Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



L'asso « Français, réveillez-vous » convie Reynald Secher à Saumur

Le lundi 11 décembre 2017, à 19h30, l'association « Français, réveillez-vous » invite Reynald Secher à Saumur. Cet historien, écrivain et scénariste, dont les travaux portent principalement sur la guerre de Vendée, tiendra une conférence dans la salle de la Cocasserie, rue Bonnemère (parking sur la place de la Mairie). Elle sera suivie d'une dédicace (entrée à 6 euros, réduction aux couples et aux jeunes)...


Né le 27 octobre 1955 à Nantes (Loire-Atlantique), Reynald Secher est issu d'une famille de 8 enfants, originaire du village de La Chapelle-Basse-Mer (à 24 km de Nantes) et de Challans (Vendée), qui a particulièrement souffert pendant les guerres de Vendée (1793-1794).

Une persécution contre les Vendéens

Au terme de brillantes études, il est titulaire de nombreux diplômes allant d'une licence d'histoire et géographie (obtenue en 1978) au doctorat d'État ès lettres (1985) en passant, entre autres, par une maîtrise d'histoire (1979), un DEA de sciences historiques et politiques (1980) et un DEA de droit (1982). Parallèlement, il a poursuivi une carrière de professeur, enseignant l'histoire, le droit constitutionnel et l'économie dans divers établissements secondaires et supérieurs. En principe, il se destinait à continuer ce « cursus », jusqu'au moment où a été publiée en librairie (1986) sa thèse de doctorat d'État, sous le titre Contribution à l'étude du génocide franco-français : la Vendée-Vengé, dans laquelle il révélait ce que l'historiographie officielle avait soigneusement et délibérément caché, sinon falsifié depuis près de deux siècles : la décision prise par la Convention en 1794 d'exterminer systématiquement toute la population de Vendée.

Une polémique autour de la véracité des faits

Parce qu'il mettait en cause la version officielle de l'histoire, Reynald Secher a dû subir les persécutions de ceux qui ne pouvaient admettre que leur enseignement soit ainsi contesté. Une cabale s'instaura qui lui donna une notoriété qu'il n'avait nullement recherchée, et dans le même temps, sa carrière au sein de l'Université s'est trouvée brutalement interrompue. Dès lors, il s'oriente vers l'enseignement dans des établissements privés et, surtout, il consacre tout son temps libre à poursuivre ses recherches sur l'histoire des guerres de Vendée et le génocide, publiant plusieurs autres ouvrages sur la question, ainsi qu'une multitude d'articles et d'études parus dans des revues diverses, nationales et internationales. Cet ensemble a été récompensé par plusieurs distinctions: Prix d'histoire de l'Académie de Bretagne (1987) ; Prix d'histoire de l'Académie Française (1987) ; Prix international de la Culture, Il Labirinto d'Argento (1989) à Pescara en Italie, où deux de ses livres ont été traduits ; Prix du Roman de la Société Académique de Nantes (1990) ; Prix du Roman de l'Association des Écrivains Bretons (1990) ; Grand Prix du Cercle Renaissance (1991).


Article du 02 décembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


22 commentaires :

Commentaire de bernadette fourré-jousselin dite mémé 01/12/2017 14:51:47

AH .... BEN ça y est ......... ils ont eu la permission de bonimenter dans une salle de la mairie, est-ce encore monsieur brugière qui se trouve la dessous, enfin en ces temps ou chacun veut changer le monde, il est enfin temps de DIRE .....Français REVEILLEZ-VOUS?, mais moi je le dis pour un autre mouvement


Commentaire de VB 01/12/2017 16:22:18

Comment la mairie peut elle mettre une salle à disposition de cette association pétainiste et d’extrême droite , dont monsieur Bruguiére est le fondateur. Reynald Sécher qui revisite l histoire vendéenne à sa manière et qui a souvent fait table commune avec Eric Zemmour........Bravo à nos élus de cautionner ce type de réunion , à quand une salle à dispo de Daesch


Commentaire de Nostromo 01/12/2017 18:07:52

Déjà le nom de cette association « Français, réveillez vous » nous informe bien de la direction des propos : xénophobie et racisme. Le thème sur les chouans nous oriente aussi vers la royauté, la nostalgie de la noblesse ... et l’asservissement du peuple à son bon maître, et contre la barbarie des révolutionnaires. Drôle de lecture de l’histoire. Pour des gens qui sont contre les musulmans, je ne trouve pas cette attitude très catholique.


Commentaire de Tcheka 03/12/2017 10:15:15

Ca y est, la police politique se déchaîne.


Commentaire de Quid 03/12/2017 13:54:28

Beaux exemples de tolérance républicaine... Monsieur seycher explique justement de façon magistrale et limpide comment est née la république. Avant de donner quelque leçon que ce soit vous feriez mieux de regarder un peu en arrière et avec quelle barbarie la république a usé pour s'imposer à coup de massacres de masse, de boucherie, de guillotine, de viols....


Commentaire de Grincheux 03/12/2017 17:05:39

Ce personnage est présenté comme persécuté. En fait, peu d'auteurs ont été autant pistonnés. Sa thèse de Troisième Cycle, bourrée d'erreurs de méthode et d'approximations, a mobilisé en sa faveur tous les éléments les plus réactionnaires de la Sorbonne qui se fendent de deux préfaces dithyrambiques. Depuis, ils semblent l'avoir laissé tombé, en raison du manque de sérieux de cet auteur.

Le sujet de la "conférence" n'est même pas donné. La ville de Saumur est très mal inspirée en accordant une salle à ce genre de manifestation, oubliant que Saumur, ville républicaine, a été prise et pillée par les Vendéens.


Commentaire de VB 03/12/2017 18:29:47

Bravo à Grincheux 100% d 'accord avec vous...


Commentaire de Mc Lutz 03/12/2017 18:33:09

Une association douteuse créée par monsieur Bruguiére (extrémiste de droite patenté) utilise une salle municipale...Ça me laisse pantois ..


Commentaire de Saumurois 03/12/2017 19:28:17

Que la Mairie de Saumur laisse une salle à cette association composée d'énergumènes d’extrême droite nostalgiques de la royauté ou des "bons" français des années 40 cela laisse à désirer


Commentaire de ? 04/12/2017 08:02:39

Cela s'appelle la democratie.Ce n'est pas parce que ils n'ont pas les mémes idées que nous qu'ils n'ont pas le droit d'exister,sinon qui sommes nous ????


Commentaire de brugiere 04/12/2017 11:20:49

Il n' y a pas à répondre à certaines élucubrations. c'est un exercice dont je tente de me dispenser. Pourtant, je ne puis laisser dire
que la thèse de 3ème cycle , incriminée par notre ami ( nota: ce type de Thèse était anciennement voulue par l'Université en France, comme une première étape vers la Thèse d'Etat ) a reçu de multiples félicitations officielles et aucune critique ( contrairement à ce que dit notre ami, toujours prompt à glisser un mensonge .
Sur la conférence du 11 courant, Ce sera une conférence d'histoire, argumentée, ouverte car nous n'avons jamais la prétention d'imposer quoi que ce soit et en particulier des mensonges. Nous préférons le débat et l'argumentation, sur les non dits et les mensonges assénés sans preuves. Nous croyons que nous sommes libres et responsables ( bases du christianisme).. Nous croyons sincèrement, qu'ici, en Anjou, à Saumur, et proches de la Vendée martyr, puisque le chef vendéen La Rochejaquelin y est venu en Mai 1793 combattre les Bleus qui tenaient le pont Cessart, l'histoire de l'anéantissement de cette Province par Carnot, robespierre et les autres garde toute son actualité. Devant les montagnes d'horreurs commises par la Convention, on voudra bien, laisser les mensonges aux vestiaires Je sais que pour certains, l'invective et les mensonges sont comme une première nature. A bon entendeur...
Je rappelle le mot de Soljenytsine venu en Vendée, " la différence entre vous et nous, c'est que vous avez vécu 10 ans de dictature indicible par ses crimes ... et nous: 80 ans". Il parait que répéter ces paroles c'est être d'extrême droite et facho.
Je rassure nos éructeurs: je ne suis pas historien, je n'ai pas fait d'études d'histoire. je me contente d'un doctorat scientifique où la vérité de l'expérience prime. mais dire cela , c'est aussi être extrémiste de droite et facho.


Commentaire de VB 04/12/2017 12:35:42

Saint Brugière , attention à votre auréole.......et les relations Zemmour, Secher vous cautionnez aussi sans doute......"et in infernis arderet"


Commentaire de Tcheka 04/12/2017 16:39:03

J'ai la conviction que ce monsieur VB aurait eu une place de choix au politburo.


Commentaire de colombe 04/12/2017 17:03:42

si MrBrugier lisait Nouvelle Histoire des guerres de Vendée "de Jean-Joêl Bregeon" il constaterait qu'il y eu des atrocités des deux cotés comme toutes les guerres

quand à la location de la salle j'espère que Mr Goulet fera le nécéssaire


Commentaire de VB 04/12/2017 17:44:05

et vous Tcheka à l'action française avec Charles Mauras


Commentaire de Nostromo 04/12/2017 19:15:00

Faut-il être tolérant avec les intolérants ?
Si nous montrons de la tolérance avec les intolérants, nous prenons un risque avec notre société. L’histoire nous a montré les limites de la tolérance avec la prise du pouvoir par les nazis, mais aussi le balancier vers les extrémismes alors que nous avons toléré des dictateurs dans les pays africains.
Donc être intolérant envers les intolérants permet de préserver les libertés et éviter les dictatures. Vive la France, vive la République !


Commentaire de Marie-Claude Lutz 04/12/2017 19:33:01

bravo à nostromo pas de tolérance avec les intolérants..



Commentaire de brugiere 05/12/2017 01:01:27

J'avoue être suffoqué par autant de haine déversée en direct sur Saumur kiosque. par suite de l'invitation d'un historien devant parler des Guerres de Vendée. NOus ne sommes pas à Berlin ni à Dachau ou Auchwitz ; nous ne sommes pas en 1944 ou 1945 ... bien que cela cela ne soit pas évident dans la cervelle de certains commentateurs puisqu'ils y font référence. Comme si parler des enfants massacrés en Vendée, des femmes éventrées en Vendée, des villages incendiés en Vendée , et pour citer Tureau, le bourreau de la Vendée, "tous les enfants tous les bandits de vendée, sont morts, je les ai sabrés et piétinés sous les sabots de nos chevaux, suivant vos ordres". Il semblerait que ce rappel de vérités simples soit interdit, par les tenants d'une dictature peut être pire que celle imaginée par Robespierre. On sent l'envie de la guillotine ou des noyades collectives ou des fusillades ou des gens jetés dans les puits. C'est Pol Pot Staline ou Lénine glorifiés en direct.. Jamais, après autant de crimes horribles, je n'aurais cru avoir en face de moi, des êtres qui en prennent la défense. Non, vraiment jamais. Cela me rappelle le jour où j'ai pu renconter à saigon, un vietnamien qui avait reçu un ordre tout simple de la part d'Ho Chi Minh dans les années 1977 : éliminer 10% de la population du VTN. J'avais tenu à le rencontrer. C'est hallucinant. Que je vous plains. et tout cela pour une leçon d'histoire que plus personne ne met en doute. Et en plus, aujourd'hui, nous apprendrons que de l'avis d'un juriste, le terme de génocide s'applique en Droit, à la Vendée. A que c'est dur d'entendre certaines vérités. Bien sûr que les paysans vendéens ont appris à se battre et rendu coup pour coup aux bleus venus de Paris Marseille ou d'Allemagne pour les exterminer ( c'est babeuf qui en parle). Bien sûr que les morts sont des 2 côtés et je vais vous faire la confidence toute personnelle, que d'Elbée mourant demandant de gracier 5000 bleus prisonniers, n'a pas été écouté par ses paysans soldats. Je l'espère vivement. . Je l'espère vraiment. Seulement je vous demande: qui est venu de si loin, avec des milliers de massacreurs, anéantir une Province française.? Les Vendéens,? qui seraient allés jusqu'en Allemagne pour trucider les populations civiles de là bas? et les centaines de personnes dont des dizaines d'enfants âgés de 3 jours à qq années, comme aux Lucs, qui les a massacrés? Votre jugement me fait frémir. Comment peut on soutenir et applaudir au meurtre d'enfants de quelques mois, voire de qq jours? au meurtre de dizaines ou centaines d'enfants. Quelle âme vile, tordue, mauvaise, anormale peut admirer de tels actes? Votre violence dépasse les bornes. C'est ce qui me semble légitimer une réponse de ma part à des propos inqualifiables. Foutez nous la paix avec vos références à Hitler ou je ne sais quel autre socialiste. Vous ne savez rien et vous imaginez des mythologies comme un bon adepte de Lyssenko.... et l'autre qui nous parle de tolérance aux ennemis de la tolérance. . Je vous plains.


Commentaire de Bravo 05/12/2017 08:15:02

Tout à fait exact m. de brugieres. Et encore vous n evoquez que la partie la moins sordide des atrocités perpétrées par les bleus notamment à saumur. Ne vous offusquez pas tant de quelques invectives énoncées ici par quelques incurables. C'est une perte de temps malheureusement...


Commentaire de @brugière 05/12/2017 08:29:08

malheureusement vos idées d’extrême droite très tolérantes ne vous rendent pas forcément crédible dans vos propos. C'est un fait. Vous nous y avez habitué donc certains vous rendent la monnaie.


Commentaire de Nostromo 05/12/2017 13:39:51

A messieurs les révisionnistes de l’histoire, la thèse de Secher sortie en 1985 a été réfutée par plusieurs historiens. Il a été exclu des universités suite à ses positions contre-révolutionnaires et entachées de contre-vérités historiques. Son idéologie prime de manière flagrante sur l’analyse de l’histoire. Pour avoir assisté au magnifique spectacle du Puy du Fou, j’ai identifié un réel parti pris pour la royauté. Il est vrai que la révolution française est passée par des phases de terreur et de violence. Nous ne nous réjouissons pas des massacres d’innocents et d’enfants, mais cela n’excuse pas non plus les violences des nobles et de la royauté.
Se servir de cette période de l’histoire pour « réveiller les Français », réunion organisée par l’extrême droite nous montre bien la manipulation visée pour vanter une idéologie xenophobe et raciste.
Le Front National, Sens Commun et consœurs doivent être en embuscade...


Commentaire de Francis Prior 10/12/2017 11:10:06

On en arriverait, à lire certains, à créer à nouveau un délit d'opinion. Attention l'enfer est pavé de bonnes intentions. La Terreur elle même voulait seulement défendre la déclaration des doits de l'Homme et les acquis de la Révolution contre la Réaction. Et pour ça elle guillotina à tours de bras. Lénine ne voulait que défendre les acquis d'Octobre 1917 et il ouvrit la porte au Goulag, aux hôpitaux psychiatriques. Hitler ne voulait "que" défendre la "race aryenne", et il extermina tout ceux qui voulaient s'opposer à ce délire. Quel que soit celui qui parle, c'est son propos qui peut faire l'objet de débats pas sa personne, ou son "camp". Objet de débats: donner des faits, des éclairages, des explications, mettre en relation des situations, comprendre. L'histoire n'est pas un prétoire, c'est un lieu mort et pourtant fécond dès lors que l'on en tire non pas des leçons, l'Histoire ne donne pas de leçons car elle ne sait pas répéter, mais elle permet de comprendre les enchainements, les systèmes qui conduisent au présent.
Il est donné à chacun de faire valoir ses arguments dans le débat proposé par l'association, ceux qui ont des faits, des explications à faire valoir peuvent tout a fait aller débattre avec le conférencier; Ce sera plus stimulant que les injonctions à faire taire.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI