Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



La FFE et l'IFCE : Une convention qui n'a l'air de rien, mais...

Il y a des signatures de convention qui pourraient passer pour anodines, mais qui ont parfois une importance essentielle. Celle qu'a signée Jean Cézard, directeur de l'Institut français du cheval et de l'équitation (IFCE) et Serge Lecomte, président de la Fédération française d'équitation (FFE), au Ministère de la Culture en est une. Elle se nomme "convention de coopération afin de faire rayonner l'équitation de tradition française."


En cette mi-novembre, l'Institut Français du Cheval et de l'Equitation (IFCE) et La Fédération Française d'Equitation (FFE) ont signé au Ministère de la culture, une convention de coopération en faveur du rayonnement de l'équitation de tradition française, inscrite sur la liste du Patrimoine culturel immatériel de l'humanité par l'UNESCO. Il s'agissait pour le ministère de la Culture d'associer la Fédération et ses pratiquants licenciés à la mission de l'IFCE et de son Cadre Noir qui porte les valeurs de l'équitation de tradition française.

Un signe pour la pérennité du Cadre Noir ?

Jusqu'à lors, c'est l'ENE qui a toujours dispensé les diplômes d'Etat des formateurs des centres équestres par ses enseignants qui sont aussi les Écuyers du Cadre Noir. Dans un passé pas si lointain, des membres de la Fédération Française auraient apprécié pouvoir dispenser leurs propres formations diplômantes aux encadrants de centres équestres qu'elle regroupe. Si tel avait été le cas, le rôle de l'ENE n'aurait plus été le même et aurait perdu une partie de ses formateurs. Et sans eux, difficile de composer le Cadre Noir...

Faut-il voir dans cette convention un signe encourageant qui va permettre de pérenniser le Cadre Noir à Saumur ?


Article du 04 décembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Marie 05/12/2017 19:42:22

Que vive encore longtemps cette belle structure et ses cavaliers d'exception qui transmettent leur savoirs avec passion à tous les passionnés de chevaux et d'équitation. Après le massacre des Haras Nationaux sacrifiés sur l'hôtel du libéralisme, il faut espérer que cette structure d'elite tant sur le plan technique que culturel, sera envers et contre tout confirmée et pérenisée dans ses missions. Merci au Cadre et à ses écuyers pour tout le travail fait notamment auprès de nos jeunes cavaliers.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI