Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



« Du champ à l’assiette », le nouveau projet de cuisine « alternative » en Saumurois

Dans le cadre du projet « Du champ à l’assiette, l’alimentation comme levier d’un développement solidaire du Saumurois » porté par le GABBAnjou, une formation « cuisine alternative » avec les cuisiniers des restaurants pilotes participant au projet a eu lieu ce mercredi 22 novembre 2017, à 13h, au collège Honoré de Balzac de Saint-Lambert-des-Levées (Saumur). Elle était assurée par Bruno Couderc, formateur, auteur et conférencier, spécialiste de la cuisine dite « alternative »...



Le but du projet est d’accompagner « du champ à l’assiette » un développement agricole et alimentaire durable du Saumurois : installation et pérennisation de fermes biologiques, conversions des fermes conventionnelles, mais aussi consommations des produits des fermes locales bio dans les restaurants collectifs et dans les foyers Saumurois. Dans le cadre du volet restauration collective, le GABBAnjou (Groupement des Agriculteurs Biologistes et Biodynamistes), porteur du projet, accompagne 16 restaurants pilotes (restaurants scolaires, collèges, lycées, MFR, multi-accueil) à introduire des produits biologiques locaux comme les fruits et légumes, la viande et le fromage de chèvre tout en maitrisant leur coût.

Former les cuisiniers au mode « alternatif »

Pour cela, en 2017, le GABBAnjou a organisé des réunions cuisiniers et producteurs pour débuter la planification pour la viande et le fromage, ainsi que des cafés à la ferme, rendez-vous convivial dans une ferme, échanges entre les acteurs de la restauration collective et les producteurs, visite d’une ferme et découverte de l’agriculture biologique, ou encore des formations pour les cuisiniers sur la cuisine alternative et évolutive (les mercredis 18 octobre, 22 novembre et 6 décembre 2017). Pour ce projet, le GABBAnjou est en partenariat avec le PNR (Parc Naturel Régional) Loire-Anjou-Touraine, la DRAAF (Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt) des Pays de la Loire et la Fondation de France. Dans le cadre de ce projet, un temps d’échange était organisé ce mercredi 22 novembre 2017, à 13h, au collège Honoré de Balzac de Saint-Lambert-des-Levées (Saumur), autour du buffet préparé le matin même en formation. Les cuisiniers, et d’autres acteurs du projet (élus, directeurs, producteurs), ont en profité pour expliquer le contenu de cette formation : les modes opératoires autour des céréales, légumineuses, légumes, et leur valorisation aromatique. Réalisation d’un buffet repas autour de formats de plats valorisant les produits végétaux ou d’origine végétale (produits complets, frais et de saison).


Article du 22 novembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :

22/11/2017 18:47:45 Commentaire de La nouveauté du sciècle dernier

Finalement ça consiste à manger ce que l'on fait pousser près de chez soi, sans jouer à chimie 2000... C'est ce qui est parfois appelé: "la nouvelle agriculture" ou: "le circuits courts" (sans intermédiaires). Un peu comme pépé et les carottes du jardin. Résultat des comptes: 1 siècle de perdu; oui, mais combien de cancers, et autres troubles endocrinien et comportementaux de gagnés? On nous en parle depuis1962: https://fr.wikipedia.org/wiki/Printemps_silencieux Très bonne initiative tout de même il ne faut pas "que" cracher dans la soupe, surtout si elle est bonne... Espérons qu'il ne s'agisse pas d'un effet d'annonce de plus....


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI