Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Méthanisation à Chacé : L’énergie renouvelable aux dépens des habitants ?

Le soir mardi 3 octobre, le maire de Chacé, Armel Froger, accompagné par Lucien Gerbier, dirigeant de la société Saumur Énergies Vertes (SEVE) et François Dusannier, un agriculteur possédant déjà un méthaniseur, ont organisé une réunion publique afin de faire le point sur les projets énergétiques de la commune. L’ouverture d’une unité de méthanisation à Chacé, début 2019, a été le sujet principal. Un sujet qui passe mal pour la majorité des habitants présents à cette réunion (environ 150). Pourtant, le procédé utilisé, l'anaérobie, est censé éviter toute odeur, la principale inquiétude des opposants...



La nouvelle, dévoilée dans le courant juin dernier, n'a pas recueilli l'unanimité des habitants Chacéens... loin de là (relire notre article). Afin de présenter le projet de méthanisation dans la commune, une réunion était organisée le mardi soir 3 octobre dernier, à partir de 18h, dans la salle d'honneur du Château (mairie de Chacé). Une réunion trop tardive, selon les opposants au projet, puisque le conseil municipal de Chacé avait déjà rendu un avis favorable à ce sujet...

Quel impact sur la qualité de vie ?

Mardi soir dernier, le moment était venu pour Armel Froger d’annoncer officiellement la construction d’une unité de méthanisation à Chacé, commune dont il est le maire. La réunion, qui avait pour réel but de rassurer les habitants, a vite tourné à l'opposition. Une opposition qui reproche à la municipalité d'avoir appris la nouvelle sans consultation préalable. Près de 150 personnes étaient présentes à cette rencontre, dont une bonne partie inquiète par l'impact que pourrait avoir le méthaniseur sur leur qualité de vie. Effectivement, l’unité de méthanisation pourrait engendrer un trafic important des camions de livraison, mais également la présence de fortes odeurs. Ces désagréments pourraient avoir un effet négatif sur le tourisme viticole, ainsi que sur la valeur immobilière. Un collectif d'opposition est d'ailleurs né le vendredi 22 septembre dernier et regroupe à l'heure actuelle près de 400 personnes sur Facebook (relire notre article).

Le procédé, l'anaérobie, est censé éviter toute odeur

Les organismes affirment que le procédé n’évacuera pas d’odeur. Ce dernier est effectué sous anaérobie, ce qui permet d’éviter les fuites d’odeur. Armel Froger, le maire de la commune de Chacé, a d'ailleurs voulu remettre certaines choses dans leur contexte : « Quand j'entends que l'usine va se situer à 100 mètres des habitations, c'est faux. Elle se situera à au moins 450 mètres des premières maisons et du Château. Je comprends toutefois que la question des odeurs inquiète, à juste titre. C'est une image à Chacé, puisque nous avons subi les odeurs de la plate-forme France Champignon pendant de nombreuses années. C'est encore très ancré dans les mémoires. Je comprends donc les inquiétudes. Mais aujourd'hui, le procédé d'anaérobie est bien contrôlé. À Vihiers par exemple, où existe une usine de ce genre, je n'ai pas entendu de contestations et ce procédé marche très bien, alors qu'elle se situe à 350 mètres des premières habitations. Puis à Chacé, la plus grosse production sera celle du quinoa, à 70%... Il n'y aura donc aucun risque au niveau du cadre de vie, des odeurs, de la production du Champigny ou encore de l'œnotourisme. C'est un processus totalement contrôlé et aujourd'hui, cette zone industrielle n'impacte pas le tourisme à Chacé, que ce soit le Château ou la Cave Coopérative, etc... ». Malgré les contestations et le fait que ce soit une « occasion rêvée pour les opposants de monter au créneau », le maire Chacéen a trouvé « appréciable que 150 habitants se soient déplacés à cette réunion publique ».

Selon le collectif, 70% des gens ont signé la pétition


Cependant, nombreux sont ceux qui n’ont pas été satisfaits des explications lors de cette réunion « après coup », comme la présente l'un des membres du collectif d'opposition. Une réunion qui a vite tourné à la confrontation. Elle a d'ailleurs rapidement été « prise en mains » par le collectif d'opposition, toujours selon ce membre : « Les réponses assez abstraites. Peu de réponses concrètes ont été données et les arguments étaient « bateaux ». Nous ne sommes pas satisfaits par ce débat médiocre, empreints de phrases politiques. Nous avons bien senti que la mairie n'avait pas le dessus dans la réunion ». Et de réaffirmer : « On ne veut pas d’unité méthaniseur dans notre jardin ». Suite à la réunion, ce dernier, qui se positionne comme le « porte-parole » du collectif d’opposition « Non au méthaniseur à Chacé », a mis en place une pétition contre la création de cette usine de méthanisation avec l'aide de ses membres. Selon le collectif, « 70% des personnes présentes (ndlr : 150) ont signé cette pétition à la sortie de la réunion... ». En réaction à cette soirée, certains messages ont pu circuler sur les réseaux sociaux, comme celui de cet internaute : « Chacé, c'est l'air du Champigny et non du méthane ». Ou encore sur le groupe Facebook « Non au méthaniseur à Chacé » : « Réunion d'information terminée. Bilan : aucune affirmation que ça ne sentira pas. Peu d'éléments sur les intrants. Un maire incapable de se positionner vraiment face à la pétition... Affaire à suivre ».


Article du 05 octobre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :

06/10/2017 07:42:10 Commentaire de pignouf

Pas d'odeur!!et le fumier il arive sous terre jusqu'a la fosse.partout ou la methanisation a été installé le meme discours a été servi et aprés les gens sont dans la merde alors que d'autres se graisse mais loin des odeurs.le transport,le brassage et stockage des fumiers est plus qu'odorant.Vous voulez faire avaler cela a des gens qui ont subis les formes de blanchaud pendant des années avec un fumier sans odeurs!!!


06/10/2017 12:06:39 Commentaire de liliane

Je conseil aux opposants de rentrer en relation avec les opposants du projet methanisation center parcs a curcay sur dive 86 .le projet est bloqué pour vice de procedure.Bizar pour un truc si formidable qui va apporter que du bonheur aux gens.


06/10/2017 15:57:35 Commentaire de 2020

Le maire comme beaucouq de commune a mis la population devant le faite accompli et va mener son projet a terme en se moquant de ce que pense les chacéens.au prochaine élection nous copierons sur lui ainsi que ces conseillers et n'ecouterons que ce que nous voulons.


06/10/2017 18:31:10 Commentaire de info

Vous êtes conviés aux portes ouvertes du méthaniseur de Vhiers pour les portes ouvertes demain samedi 7 de 10h00 à 18h00. Venez vous rendre compte par vous même. La meilleure info est sur le terrain.


07/10/2017 10:25:02 Commentaire de chacéen depuis des générations

Bonjour, moi aussi j'ai assisté à la réunion, et il est vrai qu'on peut en ressortir peu rassuré. Certes il faut avancer, entreprendre et se projeter vers l’arrêt du nucléaire, mais pas à n'importe quel prix!!! sur le fond, pour avoir parlé avec plusieurs autres chacéens, nous ne sommes pas contre un projet dit "ÉCOLOGIQUE", mais l'endroit nous semble peu propice à un méthaniseur (vous me direz on veut toujours ce genre de truc pour l'environnement, mais jamais chez nous!!!) n'y a t il pas dans la région des endroits d'implantation sans habitations à moins d'1 km à la ronde? et ces messieurs investisseurs sont des agriculteurs, très bien, mais posons nous la question pourquoi ils ne font pas ça sur leur propres terres, l'investissement en serait davantage rentable puisqu'ils n'auraient pas à racheter des terres!!! lors de cette soirée, on nous a aussi parlé d'un parc de panneaux photovoltaïque, pas de problème, peu ou pas de nuisances et au moins là une bonne réutilisation de site. la personne chargé de mettre ce projet en place nous a indiqué que le cout du KW/h serait de 6 centimes d'€ et qu'il serait revendu à l'usine "chausserfood", très bien, mais comme cette électricité qui sera produite pourrait servir aussi à 2500 habitants, pourquoi ce ne serait pas réinjecté dans le réseau des chacéens et nous en faire profiter, payer 6cts au lieu des 15cts actuel environ, ça pourrait apaiser quelques tensions au sein du village et être une contrepartie aux futurs désagréments (même chose pour le gaz qui va être produit par le méthaniseur), histoire de lier l'utile au "désagréable"!!! nous perdrons sur la valeur de notre immobilier, en contrepartie nous payerions notre énergie moins cher, je ne dit pas que c'est la solution ultime, mais peut être une piste? si toutefois mon idée peut faire son petit bout de chemin, j'en serait ravis, j'aurai aimé l'évoquer l'autre soir à la réunion, mais vu le monde et les agitation, malheureusement je n'ai pas voulu prendre la parole!!!!! bon WE à vous et merci si vous avez lu tout ce commentaire.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI