Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Levée de fonds réussie pour Anjou Amorçage !

La société de Capital Risque Anjou Amorçage vient de procéder à une augmentation de son capital, réaffirmant ainsi son ambition au service du développement des jeunes entreprises innovantes du territoire. La nouvelle répartition du capital sera présentée le 3 octobre à 18h à l’ensemble de ses actionnaires.



Ce dispositif, créé en 2000 par la CCI de Maine-et-Loire, quatre banques régionales et une trentaine d’entreprises du département, accompagne les jeunes entreprises par la prise de participation en capital pendant la première phase critique de leur développement. Un total de 1,6 millions d’euros ont été investis et 100 emplois crées dans différents secteurs d’activités tels que les télécoms, le végétal, TIC, les énergies renouvelables, les objets connectés.
Aujourd’hui les actionnaires renforcent le potentiel de cet outil et ont voté le principe d’une augmentation du capital social pour le porter de 450K€ à un peu plus de 900 K€, soit un doublement du capital.

Pour Eric Grelier, Président de la CCI de Maine-et-Loire, « Anjou Amorçage propose un financement au démarrage alors que les banques ne financent que le développement. Anjou Amorçage apporte une caution morale et crédibilise l’entreprise pour toute autre demande de financement ».

La société Evolis a rejoint récemment le cercle des investisseurs privés. Pour Emmanuel Picot, PDG d’Evolis et élu CCI, « Evolis est heureux de participer à cette augmentation de capital afin de contribuer à faire éclore de nouveaux projets et d’encourager l’entrepreneuriat au service du développement économique et de l’emploi du territoire. »

Pour Patrice Monmousseau, PDG de Bouvet Ladubay « les entreprises du département ont un devoir de soutien aux jeunes entreprises innovantes en devenir du territoire, à ce titre Bouvet Ladubay est heureuse de participer à ce dispositif».

Pour Michel Berson, Président d’Anjou Amorçage, « la réussite du dispositif repose sur les multi compétences des actionnaires et l’accompagnement de la CCI. Cette augmentation de capital va permettre d’accompagner davantage d’entreprises et de proposer des tickets plus importants ».

Vous pourrez rencontrer les entreprises qui se sont associées à cette initiative, la CCI et les Banques partenaires lors de la réunion de présentation de la nouvelle répartition du capital, le 3 octobre à la CCI de Maine-et-Loire, 8 bd du roi René à Angers.

Anjou Amorçage est une société de capital risque regroupant un actionnariat diversifié composé d'acteurs de la vie économique locale :
La Chambre de Commerce et d'Industrie de Maine-et-Loire,, 4 banques régionales : Banque Populaire Atlantique, Crédit Mutuel d'Anjou, CIC, Crédit Agricole de l'Anjou et du Maine.
Des entreprises du Maine-et-Loire : Biovac, Bouyer Leroux Développement, Bureau Horticole des Pays de la Loire, CAA, Cabinet Schaupp et Hardy, Carpenter, Chouette SA, Oceanedas, Financière Challet, Financière de l'Ombrée, Orange, Mateloc, MCA Finance, MIE, Restoria, Comec, Specinov, Strego, Brangeon Services, OEM Développement, Itec, , Atelog 2I, Groupe Grimaud, Société Hom, Teranga Participations, Compagnie Financière la camusière, Finsab,Terrana MWD, Gesco,Bouvet Ladubay, Afone , Favre d’Anne , Evolis

Contact : Christine Carmes christine.carmes@maineetloire.cci.fr, T. : 02 41 20 54 83


Article du 29 septembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI