Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Harcèlement scolaire, journée nationale ce 9 novembre

A l'occasion de sa 3ème édition de la journée nationale contre le harcèlement scolaire ce jeudi 9 novembre, la FCPE du Saumurois rappelle l'importance de sensibiliser les élèves, professeurs, familles à la problématique. Son communiqué.


intervention d'olivier laurendeau, acvs 49 soirée harcèlement


C'est aujourd'hui la troisième Journée nationale contre le harcèlement scolaire. Un véritable fléau qui touche environ 700 000 élèves de la primaire jusqu'au lycée. L'enjeu est de libérer la parole, non seulement des victimes, mais aussi des témoins. Aujourd’hui, ce sera donc donc la 3e édition. Le thème central cette année tourne autour des témoins et du rôle décisif qu'ils peuvent avoir, soit en intervenant directement, soit en témoignant a posteriori. L'enjeu est important : 22 % des enfants harcelés n'en parlent à personne. Pire, 61 % d'entre eux disent avoir des idées suicidaires. Et contrairement à ce qu'on aurait pu croire, plus ils sont jeunes, plus ils ont de risque d'être confrontés au harcèlement scolaire. 12 % des élèves de primaire le sont, contre 10 % des collégiens et un peu moins pour les lycéens.

Les formes sont multiples, et vont du surnom méchant ou de la bousculade aux blessures par arme, en passant par les insultes à cause de l'origine, le racket ou les baisers forcés. Qu'il se déroule dans une cour de récréation, en classe ou sur internet le harcèlement scolaire procède du même mécanisme. Il est le fait d'un ou de plusieurs élèves et comporte trois caractéristiques : un rapport de force et de domination, une répétitivité des agressions sur une période prolongée, et un isolement de la victime, souvent plus faible et dans l'incapacité de se défendre. L'an dernier, l'Etat a été condamné après le suicide d'une collégienne de 13 ans dans l'Essonne, après de longs mois de harcèlement. Ses parents avaient pourtant alerté l'équipe éducative. Sans résultat. Une façon de rappeler que, potentiellement, nous sommes tous responsables.

La FCPE est régulièrement sollicitée pour des conseils sur des situations de harcèlement. Certains établissements scolaires sensibilisent les élèves à ce fléau, allant même pour certains jusqu'à mettre en place des cellules d’écoute et d’aide (avec le soutien des professeurs, infirmières et surveillants). Un capitaine de police, référent scolaire du saumurois intervient également régulièrement auprès des élèves dans les collèges. Enfin, l'association ACVS (association contre les violences scolaires) intervient dès le primaire dans les établissements scolaires de tout le département pour échanger sur la bienveillance et informer les parents. (acvs a d'ailleurs publié un livre pour les enfants : une nouvelle école pour Léo). L'an passé, ACVS était intervenue auprès de tous les élèves de seconde du Lycée Duplessis Mornay. En Janvier 2017, plus de 80 parents sont venus prendre conseil lors d'une conférence organisée par les fédérations de parents d'élèves et avec les conseils précieux d'un psychologue.

La FCPE et ACVS restent mobiliser pour conseiller les familles qui le souhaitent sur cette thématique de harcèlement ou de violences scolaires. Acvs 49 : accueil@acvs-49.fr, 06.50.97.88.51 fcpe:fcpesaumur49@yahoo.fr, 06.60.32.16.84


Article du 09 novembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI