Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Tentative d'agression, voire de braquage, au bar du Puy-Notre-Dame

Le mardi 17 octobre dernier, vers 15h, une tentative d'agression, voire de braquage, a eu lieu au bar Le Variété, situé au Puy-Notre-Dame. Pour le moment, le terme de « tentative d'agression » a été retenu. Mais l'enquête en cours devra déterminer si l'homme recherché était armé et s'il y a eu l'intention de commettre un braquage. C'est en tout cas le sentiment de la gérante de l'établissement, Sonia Hy, qui, malgré le courage dont elle a fait preuve, ressort déstabilisée de cette affaire. Les faits...


L'établissement Le Variété, situé au Puy-Notre-Dame


La commune du Puy-Notre-Dame, située dans le sud-Saumurois, est réputée pour sa tranquillité. Cette petite cité de caractère, qui compte un peu plus de 1 200 âmes, a pourtant été bousculée dans sa quiétude, ce mardi 17 octobre, vers 15h.

L'homme était presque entièrement masqué

« La porte du bar était ouverte, comme d'habitude. J'étais dos à l'entrée, en train de ranger mes articles », raconte Sonia Hy. En milieu d'après-midi, alors qu'elle était seule dans l'établissement, la gérante du Variété a tout d'un coup entendu la porte se fermer. « Un homme de grande taille s'est rapproché à 50 centimètres de moi. Il avait des lunettes de soleil, un cache-cou de moto et une sacoche, qui couvrait son bras. J'imagine qu'il avait une arme ». L'homme, qui n'a pas décroché une parole, avait peut-être l'intention de braquer l'établissement.

Décontenancé par l'attitude courageuse de la gérante, l'homme prend la fuite précipitamment

C'était sans compter sur le sang-froid de la gérante. « Je lui ai dit bonjour, je suis accueillante après tout ! » sourit-elle, avant de reprendre son histoire avec un ton plus grave : « Il imaginait sans doute que j'allais paniquer en criant ou en levant les bras, mais je lui ai juste dit bonjour en lui demandant ce qu'il voulait. Puis je suis allé rouvrir la porte, en lui expliquant qu'un commercial était là et qu'il allait revenir d'une minute à l'autre, ce qui était faux ». Le lendemain matin, mercredi 18 octobre 2017, la gérante était convoquée à la gendarmerie de Montreuil-Bellay pour faire sa déposition. « Les gendarmes m'ont dit que l'homme avait sans doute été surpris par mon attitude et par ma réaction. Mais je dois quand même avouer que j'ai eu une grosse trouille. Après son départ, je suis allé me réfugier chez le voisin d'en face et je me suis mise à pleurer ». Malgré cet épisode difficile, qui lui a causé un « choc émotionnel », Sonia Hy a décidé de laisser son bar ouvert... À noter enfin qu'une enquête est en cours et que le portrait-robot de cet homme de grande taille a été diffusé dans tous les commissariats de la région.


Article du 20 octobre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :

20/10/2017 16:36:59 Commentaire de Tonton

Dommage qu'il n'y a pas la description du mis en cause !le Saumurois changé et se met au diapason des zones urbaines , ça promet.


20/10/2017 17:16:07 Commentaire de Tatie Solène

Oh! Tout mon soutien Sonia. Tu as fait preuve de courage. Je t'embrasse. Amicalement


20/10/2017 17:37:45 Commentaire de Chefirat

Bravo Sonia ET attention a toi bon courage Tony de mb


20/10/2017 17:40:24 Commentaire de Tony de Mb

Bravo Sonia ET bon courage bonne continuation


21/10/2017 08:47:34 Commentaire de Tatie Solène

Avant dans les bars, il y avait un grand miroir qui tapissait toute la longueur du mur derrière les comptoirs. Etait-ce uniquement pour faire joli ou bien pour voir arriver les clients quand on tournait justement le dos à la porte d'entrée.


21/10/2017 10:32:03 Commentaire de Guyard jean

Bravo ma Soso !!! Non mais on va pas se laissé emmerder non plus !!! C Qd même hallucinant ! GroS BiSous à vous bon courage


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI