Mélange de normal et paranormal dans Étrange, la nouvelle intrigue policière de Jean-François Caraës

« Retraité en activités occasionnelles » aux Rosiers-sur-Loire, comme il se définit lui-même, Jean-François Caraës propose un nouveau polar, en 2017. L'action d'Étrange se situe à La Ménitré, entre Angers et Saumur, dans une ambiance mêlant le monde du visible et du paranormal. On y retrouve ses héros habituels comme Jeff Laouénan, Agathe, Ingrid Loiseau ou encore le commissaire Garcia, à qui la vie ne va plus trop sourire.


Dans cette intrigue policière en Anjou, des coïncidences dramatiques et faits étranges se succèdent dans le manoir du Boirot, à La Ménitré. François Launay, le propriétaire, à l'origine d'un concept particulier de loisirs à la ferme, est rattrapé par les événements mystérieux et hors du commun qui se sont déroulés lorsqu'il était collégien interne dans l'institut Saint-Michel-sur-Mer, près de Pornic, au point de devoir faire appel à une médium. Le pragmatisme et les certitudes du désormais célèbre tandem Angevin Jeff Laouénan et Ingrid Loiseau vont être ébranlés. Une enquête qui ne manquera pas d'irriter l'inspecteur Garcia... et de vous intriguer !

« Un bon moment de suspense et de détente »

Avec Étrange (16 euros), Jean-François Caraës signe son troisième roman après les sorties de Tourmente de Loire et Le passage, disponibles ici et ici sur la Boutique du Kiosque. Il est également l'auteur du « thriller religieux » La croisade des abbesses et de l'ouvrage Le Général de Castagny, 1807-1900 : servir dans l'Armée française sous le Second Empire. Ce « retraité en activités occasionnelles » et habitant des Rosiers-sur-Loire s'est toutefois recentré sur les romans policiers régionaux ces dernières années, ou plutôt les « intrigues policières en Anjou », comme il aime les qualifier. Des intrigues pour lesquelles il préfère d'emblée avertir le lecteur : « Certains lecteurs me rapportent qu'il leur est difficile de démêler le vrai du faux de mes écrits. Je leur propose plutôt de tenter de dissocier le vrai de l'imaginaire, car celui-ci n'est pas toujours faux ». Et d'ajouter : « Ici, comme dans mes romans précédents, je laisse libre cours à mon imagination puis vais puiser des faits dans l'Histoire, l'actualité, le paranormal ou la vie ordinaire et mets en scène des personnages pour étayer mon récit au point, parfois, de le rendre crédible. C'est du moins le ressenti de certains lecteurs qui, ainsi, se font prendre au piège que je leur tends, les perdre dans l'irréel pour un bon moment de suspense et de détente » vous invite le romancier.


Article du 21 novembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de "emprunts de bon sens" ? 22/11/2017 06:46:45

Dans en savoir plus à propos de Tourmente de la Loire, il aurait dû être écrit - empreints de bon sens- et non "emprunts".



Commentaire de Jean-François Caraës 27/10/2019 08:00:50

Se méfier des homonymies ! Le paragraphe \"pour en savoir plus\" ne concerne pas l\'auteur de l’Étrange, \"retraité en activités occasionnelles\". Il se rapporte à une autre personne qui n\'habite pas aux Rosiers sur Loire, et dont le cv a été cueilli sur le net sans vérification ; c\'est aussi lui l\'auteur de la biographie du général de Castagny. Merci de faire la rectification. signé : l\'autre personne.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI