Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Thouars. Plus de 1 000 manifestants contre la fermeture des urgences

Depuis 2014, à Thouars (Deux-Sèvres), la possible fermeture des urgences fait grand bruit. Avec la restructuration de l'hôpital Nord-Deux-Sèvres, le regroupement des services s’effectuerait à Faye-l'Abbesse, où devrait être implanté un plateau technique unique (relire notre article). Le sujet étant toujours d'actualité, les élus avaient appelé à une mobilisation le samedi 14 octobre dernier, en milieu de matinée. Au final, le mouvement d'indignation a regroupé plus de 1 000 citoyens et élus...



Bernard Paineau, président de la communauté de communes du Thouarsais, et les élus communautaires appelaient la population du territoire à se rassembler le samedi 14 octobre dernier à 10h, place Lavault à Thouars, pour défendre un service public de santé de proximité.

Une pétition regroupant 2 280 soutiens

À travers cette mobilisation, les élus demandaient « le maintien d’un service d’urgences et d’un SMUR sur le site de Thouars pour le Thouarsais, sur Parthenay pour la Gâtine, et bien évidemment sur Faye-l'Abbesse pour le Bocage Bressuirais », mais aussi « le maintien des consultations avancées (médecins spécialistes) à Thouars » et, enfin, « la transparence du projet médical de l’Agence Régionale de Santé (ARS) envers les citoyens, le personnel hospitalier et les élus du territoire ». Dans le même temps, les élus invitaient « les habitants à signer la pétition déposée dans les mairies des 31 communes du territoire (ndlr : consulter sur www.change.org), aux accueils des équipements communautaires, et dans différents lieux publics ».

Les Thouarsais se mobilisent pour leurs urgences

La possible fermeture des urgences était le principal sujet d’inquiétude le samedi matin 14 octobre dernier, lors de cette grande manifestation organisée à Thouars. La communauté de communes du Pays Thouarsais, qui représente un bassin de population de plus de 36 000 personnes, appelait à ce rassemblement avec plusieurs associations. Au total, plus d'un millier de citoyens et d'élus se sont retrouvés pour demander le maintien des urgences et du SMUR dans leur ville. Le projet de regroupement des différentes antennes médicales du Nord-Deux-Sèvres au sein du futur centre hospitalier de Faye-l'Abbesse, qui doit quant à lui ouvrir au mois de juin 2018, menace en effet l'existence de ce service. Le reportage de France 3, ci-dessous.





Article du 16 octobre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :

17/10/2017 09:43:47 Commentaire de Tonton

C'est malheureux de dire cela: il ne reste pas grand chose dans cette"ville", la population y décroit et les commerçants désertent. Il ne reste plus qu'un embryon de commissariat de police qui tend à disparaître, et Leclerc, qui est à....St verge!!par contre la misère s'installe


18/10/2017 10:30:44 Commentaire de BOUTET YVES

Monsieur \"Tonton\" Votre commentaire sur la ville de Thouars me fait réagir. Avant de \"balancer\" des propos désobligeants, renseignez-vous sur la situation objective de cette ville, qui doit, comme de très nombreuses villes françaises, s\'adapter aux profondes mutations de notre société. Pour votre information, concernant le commerce, le remarquable partenariat entre les collectivités et l\'union des commerçants a largement inversé la tendance de l\'érosion du commerce centre ville vers la périphérie. L\'obtention du 1er prix national du commerce de proximité en 2015 l\'atteste. Cette ville en déclin comme vous le dite est fiere de sa remarquable politique culturelle: scène conventionnée pour le théâtre, label national d\'art contemporain. Au niveau économique, plus de 10000 emplois sur les Z.A du thouarsais. Le concept TIPER fait de notre territoire une référence nationale pour la production d\'énergies renouvelables, référence confirmée par la région Nouvelle Aquitaine qui vient d\'octroyer une subvention de 2 millions d\'euros pour l\'installation à Thouars, en 2018 de l\'entreprise Europlasma (courrier de l\'ouest 79 du 13 octobre dernier) Les nouveaux équipements inaugurés depuis 3 ans tels que le conservatoire de musique et de danse, le pôle aquatique, le pôle santé, la construction prochaine du complexe cinématographique en coeur de ville, confirment que Thouars n\'est pas ce que vous dite. Un ancien saumurois, fier d\'être thouarsais aujourd\'hui;


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI