Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Des graines et de l'huile de soja bio pour les animaux désormais en Saumurois

Ils ne sont guère nombreux à produire de l'huile et des graines de soja bio en France, aliments hyper nutritifs pour les animaux. Désormais, cela se fera en Saumurois avec la SAS Soleil de la Loire, l'huilerie de Tuffalun située à Ambillou Château.



C'est en 2010 que naît l'huilerie du Tuffalun sous forme d'une CUMA (Coopérative d'Utilisation de Matériel Agricole), à l'initiative d'agriculteurs locaux, en partenariat avec la Communauté de Communes du Gennois. A l'époque son rôle était de triturer ou extraire de l'huile des graines de colza et de tournesol et de récupérer le tourteau, très riche en protéines. Une activité qui a fonctionné jusqu'en 2016, avec aux commandes Alexandra Métivier, responsable du site, titulaire d'un BTS de production animale et d'une licence de commercialisation de produits équins, appuyée par les agriculteurs locaux. Puis en 2016, ces derniers ont émis le souhait de cesser l'activité, trop chronophage et difficilement rentable. Il se sont dès lors rapprochés de la CAPL qui s'est elle-même rapprochée du groupe vendéen NUTRICIAB et notamment, son entité Aliments Mercier basée à Beaulieu sous la Roche, spécialisée dans la production d'aliments bio pour les animaux.

Continuité et spécialisation

C'est ainsi que l'entité gennoise a continué son activité, sous la double tutelle du groupe NUTRICIAB à 51% et de la CAPL à 49%. « Certains clients nous avaient fait part de leur souhait de pouvoir avoir du tourteau de graines de soja bio français, afin de sécuriser les approvisionnements, assurer une bonne traçabilité et maîtriser la cuisson des tourteaux, plutôt que d'avoir recours à l'exportation », explique Jean-François Sauvêtre, directeur des Aliments Mercier et membre de la direction de NUTRICIAB. Et de continuer : « De fait cette production n’existe en France pour l’alimentation animale que depuis 2 à 3 ans, et essentiellement dans le sud-Ouest. Nous cherchions donc un outil pour triturer ces graines dans notre région, avec l’objectif de développer la mise en culture du soja Bio localement, c’est la mission de la CAPL, via son entité Biograin. Nous sommes bien là dans la logique du Bio, en produisant Français et si possible en local. L’utilisateur principal du tourteau de soja Bio sera Aliments Mercier, mais SAS Soleil de Loire ne s’interdit pas d’en commercialiser en direct.»

2 millions d'investissements sur le site d'Ambillou


Sur le site d'Ambillou, si rien n'a changé vu de l'extérieur, c'est à l'intérieur qu'il faut aller pour y découvrir une cuverie et des équipements flambant neufs. « Nous avons investi 2 millions d'euros pour pouvoir traiter les graines de soja bio. De fait l'extraction de l'huile de colza se fait à froid, alors que pour celle de la graine de soja, il faut une cuisson préalable, afin que la protéine soit digestible.» Si le rachat effectif s'est effectué en janvier dernier, c'est seulement la semaine dernière que le site de production a été mis en service. Et Jean-François Sauvêtre de se montrer très confiant : « Notre but est d'arriver à saturation du site, à savoir exploiter 8 000 tonnes de graines de soja annuellement. On pense pouvoir y arriver dès 2019. Pour l’avenir, tout a déjà été pensé, afin de pouvoir doubler cette capacité. Il ne nous suffira pour cela que de rajouter une presse. » Et côté personnel, si Alexandra Métivier a conservé son poste, d'ores et déjà un autre personnel de surveillance des installations est en cours de recrutement et s'ensuivra un autre à compter de 2019. Concernant l'usine Aliments Mercier, principal client de la SAS Soleil de Loire, actuellement, elle produit 26 000 tonnes d'aliments bio, l'objectif étant d'atteindre 30 000 tonnes à court terme.

Article du 02 octobre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

03/10/2017 07:50:32 Commentaire de michel.

Trés bien cette entreprise.Nous pouvons mme constater sur la photo que laetitia st paul a quitté l'assemblé pour revetir la tenue de travail ainsi que les chaussures de sécurité pour apprendre a presser les graines a la place des citoyens.Bravo laetitia enfin un vrai travail pour toi .


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI