Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



La chronique de La Miche du mardi 3 octobre

L'Olympique perd une nouvelle fois son derby contre Segré. Que se passe-t-i donc dans le camp saumurois ?
Le SLB féminin se qualifie en Coupe Territoriale.



2-1 à la dernière seconde : quelle déception ! (voir CR en cliquant ici)

Tout avait pourtant bien commencé. Les gars de l’Olympique avaient pris le match par le bon bout , et ce dès l’entame, devant une équipe segréenne frileuse et contractée, sans véritable fond de jeu. Cela se concrétisait dès la fin du premier ¼ d’heure par une magnifique reprise de la tête de Pilier sur un coup-franc de Poingt. Tout semblait alors permis, d’autant plus que les saumurois continuaient sur leur lancée et harcelaient la cage segréenne à plusieurs reprises. 1-0 à la pause, ce n’était pas cher payé, mais malgré tout, les supporters gardaient confiance.

Mais, dès l’entame du second acte, le déroulement du match fut tout autre. L’équipe du Haut-Anjou, certainement tancée sérieusement par leur coach Bruno Lahay, était revenue sur le terrain avec des intentions très différentes : meilleure circulation de balle, rapidité dans le jeu et volonté affichée de ne pas en rester là. A contrario, les saumurois semblaient complètement déboussolés : à part quelques très rares réactions, ils avaient perdu leur jeu prometteur de première mi-temps…comme si un intrus avait coupé le courant ! Les Segréens se firent évidemment un malin plaisir à en profiter pour égaliser en un premier temps (but contesté mais bien réel) et pour s’assurer la victoire pendant le temps additionnel. Segré, mieux que Saumur, avait su relever le défi en « enfilant le bleu de chauffe après le repos et en le gardant jusqu’à la fin de la rencontre » (sic leur coach Bruno Lahay).

Décrire les deux vestiaires à la fin du match serait chose bien inutile : d’un côté, des segréens ravis et bruyants et un coach très satisfait par cette belle victoire qu’on ne peut surtout pas qualifier de hold-up tant les saumurois y ont contribué par manque de réactivité ; de l’autre, des saumurois abattus et silencieux, un staff technique sonné dont, évidemment, leur coach Julien Sourice, la mine des mauvais jours, qui hésitaient entre la très grande déception et la colère. En réalité, tous ne comprenaient pas ce qui s’était passé !

Il est vrai que l’arbitrage fut plus que contestable : des décisions à la limite du compréhensible, un corner refusé à la limite du temps additionnel, celui-ci étant laissé à la discrétion de l’homme en noir !, un avantage non accordé alors que le but se profilait permettant à l’équipe sanctionnée de dresser un mur devant sa cage, des cartons distribués à tire-larigot en seconde période, etc… Toutefois, pas question d’en conclure que cet arbitrage très spécial est la cause de la défaite !!!

Alors qu’a- t-il pu se passer ? Pourquoi ce brusque changement d’attitude entre les deux mi-temps ?

Rien ne le laissait présager tant l’esprit de l’équipe semble sain. Des questions se posent dans les têtes des supporters : certes, il a fallu faire avec de nombreux départs à l’inter-saison, alors le recrutement a-t-il été le bon ? Il est évident que la ligne d’attaque saumuroise n’est pas suffisamment efficace et que certains joueurs, peut-être de par leur nature, sont trop nonchalants et pas assez percutants dans la zone d’attaque…sans que leurs qualités techniques soient remises en cause. Le milieu de terrain joue-t-il pleinement son rôle tant défensivement qu’offensivement ainsi que dans la liaison entre les lignes ? Il s’avère, à mon avis, qu’il manque sur le terrain, un « aboyeur » qui stimule ses coéquipiers (voire les tempère parfois) comme il y en a dans beaucoup d’équipes tous sports-co confondus. Et puis, et puis, il y a le moral et l’esprit de combativité, mais là le problème est plus complexe, semble-t-il. De tous temps, le club phare en foot de la ville de Saumur n’a jamais véritablement été classé parmi les clubs les plus « accrocheurs » …sans doute l’influence de cette région si douce du Val de Loire : Souvent pas assez vindicatif, trop de gentillesse avec l’adversaire, se contentant du minimum pour finalement en de multiples occasions se laisser dépasser par un adversaire plus combattif jusqu’au coup de sifflet final. …ce qui ne l’a pas empêché de devenir un club coté et redouté au niveau régional, beaucoup d’équipes craignant de venir aux Rives du Thouet. Seulement cela ne suffit pas ! L’équipe a du potentiel et des qualités techniques (merci à la qualité de la plupart des staffs techniques qui se sont succédés), mais encore faut-il sans doute travailler sur le mental et inculquer plus l’envie de se battre et de lutter avec confiance (ce qui ne semble pas encore véritablement dans les gènes) de la première à la dernière minute d’une partie.

Pas question de tomber dans le fatalisme et le découragement .

Un nouvel épisode de la Coupe de France arrive à point nommé dès le week-end prochain contre une équipe de district ( départementale) à Grosbreuil en Vendée pour se remettre en selle, peaufiner les réglages nécessaires et faire vibrer les filets adverses….de quoi reprendre le championnat avec un moral à tous crins !!!

Qualification du Saumur LB (équipe fanion) en Coupe Territoriale qualificative à la Coupe de France féminine

L'équipe féminine du Saumur LB se qualifie au Poiré sur Vie sur le score de 94 à 75.

Bonne semaine à tous.

La Miche


Article du 03 octobre 2017 I Catégorie : Sport

 


1 commentaire :

05/10/2017 11:29:44 Commentaire de vincent

Jamais le gardien ne doit tirer le coup franc en fin de match avec les conséquences qui en découlent. L'équipe a bien joué mais perd le match sur ce fait de jeu tout simplement.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI