Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte


Edito de Michel Choupauvert. Un diagnostic, très bon, mais pour faire quoi ?

Avant de parler, il vaut mieux avoir une idée du sujet qu'on veut aborder... Cela évite souvent de dire ou de faire des bêtises. Alors pour éviter que celles-ci soient collectives et surtout politiques, les services de la Maison de l'Emploi ont sorti un diagnostic économique et social à destination des décideurs. Un gros boulot, très intéressant à lire ici. J'ai parcouru la centaine de pages. Voici ce que j'en ai retiré.



Saumur Agglo Val de Loire est la seconde Agglo la plus grande des Pays de Loire avec 1 234 km² derrière les Mauges. Il est annoncé 48 minutes pour rallier Saint Macaire du Bois à Moulhierne. Vous en verrez des choses différentes : des vaches, du blé, des vignes, des usines, des riches, des pauvres.

Moins d'actif, plus de vieux

L'idée que le Saumurois est peuplé de vieux est vérifiée par les stats. La part des 15/44 ans est en dessous des niveaux régionaux et nationaux. Par contre, le niveau des 45 ans et beaucoup plus est très très élevé.

Les gamins ne sont pas doués à l'école

La population qui vit dans le Saumurois n'est pas championne de la scolarité. 38.9% n'ont pas plus que le Brevet des Collèges (contre 30.4 pour les Pays de la Loire). 18.8% des habitants ont un diplôme de l'enseignement supérieur. Et, quand ont sait que la moyenne nationale est de 27.8%, on ne peut que penser L'entre soit intello est moins facile à Epieds, Saint Macaire du Bois ou la Breille les Pins qu'à Nantes... Ces chiffres ne sont pas que la conséquence de l'évasion des cerveaux des têtes blondes nées ici. Non, les majorités des gamins de l'agglo n'aiment pas l'école. Je ne sais pas si ce n'est dû qu'au climat, mais le taux de déscolarisation des 18 à 24 ans est très élevé : 67.8%. Pour le reste du département il n'est (que ?) de 46.7%.

Pas vraiment de classe moyenne

Dans l'Agglo, il y a beaucoup moins de cadres supérieurs et cadres moyens que dans le reste de la France. Les actifs sont essentiellement agriculteurs, artisans, employés et ouvriers. Dans ces catégories, on est supérieur à la moyenne. De fait, le revenu moyen est plus faible qu'ailleurs ce qui fait aussi que Dacia est en tête des ventes des véhicules neufs. Il était en 2014, de 18 490 € par foyer contre 20 185 € en France, 19 941 € dans la région et 19 480 € dans le département. Pire, même les riches sont moins riches qu'ailleurs. Le 9e décile gagne 30 680 € par an contre 37 285 € en France et 33 250 € dans la région des Pays de la Loire.

Pas de boulot dans l’industrie en Saumurois ?

Faux. C'est l'idée préconçue qui se fait tordre le cou dans l'analyse : 21.3 % des 27 000 personnes employées travaillent dans l'industrie. La moyenne régionale est de 21.3%, départementale 19.8% et nationale 14.2%. Cependant, tout n'est pas rose dans l'industrie en Saumurois, selon les chiffres de l'URSAFF, le secteur a quand même perdu 647 emplois de 2008 à 2016.

On nous a vendu des zones commerciales, mais...

Le secteur du commerce, toujours selon les chiffres de l'URSAFF, a perdu une centaine de salariés pour passer de 3 786 en 2008 à 3 646 en 2016. C'est aussi, pendant cette période que les zones commerciales se sont agrandies. La question que je me pose aujourd'hui est simple : Est-ce que la perte d'employés aurait été plus importante si les zones saumuroises du champ Blanchard et celle d'Ecoparc n'avaient pas été développées pour éviter l'évasion commerciale vers Angers ou Tours ?

L'agriculture championne

Même si l'industrie locale est plus présente qu'on pouvait l'imaginer, il ne faut pas oublier que l'agriculture emploie le double de personnes dans le Saumurois, soit 14 000 dont 6 000 pour les cultures spécialisées et 4 200 pour la viticulture.

10.1% de chômage... Record régional

Et pendant ce temps-là, le taux de chômage est le plus fort des Pays de la Loire de 10.1% au premier trimestre 2017, même s'il a baissé de 0.8%... Ce n'est pas top... Un chômage patent chez les jeunes, les plus 50 ans et de longue durée... Et de l'autre côté, des offres qui ne trouvent pas preneurs, notamment dans l'agriculture. Entre demandeurs d'emploi et employeurs, cela ne matche pas.

Conclusion : La région n'est pas éleveur de champions, et quand elle en sort, ceux-ci sont attirés par les écuries des grandes villes... Il y aurait comme qui dirait, un problème de formation dans le Saumurois... Enfin, c'est ce que je comprends à la lecture de cette étude. Ce qu'il faudrait, c'est du boulot gourmand de main-d’œuvre non qualifiée, comme il y avait avant avec les champignons... Mais ça... Cela ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval... Mais au fait, à Saumur, on a la crème de la formation équestre avec les instructeurs du Cadre Noir... Il ne pourrait pas faire quelque chose pour nos bourricots ?

Bon... Désolé, je sors, je sais, ce n'est pas politiquement correct...
"Calme en avant droit" quand même

Michel Choupauvert

Le diagnostic ici


Article du 21 octobre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :

21/10/2017 14:54:56 Commentaire de durville

Encore un nouveau rapport qui donne une triste photographie du Saumurois et ses ratios socio-économiques parmi les pires du grand ouest. Je suis tout à fait d'accord avec la pertinence de vos propos,toutefois une interprétation de votre part,mérite qu'on y reviennent. Concernant l'INDUSTRIE,le taux de 21,3 pour cent ,(meilleur qu'ailleurs) est un trompe-l'oeil. Il est bon,tout simplement parce que l'autre composante majeure de l'emploi, le TERTIERE est très mauvais (10 pour cent en dessous de la moyenne nationale ) .S'il y avait quelque chose a faire de la part des " Politiques" c'est bien là qu'il faudrait agir


22/10/2017 10:51:45 Commentaire de Jean

Qu'il y ait ou non des activités tertiaires ne dépend guère des "politiques"...mais beaucoup plus du dynamisme local: les "élus" ne créent pas les entreprises!


22/10/2017 19:54:04 Commentaire de Un equipement pour les riches payé par les pauvrrs

Championne en nombre de chômeurs, de pauvres, de pas doués à l'école, de vieux..... oui mais la ville se paye le luxe de financer un aérodrome ! Alors que l'on ne vienne pas nous expliquer que ce sont ces catégories qui en profitent. En cette période où les dotations de l'état baissent, il faudrait justifier le maintien de cet aérodrome qui ne profite à aucun saumurois. Il y a suffisamment à investir dans les écoles et les autres équipements qui eux ont une réelle utilité.


23/10/2017 08:38:30 Commentaire de Anne

Quel est le coût de ce ènieme rapport qui répète les mêmes constats depuis plus de dix ans ? La Maison de l'emploi a vraiment besoin d'essayer de prouver son utilité et d'occuper son personnel !!!


23/10/2017 10:18:57 Commentaire de Encore

Encore en train de chouiner sur l'aérodrome D'ailleurs, on ne voit pas le rapport.... Le jour où il fermera, il faudra trouver un autre bouc-émissaire.


23/10/2017 19:19:53 Commentaire de Christian

Moi ce que je retire de la lecture de ce document c'est que comme pour le SCOT c'est une très bonne et très complète compilation de données statistiques (merci l'INSEE) qui fait un état de la situation de la région mais ce n'est en aucun cas un diagnostic. Je l'ai plusieurs fois dit pour le SCOT et je le redis ici. C'est juste un état des lieux, certes très complet et instructif, mais ça n'est pas un diagnostic. Qu'est ce qu'un diagnostic ? Un diagnostic c'est un raisonnement critique basé sur l'interprétation d'éléments d'observation par lequel on identifie la cause ou l'origine d'un phénomène. Un médecin ne se contente pas de vous donner les résultats de vos examens, il les interprète pour vous dire de quoi vous souffrez et mettre en place une thérapie. C'est ça un diagnostic et la compilation de données c'est un bilan. Dans le cas de ce document et du SCOT il y a un exemple qui me tient particulièrement à cœur parce qu'il est inquiétant : c'est la perte constante de population de Saumur. Nulle part il n'est fait une interprétation (un diagnostic) de ce phénomène pour tenter d'en identifier les causes. Quel crédit accorder aux objectifs et aux mesures prises suite à cela si on ne sait pas contre quoi on doit se battre. Pire dans le document du SCOT il est affiché un objectif de croissance de la population pour l'ensemble des communes. Pour celles qui sont dans une dynamique de croissance admettons, mais pour Saumur comment avoir pour ambition de voir la population qui diminue de 0,7%/an, augmenter de 0,9%/an alors qu'on n'a pas clairement analysé les causes de sa diminution et qu'on ne sait déjà même pas comment la stabiliser. Mais qu'à cela ne tienne que les choses n'aient pas été analysées, dans le document d'orientation et d'objectifs (DOO) nos élus ont arrêtés que la solution passait par la construction de logements soit à l'horizon 2030 : 3400 logements pour le pôle Saumurois et 8300 pour l'ensemble du SCOT. Et s'ils se sont trompés qui en 2030 en assumera la responsabilité?


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI