Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Le département continue de vendre son patrimoine

Le Département s’est engagé depuis 2012 dans la gestion active de son patrimoine. Deux nouvelles ventes viennent ainsi d’être conclues : l’ancienne Maison départementale du tourisme et un îlot de près de 2 300 m2 rue Hanneloup à Angers.


Construit en 1982 à la suite d’un concours d’architecture remporté par Yves MOIGNE, l’immeuble de la place Kennedy à Angers, occupé jusqu’en 2016 par le Comité départemental du tourisme, a trouvé preneur. La vente a été actée entre le Département et l’agence immobilière Alain ROUSSEAU, qui s’est portée acquéreur de cet ensemble de 1 470 m2 pour la somme de 1,5 M€.

Cette vente est simultanée à celle d’un autre immeuble situé rue Hanneloup à Angers. A la suite d’un appel à projets, l’offre du Groupe GIBOIRE portant sur l’acquisition d’une parcelle de 2 290m² et d’un ensemble bâti de 2 785 m², avait été retenue en 2016 pour un montant de 3,76 M€. Elle vient elle aussi d’être finalisée par la signature de l’acte de vente.

Le site, qui abritait autrefois la clinique Saint-Rémy (construite en 1908), était occupé par les services du Département depuis 1958, jusqu’à leur transfert au nouveau centre d’activité Foch en mars 2017. Le Groupe Giboire a pour projet de réaliser une résidence de 40 logements haut de gamme.

30 M€ de patrimoine vendus depuis cinq ans

Ces deux ventes s’inscrivent dans le cadre de la politique de gestion dynamique du patrimoine départemental initiée en 2012. Celle-ci vise à regrouper les services de la collectivité au sein de pôles fonctionnels - dont le centre d’activité Foch constitue le vaisseau amiral - et à valoriser les biens du Département non nécessaires à son activité.

« Il est plus que jamais indispensable de valoriser nos biens par l’intermédiaire d’autres investisseurs, de vendre ceux dont nous n’avons pas l’utilité et de rationnaliser l’occupation des bâtiments, rappelle le président du Conseil départemental, Christian GILLET. Certaines ventes de nos propriétés ont permis de financer de nouveaux investissements ou d’entretenir notre patrimoine. D’autres ont également déclenché des projets utiles au développement du territoire, à l’image du site de la rue Anne-Frank à Angers, qui accueillera en 2018 l’Ehpad Les Noisetiers et un centre maternel ».

La cession des parts de la Galerie Vivienne à Paris, en 2015, fut l’une des plus emblématiques de ces ventes qui, depuis cinq ans, ont rapporté 30 M€ au Département, dont 6,7 M€ pour cette seule année 2017.


Article du 02 décembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Si c'est pas de la magouille: pourquoi pas... 04/12/2017 13:23:29

Tant que c'est pas de la vente de châteaux et autres demeures de maitre aux Chinois qui en démontent l'intérieur pour le rapporter et l'installer au pays dans leur "palace" en plastoc....


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI