Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Thouars : Des ossements à la place du futur cinéma en travaux

Le "Familia" de Thouars va s'offrir une nouvelle jeunesse, en déménageant et en s'agrandissant à la fin de l'année de 2019. Il va passer de 235 à 515 fauteuils en centre ville. En attendant, des ossements ont été trouvés.

L'ancienne salle



« Le Familia » actuel dispose d'une seule salle, pouvant accueillir 235 cinéphiles, avec un son Dolby Stereo et un accès aux personnes à mobilité réduite. Ce cinéma « art et essai », géré par une association, projette des films depuis 1956. Mais c'est une autre association qui est propriétaire des locaux. Ils ne sont plus aux normes et ne correspondent plus forcément aux attentes du public d'aujourd'hui. La décision a donc été prise de créer un nouveau cinéma. Il sera situé square Franklin Roosevelt à Thouars, tout près du théâtre. « Dans une ville de 10 000 habitants, c'est une nécessité de conserver une attractivité dans le centre-ville, de constituer une sorte de pôle culturel », confie à France Bleu Poitou Jean-Paul Mandegou, vice-président de l'association qui gère « Le Familia ». Le nouveau cinéma comptera 4 salles, dont une grande salle de 250 places, et pourra accueillir 515 personnes.

Des fouilles pour les travaux

Préalablement à la construction du futur multiplexe en centre-ville de Thouars, comme le veut la réglementation, des fouilles ont été menées par les archéologues de l'INRAP. Les recherches ont dévoilé des ossements datant probablement du XIIe siècle. La découverte était pressentie par les spécialistes. Les archéologues ont pu ainsi mettre en évidence un cimetière, le mur médiéval qui marquait l’enceinte de la ville et un fossé (il semblerait qu’il mesurait plus de 50 m de large et plus de 5 m de profondeur). Mais ce sont surtout les ossements qui passionnent les chercheurs. Alors une prescription de fouilles plus approfondies est envisagée.

Travaux couteux mais rapides

Si le cas est intéressant, la situation n'en est que plus compliquée pour la Ville de Thouars. Le maire Patrice Pineau a d'ores et déjà indiqué que, si le diagnostic est pris en charge par une redevance payée par tous les permis de construire, des fouilles plus poussées, soumises à appel d’offres, pourraient entraîner un surcoût important, à la charge de la Ville et de la communauté de communes. L'équipe de l'INRAP ne veut avancer aucun chiffre pour l'instant. Elle assure néanmoins que l'opération sera relativement rapide, deux mois environ. Sauf nouvelle découverte inattendue, il n'y aura donc pas de retard supplémentaire dans la construction du cinéma, dont le début des travaux est prévu dans un an. Le complexe qui émergera sur le square Franklin-Roosevelt disposera de 4 salles (au total 510 fauteuils). L'ouverture de l'équipement, d'abord annoncée pour la fin de l'année 2018, est finalement prévue avant la fin de 2019.


Article du 11 novembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :

Commentaire de Pierre 12/11/2017 09:16:03

Quest ce que c est cette civilisation de merde qui privilegie le bissness au respects des morts J irai jamais dans un cinéma de meerde construit sur un cimetiere... Maire sans scrupule irrespectueux


Commentaire de Henri 12/11/2017 09:17:07

L ignominie d un maire sans scrupule qui crache sur vos morts


Commentaire de Henri 12/11/2017 17:26:22

Le mur medieval est encore la ...le cinema personne saura qu il a existe dans mille ans...alors un.peu de jugeotte si maire de thouars est possible... privilegiez l histoire et non le mercantilisme...dans les zi il.y a de la place pour ce type d equipement.


Commentaire de Y sont morts... 13/11/2017 14:25:28

Ben oui: si y sont mort, quoi qu'on fasse, on va pas le tuer une deuxième fois... C'est aussi ridicule que de: "voter à gauche en mémoire de 1936..."


Commentaire de Le non respect des morts 16/11/2017 13:07:21

Accepteriez vous que, demain on vous dises plus d enterrement , on brule les defunts danss une cimenteries et les cendre sont incorporer a. des agregats sans que vous en sachiez la destinations et sans recuperer un soupcons de cendre, apres tout ils sont morts pourquoi perdre du temps... L etat doit suprimer les jours, de conges pour un deces...


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI