Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Boutique à l'essai : Le concept en passe d'être lancé à Saumur pour dynamiser le centre-ville

A l'occasion du prochain Conseil Municipal de ce vendredi 20 octobre, les élus auront à se prononcer sur le lancement du concept « Boutique à l'Essai » sur la ville de Saumur. Une manière originale et pertinente de faire face aux devantures fermées.



Le concept « Ma Boutique à l'Essai » est né et a été lancé en 2013 à Noyon (Oise), ville de 15 000 habitants, sous l’impulsion de la plateforme Initiatives Oise-Est. En collaboration avec de multiples partenaires, l'idée est née de proposer à des porteurs de projets préalablement sélectionnés, la possibilité de tester leur projet dans une boutique louée dans des conditions préférentielles et pour une durée déterminée. Si le projet réussit, le porteur a alors la possibilité de s'y implanter durablement.

Un triple objectif

L'objectif de la démarche est triple :
- Apporter du dynamisme au commerce de centre ville en installant de nouveaux magasins,
- Répondre aux attentes des créateurs d'entreprises en testant leur idée au bon emplacement, tout en réduisant le risque,
- Fédérer différents acteurs autour du projet : collectivités, organismes d'aide à la création d'entreprises, porteurs de projets, banques, assurances, chambres consulaires...

6 mois pour tester

Concrètement, pour mener à bien le projet, il est nécessaire de :
- Disposer d'un local commercial : un emplacement de qualité, avec un bon linéaire de vitrine, accessible et adapté, avec un loyer modéré. Le porteur de projet loue le local en question et y réalise si nécessaire quelques petits travaux d’adaptation et de rénovation.
- Trouver / sélectionner le porteur de projet : il s'agit du point essentiel de la démarche pour maximiser les chances de succès. Après un appel à projet, un comité de sélection ad ‘hoc,regroupant différents professionnels (chambres consulaires, comptable, banquier, assureur, la plateforme initiative Anjou...) est créé pour choisir le ou la candidate. Mobiliser les acteurs pour que chacun apporte sa pierre à l'édifice et ainsi créer un contexte favorable à la réussite du projet, l’objectif commun étant d’accompagner étroitement le porteur de projet en amont (faisabilité, plan d'affaires) et en aval (suivi après ouverture).
- Le porteur de projet occupe les lieux pour une période de 6 mois, renouvelable une fois.Si au cours de l'expérience, celle-ci n'est pas concluante et pérenne, le porteur de projet quitte les lieux et est remplacé par un autre.
A l'inverse, si l'expérience est positive, alors le porteur de projet s'installe durablement en concluant un bail commercial type 3 / 6 / 9 directement avec le propriétaire. Une autre boutique à l'essai est alors créée, dans un autre lieu, pour accueillir d'autres porteurs de projets, créant ainsi un essaimage.

L'exemple de Noyon suivi

C'est par exemple ce qui s'est passé à Noyon. Depuis le lancement du concept, de nombreuses collectivités se sont intéressées au dispositif et ont souhaité le développer sur leur territoire.
Ceci a conduit à la création de la Fédération des Boutiques à l'Essai (statut associatif), réunissant les collectivités souhaitant s'engager dans cette démarche.
A ce jour, la Fédération des Boutiques à l'Essai réunit une quarantaine de collectivités et 17 boutiques à l'essai fonctionnent d'ores et déjà.
La Fédération des Boutiques à l'Essai fait bénéficier les collectivités adhérentes de conseils, de retours d'expériences ainsi que de l'ensemble des outils nécessaires à la mise en oeuvre du projet (juridiques et de communication notamment).


Article du 16 octobre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


8 commentaires :

16/10/2017 19:48:53 Commentaire de Tonton

Par pitié : évitez les kebabs, les a.immo, les opticiens et assurances, on en regorge.


16/10/2017 20:56:52 Commentaire de Et les gagnants seront?

Le propriétaire du local et autres acteurs seront les premiers gagnants : "Le porteur de projet loue le local et y réalise si nécessaire quelques petits travaux d’adaptation et de rénovation." Pas bête pour renflouer un local qui ne se loue plus. Et ce que l'histoire ne dit pas, c'est combien de boutiques vont tenir bon après quelques mois d'essai?


17/10/2017 07:49:05 Commentaire de Chomoloux

Pourquoi pas. Mais pas d'agence....de toutes sortes et de marchand de lunettes. Petite quincaillerie etc. Librairiie ou les personnes pourraient et retirer des bouquins et discuter entre elles.


17/10/2017 10:38:58 Commentaire de Rebelle

L'idée est bonne ,pas seulement pour redynamiser le centre ville, mais pour permettre aussi à des personnes ayant un projet et dont les moyens sont limités de mettre en application leur savoir faire .Après c'est aussi aux propriétaires des locaux de ne pas êtres trop voraces ...Les loyers sont chers en centre ville et plombent l'activité


18/10/2017 10:42:31 Commentaire de Lolo de Pocé

Je trouve l'idée très bonne mais sou certaines conditions: - bien sélectionner les projets pour éviter de mettre en péril les boutiques déjà en place et qui tournent - ne as multiplier les essais dans des dizaines d'emplacement et ne sélectionner que les projets "porteurs" -Faire un bilan précis après une année


18/10/2017 11:59:43 Commentaire de Lucide

Ce qui me désole ,c est que pour en arriver là il faut vraiment que l économie de saumur soit sous perfusion.Redynamiser le centre ville suppose d abord que le chaland ait un pouvoir d achat qui lui permette de se faire plaisir ailleurs que dans les discounts.cela suppose d avoir accepté en temps et en heure l implantation d industries qui auraient sédentarise une population de travailleurs saisonniers auxquels certains décideurs n étaient pas prêts à renoncer. Voilà la vérité.pour acheter il faut avoir un pouvoir d achat et ne pas faire déserter le centre ville par des impots fonciers et locaux prohibitifs.la moitié des belles maisons de saumur est à vendre parce que ceux qui qui créent de l emploi en recrutant dans les services à la personne déménagent pour des villes plus attractives.j écoute et je constate.


18/10/2017 15:19:41 Commentaire de promesse

Il me semble que c'etait la mission premiere dévolue à ...Mr GOULET dans l'équipe Mr Marchand. Chercher l'erreur!!!


19/10/2017 11:20:55 Commentaire de Marco

C'est un aveu d'échec terrible pour le supplétif.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI