités odorantes et il est important de ne pas gratuitement les pointer du doigt. Une solution consiste à utiliser un nez électronique, comme le système Odowatch. La mise en place de nez électronique avant la construction de l’unité de méthanisation permet de réaliser une évaluation continue du niveau d’odeur et de comprendre exactement le cycle de nuisances susceptibles d’apparaître dans la zone d’implantation de l’unité à venir. Ceci permet à l’exploitant d’organiser au mieux et d’optimiser en temps réel ses opérations. odowatch En fusionnant les données météorologiques reçues de la station météo avec celles envoyées par les nez électroniques, le système modélise la dispersion atmosphérique des odeurs et affiche le panache odeur en superposition à la carte aérienne du site. suivi odeur Nuisances sonores Des riverains se plaignent des nuisances sonores lors de la construction du site de méthanisation. Le bruit est dû aux déchargements des déchets, enlèvement du digestat, bruit des moteurs à explosions, circulation des camions. Afin de réduire ces nuisances, il est conseillé de réaliser des voies d’accès directes au site loin des habitations. Cependant ces aménagements sont rarement faits au vu du surplus de coûts engendrés.


29/09/2017 15:27:38 Commentaire de Simple correctif sur 2017

Un commentaire très intéressant que l'explication de 2017. Des propos convergeant avec les dossiers que j'ai dans les mains. Seul point: Odowatch permet de mesurer, en temps continu peut-être. Mais la mesure n'est pas la solution satisfaisante. Mesurez des décibels, des fréquences et des tiers d'octaves et vous n'aurez pas arrêté le bruit pour autant.


29/09/2017 15:32:47 Commentaire de Autre exemple

Vous connaissez tous la mesure de la vitesse de votre véhicule. Ce n'est pas la mesure qui corrigera si vous êtes lancé trop vite.


29/09/2017 16:38:54 Commentaire de sylvie

prenez contact avec les opposants du projet methanisation a curcay sur dive et je pense qu'il pourrons vous aider


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI