Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Louerre : 2 jeunes femmes recherchées après avoir blessé 2 gendarmes lors d'une rave party illégale

À Louerre, une rave party organisée sans le consentement du propriétaire du terrain, donc illégale, a eu lieu dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 octobre dernier. Lors de cette soirée, où alcool et drogue sont allés bon train, 2 gendarmes ont été blessés par le départ précipité d'une voiture avec, à son bord, 2 jeunes femmes. Elles sont d'ailleurs toujours recherchées. L'incident s'est déroulé le lendemain de la rave party, le dimanche après-midi, lors des contrôles effectués par la gendarmerie...



Bien que légèrement blessés, les 2 représentants de l'ordre ont tout de même été transportés au CHU d'Angers et vont déposer plainte. Souffrant de contusions, les gendarmes sont ressortis de l'hôpital avec 1 jour d'ITT (Incapacité Totale de Travail) pour l'un et 3 jours pour l'autre... Ce dernier sera d'ailleurs arrêté pendant 1 semaine.

Un appel à témoins toujours d'actualité

Le dimanche 15 octobre dernier, en début d’après-midi, ces 2 gendarmes procédaient à des contrôles lors des départs des participants. Ils ont chuté sur le côté au moment de la fuite précipitée d’une voiture, qui était soumise à un contrôle d'alcoolémie et de stupéfiants. Les 2 jeunes femmes, qui se trouvaient à bord de ce véhicule (une Volkswagen Passat break de couleur marron), sont actuellement toujours recherchées. Un appel à témoins et une enquête ont été lancés par la gendarmerie, après avis du Parquet, pour retrouver les fuyardes.

11 conducteurs positifs à l'alcool et aux stupéfiants

Les contrôles d'alcoolémie et de stupéfiants ont tout de même eu lieu... Au total, 5 conducteurs ont été contrôlés positifs à l'alcool, tandis que 6 autres ont été contrôlés positifs aux stupéfiants (cocaïne et méthamphétamine). Ces 11 conducteurs seront convoqués au tribunal. Cette rave party, qui a conduit à ces abus, était d'ailleurs illégale. Les 150 véhicules et leurs habitants ont investi un terrain privé, dans la nuit de samedi à dimanche dernier, sans l'autorisation préalable du propriétaire. Tout comme les 2 gendarmes, ce dernier devrait aussi porter plainte. À noter enfin que l'organisateur de cette rave party à Louerre est connu.

Les témoins peuvent se manifester au 02 41 59 10 56 (n° de la communauté de brigades de Doué-en-Anjou).


Article du 17 octobre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :

17/10/2017 18:53:53 Commentaire de loulous

Ah bon je croyais que les ravers étaient des anges, fini drogues, alcools, juré craché dans les reportages ; que de la musique planante ; méchants journalistes !


17/10/2017 22:41:56 Commentaire de Francois

Si je comprends que les forces de l'ordre aient invité les automobilistes sur le retour de ce festival musical à souffler dans le ballon, je m'étonne que ces mêmes forces de l'ordre n'aient pas invité le DJ à baisser le son... Ce déchaînement de décibels endiablés nous a empêché de dormir toute la nuit et il a fallu attendre la fin de matinée pour que le calme revienne sur notre forêt de Milly. Il semble que la mesure d'alcoolémie soit prépondérante sur la mesure des nuisances sonores.. Quand on pense que le code du travail prévoit des protections auditives à partir de 80 Décibels , il serait peut être opportun de conjuguer prévention santé avec prévention routière..


17/10/2017 22:42:23 Commentaire de Francois

Si je comprends que les forces de l'ordre aient invité les automobilistes sur le retour de ce festival musical à souffler dans le ballon, je m'étonne que ces mêmes forces de l'ordre n'aient pas invité le DJ à baisser le son... Ce déchaînement de décibels endiablés nous a empêché de dormir toute la nuit et il a fallu attendre la fin de matinée pour que le calme revienne sur notre forêt de Milly. Il semble que la mesure d'alcoolémie soit prépondérante sur la mesure des nuisances sonores.. Quand on pense que le code du travail prévoit des protections auditives à partir de 80 Décibels , il serait peut être opportun de conjuguer prévention santé avec prévention routière..


18/10/2017 11:57:26 Commentaire de virginie

11 positifs sur 150, et à la sortie des fêtes chez Ackerman ?


18/10/2017 15:26:50 Commentaire de biere

Espérons qu'il y aura des controles d'alcoolémie a la fete de la biere...1 litre de biere à chacun compris dans le repas. Et on nous parle de sécurité routière!!!


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI