Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Plus de 55 cambriolages pour 5 malfaiteurs Chinonais et Saumurois

Le mardi matin 14 novembre dernier, les gendarmes du groupement d’Indre-et-Loire (37) ont mis un terme aux agissements d’une équipe de cambrioleurs. Ces derniers agissaient depuis plusieurs mois, depuis la fin de l’année 2016 et jusqu’à ces derniers jours, sur le secteur de Chinon, mais également sur les départements limitrophes (Maine-et-Loire, Sarthe et Vienne). Ces 5 hommes âgés de 19 à 62 ans, résidant dans les secteurs de Chinon et de Saumur, ont été interpellés puis placés en garde à vue.


Comme l'explique le groupement de gendarmerie d'Indre-et-Loire sur sa page Facebook, « ils commettaient principalement des cambriolages dans des entreprises de plomberie, d’électricité, et dérobaient également des véhicules souvent incendiés après utilisation ». Ainsi, plus de 55 vols dans des entreprises et 22 vols de véhicules ont pu être élucidés. Des particuliers ont également été visés.

Des cambrioleurs Chinonais et Saumurois

Suite à de nombreux recoupements et à une enquête minutieuse dirigée par la communauté de brigades de Chinon appuyée par la cellule d’appui judiciaire d'Indre-et-Loire, « plus de 90 faits (ndlr : dont plus de 55 cambriolages) ont pu être mis à leur actif, pour un préjudice estimé à 187 000 euros », précisent les forces de l'ordre. Le mardi matin 14 novembre dernier, les gendarmes du groupement d’Indre-et-Loire ont mis un terme aux agissements d’une équipe de cambrioleurs. Ces 5 hommes âgés de 19 à 62 ans, résidant dans les secteurs de Chinon et de Saumur, ont été interpellés et placés en garde à vue, avant d’être présentés le jeudi matin 16 novembre dernier devant les magistrats. Quatre d’entre eux ont été écroués. Une information judiciaire a été ouverte.


Article du 20 novembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI