Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur. Police municipale : la continuité

Il voulait supprimer la police municipale... Finalement, après son élection en 2014 à la tête de la Ville de Saumur, Jean-Michel Marchand l'a conservée, en réduisant les effectifs et surtout en lui assignant un rôle de proximité. Avec Jackie Goulet, rien n'a changé.


Jackie Goulet, nouveau maire de Saumur, est resté sur la même logique que son prédécesseur Jean-Michel Marchand : « Les effectifs ont été réduits, ils sont aujourd'hui de 7 agents et le resteront, sauf à dire qu'il y a des départs et là je ne sais pas si je remplacerai ».

« Pas là pour supplanter la police nationale »

Et quant à leur rôle, rien de changer non plus : « Ils ne sont pas là pour supplanter la police nationale. Il y a une complémentarité qui relève du pouvoir de police du maire, à savoir avec des missions de proximité et de services, telles les petites incivilités, les terrasses ou éventuellement la propreté. Ils ont aussi quelques missions de sécurisation sur les manifestations en accompagnement de la police nationale ». Bref on l'aura bien compris, ces agents ne sont nullement sur des opérations de contrôle de vitesse ou de véhicules. « Cela reste du domaine de la police nationale ou de la gendarmerie hors agglomération ».


Article du 09 décembre 2017 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de Terrasses ? 10/12/2017 18:06:15

Pour les terrasses c'est une blague ou alors il va falloir aussi payer des lunettes à ces polciers. Prennez la Place Saint Pierre et en 30 seconde vous avez 3-4 commerces qui ne respectent pas la législation (marquage au sol) donc encore une bonne blague cette police



Commentaire de Bagno Laid 10/12/2017 18:55:32

Pourquoi la police municipale ne fait-elle plus de contrôles de vitesse dans certaines rues de Bagneux où les pilotes (hommes et femmes sans distinction) ne savent pas lire les panneaux 30 ou 50.
Aux heures de pointe entre 7h30 et 9 heures ; entre 16h30 et 19h pour la semaine ; et pendant les W-End, c'est à qui impressionnera le piéton ou le cycliste. La peur de l'uniforme n'existe plus : il est devenu fantomatique donc ...i-nu-ti-le !!!
Où sont donc nos "protecteurs" en uniforme ? Que font-ils à ces moments d'intensité ?
Attendent-ils le passage des yachts ? Et puis, adieu Berthe j'tai vu !



Commentaire de @bagno laid 12/12/2017 02:02:25

Il faut surtout dire que le 30km à bagneux ne sert à rien. Personnellement je ne le respecte pas, perte de temps. De même entre les ponts sauf si on souhaite se trainer



Commentaire de Nostromo 12/12/2017 09:29:15

Les as du volant sont de retour « les limitations de vitesse ça ne sert à rien » « moi je roule, je ne me traîne pas » « par contre je ne comprends pas pourquoi les autres m’appellent le cerf-volant »


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI